• Bruegel, peintre du déracinement de l'homme

     

     

    Pieter Bruegel, dit "le vieux"

     

    Le dénicheur(1568), Kunsthistorisches Museum, Vienne.

     

     " Il a été le peintre du déracinement de l'homme... "

     

         " Les humbles, les miséreux ont toute la tendresse de Bruegel, non point parce qu'ils ont l'aspect pittoresque qu'il cheche mais bien parce qu'ils sont l'image vivante de la condition humaine et de ce peuple des Flandres dont il partage les angoisses, la douleur et la misère. Les Gueux des Flandres, c'est la population entière du pays. "

    Daniel Bernet, Bruegel, Bordas, 1966

     

    LA PRÉDICATION DE SAINT JEAN-BAPTISTE, 1566 (détail)

     

    Le personnage à couverture rayée est souvent qualifié de bohémien, mais son costume le fait vaguement ressembler à un Indien du Pérou ; les gravures de Jacques Callot consacrées aux Bohémiens nous montrent des vêtements bien différents. Alors, un Amérindien ce moustachu ?

    « Folco de Baroncelli, marquis de JavonMontreur d'ours de Bouton »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :