• Bel, le bienveillant

        Bel

     

                  Maximilien Barin vient d'arriver parmi les voyageurs et fait connaissance de Maïne, alias Zoraiya, qui lui conte la triste et brève destinée de son frère Hakkini.

     

    - Nous nous aimions tant ! mon petit frère et moi. Et voici que toi, tu es venu vers nos roulottes. C'est Bel qui t'aura envoyé... Tu resteras avec nous ?

    - Oh ! oui."

    page 14

     

    "C'est dans l'ordre des choses établies par Bel et Istar sur la Terre"

    page 48

     

    "Le Gadjé éperdument pressait la mie dans ses bras, cependant que les petits doigts, tout à l'heure créateurs d'harmonie, tentaient d'atteindre à l'endroit où Bel venait de si cruellement manifester."

    page 249

    dans Hakkini Bougouri - Nomadisme (1930), par Alphonse-Louis LALLY

     

     

       "Principale divinité de Palmyre. Tout au long de l'Antiquité et sous des noms différents, diverses civilisations adorèrent le même dieu : il s'appelait Bel-Marduk chez les Babyloniens, Baal chez les Sémites, les Grecs l'appelèrent Bélos ou Zeus-Bélos. En akkadien, Bel signifie "le seigneur".

    Il est vénéré dès le 1er siècle avant Jésus Christ, représenté sous la forme d'un astre ou d'un aigle aux ailes déployées, ou encore d'un dieu-soldat."

    Sur le site : http://perso.wanadoo.fr/spqr/civilisa.htm  © Clio la Muse de l'Histoire

     

     

    Est-ce bien du même dieu dont on parle ? De toute façon, il s'agirait d'un dieu protecteur et rassurant. Dieu de la justice et de la paix, dont la bienveillance serait avérée, et qui administrerait la destinée de chacun. La connotation guerrière (de la proviennent les termes belliqueux, belliciste) n'est semble-t-il apparue qu'après.

    « Hakkini Bougouri et ses dieuxIstar, l'amour fécond »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :