• Conseil d'Allais (Alphonse) pour revenir

     

     

    Conseil à un voyageur timoré qui s'apprêtait à traverser une forêt hantée par des êtres surnaturels

     

     

     

    Par le bois du Djinn, où s'entasse de l'effroi,

    Parle ! Bois du gin !... ou cent tasses de lait froid

     

    (le laid froid, absorbé en grande quantité, est bien connu pour donner du courage aux plus pusillanimes)

     

    dans Des vertes et des pas mûres - Anthologie par Alphonse Allais, Nathan, 1983

     

    Site très d'hiver d'Annelise

    « Kenrick et PuxonCurieux Gitano de Steinbeck »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :