• Cette femme nous veut du bien : Esther Duflo

    Esther DUFLO

     

     

    Esther Duflo (née le 25 octobre 1972) est une économiste française, actuellement professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où elle détient la « chaire Abdul Latif Jameel sur la réduction de la pauvreté et l'économie du développement ». Elle a reçu la médaille John Bates Clark en 2010.

    <script type=text/javascript> //<![CDATA[ if (window.showTocToggle) { var tocShowText = "afficher"; var tocHideText = "masquer"; showTocToggle(); } //]]> </script>

     

     

     

    « La volatilité des prix est une catastrophe pour les habitants des pays pauvres »

    " Au début de l'année, la flambée des prix des matières premières avait provoqué des émeutes de la faim en Afrique. Aujourd'hui les cours ont chuté. Est-ce une bonne nouvelle pour les populations des pays en développement (PVD) ? La volatilité des prix des matières agricoles pénalise terriblement les PVD. En Afrique, beaucoup de personnes sont à la fois productrices et consommatrices, subissant donc les hausses comme les baisses des cours. Les « urbains » ont souvent de la famille proche qui possède une petite exploitation à la campagne ; et les « ruraux » peuvent vivre quelques mois à la campagne et quelques mois à la ville. "

    Article publié le 09 Décembre 2008
    Par Propos recueillis Marie-Béatrice Baudet
    Source : LE MONDE ECONOMIE
     

     

    Esther Duflo en lutte contre la pauvreté, des clés de compréhension et d’action 25/01/2010

     

     

    Education et Apprendre

    “Peut-on améliorer la qualité de l’éducation en augmentant les moyens (recruter de nouveaux professeurs, distribuer des manuels scolaires, etc.) sans changer ni la pédagogie ni les incitations à étudier ? Non. Les interventions qui se contentent de fournir plus de moyens échouent : les enseignants faiblement motivés tirent parfois parti de ces ressources pour travailler moins (…) Si l’on ne fait pas en sorte que les ressources supplémentaires soient réellement employées pour changer de pratique pédagogique et accroître la motivation, elles ne sont pas utilisées pour le bien des enfants. En revanche, les interventions qui tirent parti d’un apport financier pour modifier les pratiques pédagogiques et accroître la motivation des enseignants ont des effets positifs (…).”

    L’Argent ne fait pas tout (Challenges, 14 janvier 2010)

    Psychologie

    “(…) On sait que l’homme, aussi pauvre soit-il, ne peut pas penser toute la journée à des choses négatives : il se fabrique un « filtre » pour appréhender le réel, il “colore” les choses, refuse d’imaginer qu’il va tomber malade et qu’il devrait s’assurer. Bref, il finit par faire des arbitrages qui nous paraissent illogiques (…).”

    Des choix à faire au quotidien

    “On oublie que dans nos sociétés privilégiées, on a de moins en moins de décisions à prendre, alors que ceux qui vivent avec moins d’un dollar par jour ont des dizaines de choix cruciaux à faire quotidiennement.  La plupart (…) ne sont pas assurés d’avoir encore du boulot demain. On comprend mieux pourquoi la vaccination n’arrive pas en tête de leurs préoccupations (…).”

    Via Christian Fauré (Télérama, 21 janvier 2010)

    Gratuité ou non

    “(…) J’aime bien les programmes qui donnent un coup de pouce aux gens dans une direction dont ils rêvaient et qu’ils ne pouvaient prendre compte tenu des vicissitudes de la vie. Le principe de la gratuité est fructueux : quand on fait payer les gens un tout petit peu, on les décourage en fait (…) Les arguments qui poussent à faire payer les gens pour qu’ils aient confiance ne tiennent pas : il n’y a pas d’effet du prix et pas d’effet négatif de la gratuité (…). “

    Les Inrocks, La pauvreté est le défi ultime (Les Inrocks, 15 janvier 2010)

    Stabilité

    “(…) Si l’on suppose que l’esprit d’entreprise est également réparti chez tous les êtres humains, un certain nombre de ces entrepreneurs le sont faute de mieux. J’ai posé cette question à des milliers de personnes de par le monde : quel est votre espoir pour vos enfants, que souhaitez-vous qu’ils deviennent ? De manière surprenante, la réponse qui domine, en particulier parmi ces entrepreneurs, c’est qu’ils veulent que leurs enfants deviennent fonctionnaires, ou tout du moins salariés. Nous avons donc affaire à un entrepreneuriat subi. Donc l’entrepreneuriat n’est pas la solution à tout. Dès qu’une personne trouve un emploi salarié, elle se met à investir davantage dans l’éducation de ses enfants, dans leur propre santé… Parce qu’il y a une certaine sécurité et une stabilité qui leur permet de se projeter dans l’avenir – ce que la plupart des petits entrepreneurs ont du mal à faire, parce qu’ils sont toujours dans l’angoisse du lendemain (…).”

    Responsabilité

    ” (…) La plupart des habitants des pays pauvres, qui sont souvent paysans ou propriétaires de leur activité, sont, eux, soumis à un risque considérable parce qu’ils sont responsables de tous les risques de leur activité. Ils sont soumis au climat, au marché, au vol… bref, à tout ce qui peut arriver. Si on leur demande en plus de devoir gérer – beaucoup mieux que nous – tous les autres comportements nécessaires ou souhaitables pour eux au jour le jour, ils ne peuvent pas y arriver. Leur demander d’être responsables de tout dans leur vie quotidienne et professionnelle, alors que nous-mêmes pour la plupart ne le sommes pas, c’est injuste (…).”

    Comment lutter contre la pauvreté (Le Nouvel Observateur, 21 janvier 2010)

     

    Vu sur http://netpublic.wordpress.com

     

    Esther Duflo est lauréate 2010 de la médaille John Bates Clark. C'est la plus prestigieuse en économie après le prix Nobel

     

     

    Dernièrement mis à jour le 23/07/2010

     

     

    Liens :

    * Qu'est-ce que la médaille John Bates Clark ? : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9daille_John_Bates_Clark

    « Commémorations 2010 à Saliers, ex-camp d'internement des TsiganesL'aire d'accueil et de stationnement pour les Gens du Voyage de Montoire (41) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :