• David, François et Micol, Hugues

     

     

    François David et Hugues Micol(illustrations)

     

     

     

     

    L’enfant volé, Nathan, 1999

     

     

     

     

     <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

            Le bébé de Josépha et d’Altrato, des Tsiganes, a été volé… Bien sûr, la police refuse de les croire…

     

    <o:p></o:p> 

    «  Si tu ne sais pas, assieds-toi et fixe intensément le feu. »  (maxime tsigane)

    «  Après-demain, demain sera hier. » (proverbe tsigane)

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Prénoms : Josépha (F), Altrato (H), Mikaïdo (H), Biga (F), Karmo(H), Sissia (F), Rhava (F), Dalida (F), Mohro (F), Moni (F), Pipa (F), talika (F), Otto (H), Roma (F), Sazira (F) Pépéé, Laaji, Nina (F), Tumero (H), Illiassa (F)

     

     

     

    Vocabulaire, etc. :

     <o:p></o:p>

    hotchi-witchi : le hérisson, p. 64

    takso : le blaireau p. 112

    Brahms et Lizt, musique d’inspiration bohémienne P. 56

     

     

     

    Extraits importants ou/et intéressants :

     <o:p></o:p>

    «  Les braises du campement étaient encore chaudes lorsque les deux gendarmes s’approchèrent. L’un était grand et plutôt mince, l’autre petit et franchement maigre. Ils n’osaient pas aller plus loin à cause de l’ours qui leur barrait le chemin.

    -         Est-ce qu’il est méchant ? demanda le petit maigre d’un air pas rassuré.

    Sur un signe d’Altrato, Sissia prit l’ours par sa corde et alla l’attacher plus loin.

    -         Je croyais que les Tsiganes n’avaient plus d’ours, ajouta le gendarme.

    -         On raconte n’importe quoi sur nous, répondit Altrato…. » P. 31

     <o:p></o:p>

    «  Le Tsigane souriait gentiment, mais sans moquerie, pour ne pas riquer d’offenser les gendarmes. Il savait que le nombre d’enfants était un point délicat. Car les Tsiganes ont souvent des enfants très jeunes, parfois à douze ou treize ans. Alors, pour éviter les ennuis avec la justice, un couple plus âgé reconnaît officiellement ces enfants comme si c’était les siens. Et ils ont plusieurs noms, pour mieux brouiller les pistes. »  P. 42 <o:p></o:p>

     

     

    … «  pour l’instant, les hérissons pendaient encore à une corde tendue entre deux poteaux. Il y en avait presque vingt, accrochés par leurs pattes de derrière.

    -         Donne le hotchi-witchi, commanda Mikaïdo.

    Il se mit à genoux et saisit le hérisson que Louis-Rodolphe avait gardé dans sa main. Avec un fil de fer, il fit une entaille dans la patte de la bête. Puis il posa la bouche dessus et souffla exactement comme dans un ballon. La peau se souleva peu à peu et se gonfla. Ensuite, il montra à son nouvel ami comment «  éplucher » l’animal : il fallait tirer sur la peau et, avec un couteau très aiguisé, ôter tous les «  picots » .

    -         Maintenant, dit Mikaïdo,faut qu’il bouille. Après, tu le débarbouilles, tu le brûles, tu le grattes, tu lui enfourres des ails et des ails, tu le fais frire aux p’tits z’oignons, et puis hum ! c’est bon. Demain, c’est toi qui le feras. » 

    P.P.67-68

      

    <o:p></o:p> 

    «  C’était la vieille Biga. Elle remit sa pipe courbe dans sa bouche et lui fit un signe de la main. Cela pouvait vouloir dire : « Au revoir »  ou, tout aussi bien, «  Ne reviens jamais » . Mais il ne chercha pas à savoir. Après ces deux jours chez les Tsiganes, il avait déjà appris à ne pas poser trop de questions.»

    P.71

    François David et Hugues Micol, L’enfant volé, Nathan, 1999

     

    Liens :

    * Nombreux enfants des Tsiganes : http://a526.g.akamai.net/7/526/14067/v1/img.priceminister.com/photo/409375230_L.jpg

     

    * Règlement concernant les hérissons et leur chasse, comment cuisiner aussi : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=212399&coms=212399

     

    *Le montreur d'ours a disparu, l'ours compagnon du Tsigane : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1060739

    « Le Tsigane cherche l'inspirationTravail et nationalité étrangère en France (titre de séjour) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :