• Calino, un naïf du XIXe siècle

     

     

    CALINO POÊTE

     

    Il fait aujourd'hui le plus beau temps du monde

    Pour aller à cheval sur la terre et sur l'onde.

     

    S'il était un pays où l'on vécut toujours,

    J'irais avec plaisir y terminer mes jours...

     

     

    P. 59, dans Mosaïques - Amusettes vieilles et nouvelles recueillies par Arthur Murcier, Gaume Frères et J. Duprey, 1870 

     

     

    "Pays des douces friandises", utopie du temps des grandes famines, par Bruegel

    « Que veut dire degoniade ?Humour glauque, limite raciste »

  • Commentaires

    1
    Luna Friande
    Samedi 26 Septembre 2009 à 17:29
    Bonsoir, Teofilo Folengo a inspiré François Rabelais. C'est peut-être de lui qu'il s'agit.



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Teofilo_Folengo



    Merci de votre contribution !
    2
    Caillie Profil de Caillie
    Mercredi 30 Septembre 2009 à 22:12
    Bonsoir, Teofilo Folengo a inspiré François Rabelais. C'est peut-être de lui qu'il s'agit.



    http://fr.wikipedia.org/wiki/Teofilo_Folengo



    Merci de votre contribution !
    3
    Gérardo
    Samedi 3 Octobre 2009 à 10:37
    très bon chois pour votre site que cette chanson de George Brassens :
    " La ballade des gens qui sont nés quelque part "

    @+
    Gérardo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :