• Des racines et des ailes, les vanniers de Villaines les Rochers

     

    Les vanniers de Villaines peuvent dire merci

     

     

                La vannerie est une tradition ancienne à Villaines-Les-Rochers (37, Indre-et-Loire). Les vanniers se sont établis en coopérative le 15 novembre 1849 grâce à son fondateur l'abbé Jean-Laurent Chicoisne, curé de la paroisse 33 ans durant.

    Mais qui a inventé l'artisanat de la vannerie à Villaines ?

    L'abbé Albert-Henri Couturon, dans son ouvrage sur le "bienfaiteur de Villaines" Jean-Laurent Chicoisne, paru à l'occasion du 100e anniversaire de la Coopérative, reste évasif mais nous éclaire un peu à ce sujet.

     

    "Au milieu du XVIe siècle déjà, on trouve des vanniers à Villaines puisque le 6 janvier 1563, Jean Rossart, vannier, a fait baptiser son fils " dixit Jacques-Marie Rougé (spécialiste tourangeau des arts et traditions populaires)

    [...] Il nous a été rapporté que vers les VIIIe ou IXe siècle (?) des gens d'Europe Centrale, des marchands vanniers précisément, de passage dans la région, ayant découvert des grottes à Villaines, favorables à la conservation de leur osier, s'y fixèrent. Ils plantèrent des oseraies dans le voisinage sur les terrains des communes de Villaines, Saché, Pont-de-Ruan, et s'établirent. "

     

    Page 5 et 6 dans Jean-Laurent Chicoisne, Fondateur de la Société des Vanniers de Villaines et curé de cette paroisse du 20 décembre 1843 au 21 février 1875, par l'abbé Albert-Henri Couturon, Imprimerie Gibert-Clarey, Tours, 1949.

     

    Vannier à Villaines   

    Vannier de Villaines

               Rendons hommage, en cette occasion, à ces "gens d'Europe Centrale" qui introduisirent l'artisanat de l'osier dans la région, activité qui perdura au moins dix siècles durant, offrant aux populations locales des moyens originaux de subsister.

     

    Liens :

    La Coopérative de Villaines : http://www.vannerie.com/index.php très discrète sur l'origine de la vannerie

    Les métiers éxercés par les Gitans, Tsiganes : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=300241

     

    « Sommes-nous en France ?Le gitanos catalan, microlangage »

  • Commentaires

    1
    Zoila
    Vendredi 13 Mars 2015 à 18:24
    Je suis brèsilienne et j'aime l'articulo Gitan porquoi je suis aussi en musicienne. Merci beaucoup por tute l'ainformation avec les Gitan.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :