• Courriers du Voyage

     

     

    Dernière mise à jour effectuée le 11/03/2016

     

     

    De Targoviste le 26/04/2013
    C'est souvent la peur et l'ignorance qui crée le rejet de ceux qui ne vivent pas comme nous.
    Heureusement il y existe quand-même des Gadjé qui aiment les Gitans et des Gitans qui aiment les Gadjé !
    Moi je suis une Gadji et je vous aime !
    Quand j'étais petite, j'habitais un village de la France profonde où parfois passaient des gitans avec leurs roulottes. C'était encore des roulottes colorées en bois tirées par de beaux chevaux de trait (ceux qui ont de grosses pattes). A leur vue, les habitants du village s'éloignaient, fermaient les portes. Et moi, je restais là à les regarder passer. Ils me fascinaient, soulevaient en moi mille questions. Ils s'installaient pour quelques jours sur une aire municipale et, à l'époque il ne venait jamais à l'idée de personne d'empêcher "le camping sauvage" à quiconque. Le temps de leur séjour, ils envoyaient leurs enfants à l'école, parfois ce n'était que pour 3 jours. Jamais les autres enfants ne les rejetaient où se moquaient. Nous n'allions pas non plus vraiment vers eux, nos parents nous avaient inconsciemment appris la peur de celui qui est différent....Mais dans le contexte de l'école on ne risquait pas qu'ils nous sautent dessus pour nous dévorer tout cru. Alors à la récré, il y avait quand même des échanges entre nous. Ils étaient heureux de nous montrer tout ce qu'ils savaient faire : des galipettes extraordinaires! Ils étaient plus vifs et débrouillard que nous, semblaient totalement bien dans leur peau. Et moi ils me fascinaient. Leurs yeux avaient vu mille contrées que je ne connaissais pas, leurs oreilles entendu des musiques que je ne connaissais pas. J'imaginais combien il devait être bien plus excitant d'aller, comme eux, par les routes d'Europe, de pouvoir gambader et jouer à leur guise, plutôt que de rester toujours à l'école, le cul cloué à la chaise !
    Sans le savoir, ces gitans là m'ont donné le goût de la liberté et des grands voyages.
    J'ai revu des gitans, bien plus tard. Je tenais alors une cabinet d'assurances dans une grande ville. Il en est d'abord venu un. Le courant est passé. L'un en amenant un autre qui en amenait un autre, nous étions devenus l'assureur des gitans car le seul à accepter d'échelonner leurs règlements. Nous avions confiance et il nous le rendaient bien car nous n'avons jamais eu avec eux un seul problème d'impayé ou autre, ce qui n'était pas le cas de tout le monde.....
    Par une étrange coïncidence, le propriétaire du local où nous exercions était vieux médecin à la retraite. Lors de son décès, j'ai appris que, du temps où il exerçait, c'était chez lui que les gitans allaient se faire soigner car il était le seul médecin de cette grande ville à ne pas leur demander d'argent. Bien des fois ils sont venu le chercher en pleine nuit et il partait dans leurs campements accoucher leurs femmes.
    Il y a 5 ans, j'ai croisé le chemin d'un jeune homme en grande difficulté comme il y en a tant maintenant. Il m'avait simplement dit qu'il était de nationalité Belge. Je l'ai hébergé et il est devenu pour moi comme un fils. Pourquoi celui-là alors qu'il y en a tant d'autres ? C'est dans un second temps qu'il m'a confié avoir été adopté en Roumanie. Il a connu la tragédie d'un premier abandon, a vécu 3 ans dans un orphelinat roumain sous Ceaucescu, puis le rejet de ses parents adoptifs et un second abandon à la Dass. Nous avons recherché ses origines. Il est fils de gitan !
    Je suis allée en Roumanie dans un misérable village Rom le long d'une route où les Roumains non Rom jamais ne s'arrêtent. Je me suis arrêtée. Un petit groupe s'est formé autour de moi qui me regardait, méfiant, comme si j'étais une extraterrestre . Ils ont rapidement senti que je venais en amie, m'ont invitée dans leur maison et ont offert le café à la voyageuse un peu nomade.

    Pour conclure : Tant pis s'il y a des Gadjé à l'esprit et au coeur étroit, qui ignorent combien grand est votre courage. Un jour le monde mesurera ce que vous avez subi pendant des siècles à cause de l'imbécillité humaine. En attendant il faut positiver et en encourager vos enfants à faire de grandes études car alors ils auront les outils pour parler au nom de votre peuple et être écouté
    .

    Contact : mailto:nadinecoulie@hotmail.com

     

    Ricardo le 13/04/2011

    A tous les gens du voyage,

    bonjours a tous je m apel ricardo gitan catalan je vie en france bientot au sainte marie pour notre culture est nos croyance j espere vous y retrouver dans la joie est la musique comme vous tous j aimerais faire comprendre aux gadje que nous somme comme tous le monde nous somme fait de chair est de sang nous somme de humains avant toutes chose et gitan francais ou d ailleur nous devons avoir les meme droit c est pas parceque nos maison on des roues que l on doit nous mettre de cotes voila un petit message qui j espere seras lu est compris je vous embrasse tous cousin cousin est bon voyage
     
    gitanblackberry[@]hotmail.fr


     

     

    Pierre sur le chat de Filsduvent.kazeo le 30/10/2010 

      Bonjour, j'ai un musée de roulottes anciennes à St Quentin la poterie dans le Gard. Vous avez vu mes roulottes dans le film " Liberté" de Tony Gatlif, vous les verrez dans " Carmen " de Jacques Malato

    mon site: un siecle deroulottes sur google, mon adresse ne passe pas sur ce serveur . vous êtes les bien venus ceci est votre patrimoine.

    http://roulotte-en-kit.com/

    Mais si ça passe, il n'y a pas de raison !! salut à toi Pierre Le Fur, collectionneur passionné, et merci de ton petit message. Denis Toulmé le 3/11/2010

     

    Catherine a cousu une lettre très touchante le 26/08/2010

    Je ne sais pas quoi dire....je ne sais pas quoi faire.  Devant toute l'injustice qui frappe les gens du voyage, je ne peux qu'écouter mon cœur se serrer et laisser les larmes me monter aux yeux. C'est dans ces moments-là seulement que je rêve d'être immensément riche et d'avoir des hectares et des hectares de terrain sur lesquels je pourrais inviter les gens du voyage que je traiterais comme des amis...
    Je ne saurais même pas expliquer pourquoi j'ai toujours été fascinée par les fils du vent... Quand j'étais petite, ma mère achetait toujours tout un tas de choses aux "Bohémiennes" qui frappaient à la porte, et elle grondait les voisines et les mauvaises langues qui tremblaient parce qu'elle me laissait toujours ouvrir la porte. On disait alors que les Bohémiens volaient les enfants !!! Mais ma mère ne croyait pas tout ça et les aimait bien. Mon père me racontait comment ces gens avaient été traités comme des bêtes pendant la guerre, et il leur étendait toute sa sympathie....
    Plus tard, j'ai regardé, les yeux pleins de rêve, des séries comme "Arpad le Tzigane"... et plus tard encore j'ai pis le relais et j'ai été celle qui a acheté ce que les gens du voyage venaient vendre à ma porte....
    La plus jeune de mes tantes a épousé un manouche, qui a toujours été mon oncle préféré.
    La sœur de ma belle sœur, -une institutrice-, son mari et leurs filles partent régulièrement camper pour leurs vacances. Dans les camps des gens du voyage où ils ont des amis roms. Ils aiment apprendre à vivre comme eux...et rien ne viendrait changer leurs habitudes.
    Mon beau-frère est diacre dans l'église catholique, et a été nommé par l'Evêque pour s'occuper des gens du voyage. Il est heureux de son travail avec eux, et a découvert parmi eux un monde chaleureux et différent qui le fscine lui aussi....
    A l'université, j'ai étudié la linguistique et quelques langues étrangères, et découvert que tous les Européens descendaient de tribus NOMADES originaires d'Asie centrale, qui s'étaient étendues du Nord de l'Inde à la Bretagne, de la Norvège à l'Espagne....Vague après vague, l'Europe n'a été formée que par des grand voyageurs, des tribus venues d'ici et de là. Et c'est ce qui a fait la richesse et la beauté de l'Europe. J'ai trouvé fascinant de comprendre que les gens du voyage étaient eux aussi de ces Indo-Européens qui eux n'avaient pas cessé de voyager, qui avaient pris la route vers l'Ouest plus tard que leurs ancêtres...
    Et depuis que j'ai épousé un Indien du Gujerât, je suis prodigieusement amusée de découvrir que sa mère utilise parfois des mots qui ressemblent à ceux qu'utilise mon oncle manouche...

    J'aimerais tant aider, mais je ne suis moi-même qu'une pauvre maman de 5 enfants. Je vis dans une vilaine ville grise du Nord de l'Angleterre, assise entre 3 cultures et deux pays. Nous partons habiter en France, puis nous revenons ici, et nous repartons, et nous revenons, ne sachant jamais où nous caser. Mon mari et nos 5 enfants sont toujours de la mauvaise couleur, où que nous vivions...Le travail est toujours difficile à trouver. Je suis trop française pour les Anglais, trop anglicisée pour les français....Trop hors normes. Pas assez casée, pas assez rangée, pas assez "civilisée" avec mes cheveux en pagaille et mes goûts bizarres....Je ne possède pas de maison, pas voiture, pas même un vélo. Nous louons ce que nous trouvons, toujours trop cher, toujours trop petit....Et mon mari fait toujours ce qu'il peut pour trouver un travail...toujours trop mal payé... Tous les diplômes du monde ne servent à rien quand on n'est pas comme tout le monde, trop eccentrique... Alors, bien
      que je ne sois pas de la famille des fils du vent, j'éprouve envers eux toute la sympathie du monde....
    Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas quoi faire, mais je peux quand même prier...Et je souhaite que les choses s'arrangent un peu...
    Amicalement
    Catherine
     catherinerajwadi

     

    Jean Claude solidaire des Indiens d'Amérique, en date du 5/10/2009     Afficher l'image d'origine

    BONJOUR LES AMIS.... LES GITANS LES MANOUCHES LES GENS DU VOYAGE ME FONT PENSER AU PEUPLE  INDIEN QUI FUT OBLIGER DE MIGRER CAR PAS UN ENDROIT POUR SE POSER.. CHASSER DE LEUR TERRE ET DE LEUR MODE DE VIE. NOUS LES MUSICIENS SOMMES CONSTAMMENT SUR LES ROUTE DU NORD AU SUD.....NOUS NOUS  SENTONS PRÈS DES GENS DU VOYAGE QUI PARFOIS SE DÉPLACE POUR ÉCOUTER DU ROCK N ROLL..VIVE LA MUSIQUE QUI RAPPROCHE LES CULTURES ET LES DIFFÉRENTS MODE DE VIE....AMICALEMENT    JEAN CLAUDE COULONGE   BATTEUR LEADER DES VINYLS
     

    JCBATTEUR@HOTMAIL.FR

     

     

    lina86 pour une liaison
    Dimanche 11 Mai 2014 à 15:22 
     
     
    Ce n'est peut-être pas le lieu ms je recherche un gitan pr une relation sérieuse je suis arabe donc je n'ai aucun contact avec eux ms jadore leur culture et leur physique et j'aimerais donc en rencontrer un. G 27 ans algérienne je suis infirmière. Si vous connaissez n'hésitez pa à me contacter mona8686@hotmail.fr bis

     

     

    Courageuse Marie-Laure du 71 (11/03/2016)   nigloAfficher l'image d'origine

    Issu de Voyageur, jeune femme 32  pour contact, connaissance, discute cherche compagnon.

    Contact : www.facebook.com/marielaure.seigler

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique