• Chauffer une caravane pour 600 €/mois ?

     

    Contres: 600 € pour un mois d'électricité

     

    Sous peine de ne plus avoir d'électricité, une famille installée sur l'aire d'accueil des gens du voyage de Contres doit payer 600 € avant jeudi matin. Explications.

     

        Imaginez-vous payer 20 € par jour d'électricité ? Non ! C'est pourtant le prix demandé à une famille installée sur l'aire des gens du voyage de Contres.., Sous peine de coupure de l'alimentation en électricité !

        Hier matin, près de la caravane des Duquenet, se sont retrouvés, dans le froid, gendarmes, huissier, salarié responsable de l'aire controise et son directeur de Tsigane Habitat et salarié (organisme gestionnaire de l'aire). Ni représentant de la municipalité, ni de la communauté de communes à qui appartient pourtant la structure d'accueil ouverte depuis un an, n'étaient présent... Ce rassemblement avait pour finalité de couper le compteur d'alimentation.

     

    Sans facture ni reçu

     

        Daniel, sa femme Lydia et leurs quatre enfants - Chris 13 ans, Ophélie 10 ans,Cassidy 5 ans et Kilem 2 ans et demi -, sont arrivés le 15 décembre à Contres. Comme c'est la règle, un forfait électricité de 20 € leur a été réclamé: c'est le tarif par semaine. Mais dès le surlendemain, 50 € supplémentaires leur sont demandés : une avance sur consommation qui prend en compte une utilisation jugée excessive d'électricité. <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

        Faites le compte : pour chauffer deux caravanes de taille moyenne et avoir accès au bloc sanitaire (non chauffé), la facture s'élève à 600 € par mois ! Une somme que les Duquenet estiment abusive, mais surtout qu'ils n'ont pas les moyens de régler : ils ne perçoivent que le RMI ! <o:p></o:p>

        La présence des « hommes de loi » a permis hier de surseoir à la coupure tant redoutée : Daniel

    Duquenet a rendez-vous, demain mercredi, avec les services sociaux de l'AIEI (association intercom- munale pour l'éducation et l'insertion) afin de trouver une solution financière. Ce qui ne résoudra pas pour autant le problème à moyen terme... « Ma petite fille de 2 ans est handicapée », explique Daniel. « Elle a un suivi médical à Blois et à Tours régulier. Je ne peux pas la laisser mourir de froid et mes autres enfants non plus. »  La famille, en partie sédentarisée, a pris des dispositions pour scolariser ses enfants, à Blois et à Contres. Daniel ne refuse pas de payer, mais s'interroge sur les tarifs pratiqués. Très élevés. Trop élevés. <o:p></o:p>

        Rendez-vous est de nouveau pris jeudi matin à 9 h. La décision de couper l'électricité sera prise à ce moment-là, mais le directeur de Tsigane Habitat a confirmé qu'il attendait le règlement de la facture estimée.

     

     

    Daniel Duquenet, Lydia sa femme, Chris, Ophélie et Cassidy

    (Cliquer sur la photo pour une meilleure qualité)

     

     

     

     

     

     

    Une conception globale de l'aire d'accueil

     

        L'aire des gens du voyage de Contres appartient à la communauté de communes du Controis. Mais elle est gérée, par délégation, par Tsigane Habitat (qui gère toutes celles du Loir-et-Cher). <o:p></o:p>

        Les compteurs restent la propriété de la communauté de communes, qui reçoit donc les factures réelles de consommation de l'ensemble de l'aire : éclairage commun extérieur, chauffage et alimentation des blocs sanitaires (dont branchements pour machines à laver). Mais c'est Tsigane Habitat qui refacture et encaisse (sans facture ni reçu) aux gens du voyage qui séjournent sur l'un des huit emplacements du site de Contres. <o:p></o:p>

        La conception de l'aire ne permet pas une réelle «

    transparence » puisque tout est basé sur une évaluation : l'alimentation est commune pour les branchements individuels et l'alimentation générale des parties communes. Le kilowatt est facturé 0,19 €, et l'eau 4 € le m3. Des tarifs propres à chaque aire et fixés librement par les communautés de communes (pour information, le prix du kilowatt pour les particuliers est de 0,109 € TTC). <o:p></o:p>

        Hier matin, la température relevée dans les blocs sanitaires était de - 2 dégré centigrade et une machine à laver ne pouvait être branchée à cause du froid sous peine de « griller » le moteur ! <o:p></o:p>

    La consommation de trois ou quatre radiateurs électriques dans une caravane est-elle plus élevée que celle d'un appartement ou d'une maison? C'est la question à poser quand une facture mensuelle peut dépasser les 600 euros. <o:p></o:p>

     

     

    Anne Irjud et Marie Berce-Floquet, correspondantes NR

    Article en date du 29/01/2008, La Nouvelle République du Centre-Ouest (41)

     

    Merci à Anne et Marie pour ce reportage simple mais essentiel. Ca c'est du journalisme ! Il en faudra bien d'autres comme celui-là s'il on veut sauver la NR... Denis Toulmé

     

    Liens :

    * L'aire d'accueil et de stationnement pour les Voyageurs, Tsiganes et autres gens du voyage de Contres, en Loir-et-Cher : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=756472

    * L'association tourangelle Tsigane Habitat, en charge de la gestion des aires d'accueil et de stationnement pour les gens du Voyage du Loir-et-Cher entre autres départements : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1073241

     

    * La page suivante illustre la différence qui existe entre la perception du temps chez nomades et sédentaires : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1713595

    « L'Aire d'accueil et de stationnement pour les voyageurs à Naveil (41)Familles à la une ! »

  • Commentaires

    1
    visiteur_violette
    Jeudi 21 Février 2008 à 14:58
    degueulasses les prix demande sur les aires d accueils ici a arras ses pareil il nous demande jusqu a 250 euro par moi pour l emplacement la je repart sur les route
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :