• A Mer, l'implantation de l'aire d'accueil se complique

     

     

    L'aire d'accueil et de stationnement pour les gens du voyage de Mer (41)

     

    " Nous ne voulons pas de la construction d'une aire d'accueil à la sortie de mer, sur la route de Muides, desservant la Sologne, Chambord et le Val de Loire, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO... " dit la pétition qui est lancée par les habitants du quartier de Montcellereux tout près, même s'ils en sont séparé par la Tronne.

    Une association s'est constituée. Elle est actuellement présidée par Jean-Pierre Rabier. Ils préconiseraient un terrain situé vers Pommegorge. Mais, selon Claude Denis, le maire de Mer, " c'est Tzigane Habitat qui n'en veut pas. "

    L'avis du maire Claude Denis : " On fait ce terrain contraint et forcé, la solution n'est pas parfaite, on va entourer le terrain pour le masquer depuis la route... On fera le minimum... L'espace ne sera pas occupé tout le temps. Il faut savoir que si l'on possède une aire d'accueil, on aura plus facilement les moyens de déloger ceux qui s'installeront de manière sauvage dans un autre lieu... On ne peut plus reculer, parce qu'on n'aurait plus les subventions et un terrain comme ça aménagé, ça peut coûter 150 000 € ! "

     

    C'est la loi M. Denis. Il faut l'appliquer. Non seulement vous risquez d'avoir à financer seul le projet mais vous pourriez bien avoir des amendes car la loi est passée depuis belle lurette et nombreux sont les contrevenants à ce jour !

     

     

    La Source de la Tronne (cours d'eau mérois)

     

    Liens :

    * L'association Tzigane Habitat en charge des liens entre les Gens du voyage et l'administration : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1073241

    « Les Coureux de la Sarthe, par ChevereauLe Voyageur de Babet »

  • Commentaires

    1
    Caillie
    Lundi 12 Novembre 2007 à 18:36
    E-mél adressé à la Nouvelle République du Centre-Ouest en date du 9/11/2007 en réaction à cet article :


    Bonjour,

    En réaction à votre article sur l'aire d'accueil de gens du voyage en projet, à Mer, en date du 5/11/2007, je n'approuve pas les dires de ce correspondant NR, Roger Soulas.

    En effet, affirmer " qu'il n'est pas rare de voir s'installer un nombre important de caravanes souvent somptueuses, tractées par des berlines de luxe sur des terrains publics ou privés " n'est pas loin de relever du mensonge. Faire du journalisme avec des poncifs et des clichés n'est pas bien glorieux.

    Je vous suggère d'aller faire un tour sur ces pages de mon site qui vous éclaireront un peu je l'espère, du vrai et du faux sur ce qu'on raconte des gens du voyage :

    Sur les "grosses voitures"
    http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=875592

    Sur le racisme anti-tzigane
    http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=373859

    En effet affirmer de telles inepties nuit aux relations déja difficiles entre sédentaires et voyageurs. Il nourrit également l'anti-tsiganisme.

    Merci d'en prendre note.

    Cordialement,

    Denis Toulmé
    Fils du vent sans pays
    Http://filsduvent.oldiblog.com
    2
    visiteur_Citoyen92
    Mardi 11 Décembre 2007 à 23:43
    Comment se fait-il que "les gens du voyage" comme disent certains (pourquoi? "nomade" c'est une insulte?) ont le privilège de se faire installer des sites aux frais des contribuables? Quand un sédentaire veut un logement, il loue une maison, un appartement ou il en achéte et c'est pas la communauté nationale qui les lui paie. Quand on nous parle de discrimination, ça c'en est pas une? Quand on applique la politique du "ôtes-toi de là que je m'y mette" ou du "chez les autres, c'est chez moi", il ne faut pas s'étonner d'être mal vu.... Que les "gens du voyage" réfléchissent un peu à leurs comportements avant d'incriminer les autres et les accuser de racisme.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :