• Abnégation, courage, fidelité ? Les Bohémiens encensés

     

    Exceptionnel témoignage d'abnégation et de fidelité concernant les Bohémiens

     

     

    Pour illustrer un "attachement inusité à la parole donnée", Maurice Magre évoque en 1935, à contre-courrant de l'opinion publique, les idées fausses concernant les Bohémiens :

                " En 1667, la France avait chargé un certain Pierre Durois d'étudier secrètement les forces militaires de l'empire Allemand. Pour y arriver, il se mêla à une troupe de Bohémiens, imita leurs allures et leur langage. Mais, comme il était sur le point de rentrer en France, il y eut un incendie dans la petite ville de Patok en Hongrie, près de laquelle était campée la troupe dont il faisait partie. On accusa les Bohémiens d'avoir mis volontairement le feu, accusation qui était d'usage, en Europe, quand il y avait une calamité quelconque. Pierre Durois fut soupçonné d'être un espion. Pendant neuf années, ses compagnons furent gardés en prison et torturés sans qu'un seul consentît à le trahir. Au bout de neuf ans, on les pendit tous mais ils étaient restés fidèles jusqu'à la mort. "

    In, La clef des choses cachées, par Maurice MAGRE, Fasquelle Éditeurs, 1935

     

    On peut se demander quelles étaient les motivations de ces Bohémiens pour ainsi se laisser mourir sans trahir cet homme qu'ils ne connaissaient ni d'Eve ni d'Adam. Est-ce la méfiance naturelle des Voyageurs vis à vis des défenseurs de l'ordre établi ? Est-ce une "idiotie innée" qu'il faudrait lire en filigrane ?

    Si quelqu'un sait des choses importantes sur les relations privilégiées qui auraient existées entre ce Pierre Durois et les Bohémiens, nous sommes particulièrement ouvert...

    Mis à jour dernièrement le 3/02/2009

    Liens :

    * Un autre personnage qui a lui aussi suivi les Tziganes avec d'autres motivations plus mystérieuses, Jan Yoors : http://filsduvent.kazeo.com/?page=article&ida=485289

     

    « Les Roms en Suisse : c'est pas gagné pour les Droits de l'HommeElena Motas, Prix des droits de l'Homme de l'Ambassade de France 2008 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :