• Des gens du voyage impliqués dans un trafic de métaux

     

     

    Douze personnes impliquées dans un trafic de métaux touchant le Loir-et-Cher

     

     

            Les gendarmes et policiers viennent de mettre fin en ce début de semaine à un vaste trafic de revente de métaux. Les chiffres sont énormes, puisqu'ils portent sur 2 400 tonnes et 650 000 € de transaction.

    " Nous sommes intervenus auprès de familles de gens du voyage établies en six lieux différents des communes de Vierzon, Foëcy et Vignoux-sur-Barangeon ", détaille le capitaine Gilles Lavaux.

    D'après La Nouvelle République du Centre-ouest (Loir-et-Cher), en date du 18/10/07, article signé Jean-Luc Pavot

     

     

     

    Bien sûr, c'est difficile à dire. Il ne faut pas tomber dans le piège de l'argent facile. Même si c'est dur de vivre avec peu, il faut rester dans la légalité. Le piège, c'est de s'en éloigner.

    Penser à ce qui advient lorsqu'a lieu un accident de travail...

    Le système de sécurité sociale français fonctionne gràce à ceux des travailleurs qui sont déclarés. Plus il y a de travailleurs déclarés, mieux le système fonctionne. Employeurs et salariés cotisent pour les inactifs.

    Etre déclaré dans son travail assure un bien être indispensable à la construction d'un avenir solide.

    Penser à sa famille qui doit continuer de vivre s'il on se retrouve en prison pendant trois mois, un an...

     

     

    Mais, la règle doit être respéctée des deux côtés. Les voyageurs doivent déclarer leur travail et les sédentaires doivent employer des travailleurs déclarés. Ce n'est pas le cas bien sûr.

    Tous les jours, des affaires de salariés non-déclarés sont dévoilées. A votre avis, qui a le plus à perdre à ce petit jeu ?

    Les gros poissons ne seront jamais inquiétés. Ils plaideront l'innocence et en seront quite au maximum pour une amende forfaitaire.

    C'est profondément injuste au regard de ce que risquent de simples ouvrier qui cherchent à boucler des fins de mois. La justice est ainsi faite qu'elle privilégie toujours le sédentaire, le propriétaire, etc.

     

     

    Je me permet de faire la morale ici. La raison en est que je trouve grave d'abuser d'un système généreux qui n'existe pas ailleurs. C'est plus grave de la part des nantis à mon sens qui savent parfaitement ce qu'induit ce qu'ils font (faire travailler à bas coût des gens sans droit, jusqu'à l'esclavagisme). Mais plus on a d'argent, plus on est pingre et ceci n'excuse pas cela...

    Profiter du système français revient pour les voyageurs, mes amis aux revenus modestes, à se tirer une balle dans le pied. Tôt ou tard, nous aurons besoin de la solidarité...

    D. Toulmé (Fils du vent sans pays)

     

    Autre exemple :

     

    Les Gens du Voyage pointés du doigt dans des affaires de vols d'oeuvres d'art.

    " Chaque année, 30 000 objets sont volés. Tableaux, tapisseries, vases, meubles sculptures. 85% de ces vols ont lieu chez des particuliers. Un quart d'heure suffit à quelques bonshommes organisés pour vider un château. Des commandos formés la plupart du temps de gens du voyage embauchés par des clients étrangers. Ils défoncent les portes des châteaux, éloignent les chiens avec de l'urine de félin récupérée dans les cirques et disparaissent avec leur butin en un clin d'oeil. "

    Extrait de l'article Coup de filet chez les pirates de l'art dans Télérama n°3016, 31/10/2007, signé Nicolas Delesalle

     

    On retrouve ici les mêmes ingrédients : des nantis peu srupuleux d'un côté, des gens dans le besoin, endettés, attirés par de l'argent vite gagné de l'autre.

     

    Une oeuvre d'art volée, ça peut rapporter beaucoup... d'années de prison. (La tentation, © Francis Drouin)

     

     

     Dernièrement mis à jour le 17/11/2008

     

     

    Liens :

    * La déculturation, le nomadisme abandonné qui conduisent aux vices des sociétés sédentaires occidentales dont le désoeuvrement et ses corollaires : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1684450

    * Actualité de la rubrique Non ! du site des Fils du vent sans pays, rubrique consacrée aux points de désaccord, aux "coups de gueule". De quoi s'indigner largement donc : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=articles&rub=37603

    « Le désoeuvrement chez les TsiganesPaco de Lucia, le flamenco fait homme »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :