• Caroline Devos prend parti pour des Gens du voyage malmenés

     

     

    Chassés de partout avec un enfant malade

     

     

    De notre rédaction de Tours (Nouvelle République du Centre-Ouest, en Indre-et-Loire)

    Les sept caravanes sont arrivées à Tours (Indre-et-Loire) en provenance de l’Indre, il y a neuf mois. Pour ces gens du voyage, le séjour dans l’agglomération tourangelle représentait un espoir. Un enfant de cette grande famille, âgé de 5 ans, est atteint d’un cancer. « Nous sommes venus ici pour qu’il puisse recevoir son traitement à l’hôpital Bretonneau », explique le chef de famille. « Nous devons rester proches de Clocheville [Hôpital pour enfant] aussi pour qu’il puisse être hospitalisé en cas de complications. » Une situation humaine difficile qui s’est encore corsée à cause des conditions d’accueil des gens du voyage dans l’agglomération. Malgré le soutien de l’association « Tsiganes et Voyageurs de Touraine », la famille ne trouve pas de place dans les aires d’accueil existantes. Depuis des mois, les sept caravanes tournent en rond dans l’agglomération, chassées d’un endroit puis d’un autre.

     « On leur a proposé d’aller à la Gloriette dans les champs », commente un responsable de l’association. « L’aire d’accueil actuelle est occupée par les demandeurs d’asile ». Le futur site, inscrit au schéma départemental, n’est quant à lui pas encore prêt. Après avoir été expulsées du terrain d’une ancienne usine de Fondettes, les sept caravanes se sont installées, la semaine dernière, sur le site du Géant Casino de La Riche. Mais là aussi, l’huissier et les gendarmes leur ont demandé de quitter les lieux. La commune avait bien un projet d’aire d’accueil mais le conseil général a subitement refusé de céder le terrain choisi. Et le préfet a tranché le conflit en faveur du département. « Nous ne gênons personne», ajoute le chef de famille. « Nous sommes des travailleurs, pas des voleurs. Nous demandons juste un peu d’humanité. Nous voulons une place pour nous installer, pour que notre enfant puisse être soigné. »

     La famille campe désormais à côté du stade de football de La Riche – un terrain communal cette fois – en espérant obtenir un peu de répit.

    Caroline DEVOS

     

    Article paru dans le quotidien la Nouvelle République du Centre-Ouest (département d'Indre-et-Loire), en date du 13/12/2006. L'article figurait dans une rubrique intitulée " Coup de gueule ".

     

    Bravo Caroline ! C'est déjà ça de dénoncer des ignominies que d'autres ne veulent pas voir et qui traduisent malheureusement la réalité de la société dans laquelle on vit.

     

    Liens :

    L'association Tsiganes et Voyageurs de Touraine, si vous désirez apporter votre concours ou entrer en relation

    D'autres Gens du voyage que l'on a bien ennuyé, cette fois-ci dans le Loir-et-Cher (41), Marie, toute une vie en caravane

    Le Forum des Rabouins du Net au sujet de cet article " Chassés de partout avec un enfant malade "

     

    Chassés d'un endroit, puis d'un autre...

    « Les enfants de Don Quichotte, ça nous mène où ?Récupération et recyclage, maîtres-mots des Gens du voyage »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :