• Associal jusqu'aux bouts des ongles

     

         Pour beaucoup, le Bohémien, le Gitan est un homme foncièrement mauvais. Mauvais par nature. Il a longtemps eut cette presse. Ainsi, sur cette carte postale ancienne faisant partie d'une série, il est montré inspirant la terreur.

    Il était alors bien facile de démontrer aux yeux ingénus des enfants, la véracité de ces propos, les Gitans n'ayant pas de domicile pour disputer leurs rejetons sans bruit, ils semblaient toujours crier pour se faire obéir.

    Il existe malheureusement des cas avérés de gens du Voyage, brutes sanguinaires et despotes, comme dans toute société. Ces cas qui font les choux-gras des quotidiens et de leurs lectorat avide de sensations, alimentent l'image d'Épinal de Gitans associaux et cruels et perpétue le racisme envers eux.

     

    Pour les nazis, les tsiganes étaient des fainéants, «asociaux», improductifs. Les Tsiganes déportés dans le ghetto de Lodz furent parmi les premiers tués par camions à gaz dans le camp de Chelmno en Pologne. Les nazis en déportèrent aussi au camp d'Auschwitz-Birkenau, où beaucoup périrent dans les chambres à gaz.

     

    **********

     

    Liens :

    L'article LE "TYRAN DOMESTIQUE" FRAPPAIT SES ENFANTS

    La rubrique SAMUDARIPEN, extermination des Tsiganes pendant la 2nde Guerre Mondiale

     

    « Pourquoi non ?Yehudi Menuhin attaché aux Tziganes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :