• Du rififi au Forum : confusion contreproductive

    COMMUNIQUE DE PRESSE<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    LE COLLECTIF ROMEUROPE REFUSE DE DÉBATTRE AVEC

    LA DELEGUÉE FRANCE AU FORUM EUROPÉEN

    DES RROMS ET GENS DU VOYAGE

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Esmeralda ROMANEZ, déléguée France au Forum européen des Rroms et Gens du voyage, a tenté d’intier un débat avec le « Collectif Romeurope ».<o:p></o:p>

    Ce cartel d’associations se donne explicitement pour but d’appporter une aide « humanitaire » à ceux qu’il appelle les « Rroms migrants » et qui sont en réalité les habitants roumains des bidonvilles apparus récemment dans la périphérie de nos villes.<o:p></o:p>

    Une proportion importante de cette population est Rrom.<o:p></o:p>

    L’assimilation abusive entre Rroms et bidonvilles est cependant dangereuse en ce qu’elle masque la diversité de la situation des centaines de milliers de Rroms vivant en France, parmi lesquels l’immense majorité est bien évidemment française.<o:p></o:p>

    Les responsables du « Collectif Romeurope » ont refusé de laisser Esmeralda ROMANEZ prendre la parole au motif que son intervention n’était pas prévue à l’ordre du jour.<o:p></o:p>

    L’idée que les Rroms puissent simplement participer aux débats qui les concernent a été rejetée par les croisés du nouvel ordre humanitaire.<o:p></o:p>

    A cette occasion, Malik SALEMKOUR, vice-président de la Ligue des Droits de l’Homme, a explicitement repris les thèmes les plus éculés du racisme biologique en s’interrogeant bruyamment à plusieurs reprises sur la nécessité d’effectuer des « prises de sang » à seule fin de déterminer qui est Rrom et qui est Gadjo.<o:p></o:p>

    Cette stupidité monstrueuse est une première dans l’histoire glorieuse et centenaire de la Ligue des Droits de l’Homme.<o:p></o:p>

    Malik SALEMKOUR a ensuite reproché aux associations Rroms de s’être portées parties civiles mais il a refusé de préciser à quel(s) procès il faisait allusion.<o:p></o:p>

    Lorsque Esmeralda ROMANEZ a quitté la réunion en protestant, elle n’a été encouragée et suivie que par deux des personnes de l’assistance.<o:p></o:p>

    Les associations membres du « Collectif Romeurope » doivent de toute urgence clarifier leur position quant aux propos tenus par Malik SALEMKOUR, vice-président de la LDH, et plus généralement se prononcer sur la question de l’égalité des droits et sur les moyens de lutter contre la persistance d’un racisme atavique et l’existence de nombreuses discriminations de droit et de fait frappant les Rroms et Gens du voyage.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Contact : romanezesmeralda@yahoo.fr

    Site : Http://gensduvoyage.oldiblog.com

     

     

    Liens :

    Vers le scandale lié à l'association Médecin du Monde : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastnews&id=174969

    Vers le racisme dont sont objet les Tsiganes et gens du voyage : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=373859

    « Amie sans espoirLIÉGEOIS, Jean-Pierre »

  • Commentaires

    1
    visiteur_M salemkour
    Mardi 5 Décembre 2006 à 23:02
    Puisque j'ai l'honneur d'apparaître nommément sur cette liste via un communiqué pervers qui me fait tenir des propos, évidemment mensongers, je me permets de vous apporter les éléments de réponse suivants :

    Pour me situer rapidement, je participe comme bénévole, aux réunions du collectif national Romeurope depuis sa création en 2000, au titre de la LDH national, ayant en charge la question des Rroms et des Gens du voyage depuis 1994. J'ai également effectué pour la FIDH deux missions qui ont fait l'objet de rapports publics, l'une avec Médecins du Monde en Roumanie en 2003 pour suivre des familles rroms roumaines expulsées de France, et une autre en 2005 en Russie pour mettre en lumière la situation très méconnue et tout aussi dramatique de cette minorité, estimée à plus d'un million de personnes.

    Pour mémoire, je rappelle que dès l'origine, le Collectif National Droits de l'Homme Romeurope s'est donné pour objectif d?améliorer l?accès aux droits fondamentaux des Rroms migrants présents sur le territoire français, majoritairement d'origine roumaine, et de lutter contre les discriminations et violations des droits de l?Homme dont ils sont victimes.

    Inlassablement depuis cette date, il agit tant au niveau national pour porter des revendications pour l'égalité des droits et la régularisation du séjour, formalisées dans son rapport annuel 2005, qu'au niveau local autour de comités de soutien locaux organisés avec les familles roms qui vivent dans des conditions indignes dans de nombreuses villes de France (Lyon, Marseille, Tours, Nantes, Grenoble,... et en région parisienne).

    Lors de notre dernière réunion mensuelle, nous avons pris connaissance avec stupéfaction de la publication sur le site d'ERIO (erionet.org), ONG pour la promotion et le droit des Rroms en Europe, d'une présentation en première page d'une spécificité des Rroms en raison de leur "sang" renvoyant à un étude 'génétique' hongroise publiée sur Wikipedia.

    Cette approche particulièrement ambigue pour le moins, laisserait planer l'hypothèse de races humaines différentes, fondement même du racisme que nous combattons tous depuis des années. J'ai déjà pris l'intiative au nom de l'Association Européenne des Droits de l'Homme (AEDH), qui regroupe toutes les LDH des différents pays européens, de saisir officiellement Erio pour faire part de notre totale désapprobation et obtenir des explications.

    Lors de cette même réunion de travail du collectif Romeurope, venues assister à nos travaux, trois personnes, dont Henri Braun, avocat membre de la LDH et un autre qui a également fait état de son appartenance à une section locale de la LDH, nous ont fait le reproche de ne voir présente aucune personne d'origine rrom.

    En référence à l'actualité du site d'Erio et à l'adresse des deux membres de la LDH, j'ai rappelé que l'origine des participants au collectif importait peu et que le combat pour les droits de l'Homme, au nom de l'universalité, devait rassembler toutes les énergies volontaires et pas seulement les interessés, sans qu'aucune prise de sang ne soit nécessaire pour vérifier l'origine de chacun.

    Après les polémiques contre Médecins du Monde, ces nouvelles attaques personnelles et ces tentatives de division dont on comprend mal l'intérêt réel, ne nous détourneront pas de notre seule priorité : la lutte contre les politiques du Gouvernement et de Sarkozy qui expulsent à tour de charters des centaines de Rroms et laissent les autres survivre dans des conditions scandaleuses.

    Amitiés militantes
    Malik Salemkour
    Vice Président LDH
    2
    Caillie
    Jeudi 7 Décembre 2006 à 10:10
    DES ERREURS ET DES NON-DITS

    En tant que représentant d'une organisation humanitaire, Malik Salemkour doit faire preuve de davantage de sagesse qu'il ne le fait là. En effet, s'il est bon est même indispensable de dénoncer des allusions, propos racistes qui n'ont pas lieu d'être, on se doit de ne pas l'amagamer à d'autres sujets. D'autant plus que le sujet en question, la présence de personnes d'origines rrom ou issue des Voyageurs dans les commissions, les réunions et les débats les concernant, ne me semble pas à moi un détail. Les Tsiganes et autres gens du voyages sont la population en Europe la plus victime des actes de racisme. Il me semble donc indispensable ICI PLUS QU'AILLEURS, que la population concernée ait des représentants élus des communautés et groupes du Voyage dans ces commissions.

    La réaction d'Esméralda me paraît donc salutaire et bénéfique en ce, qu'elle traduit l'urgence d'une cause juste face à l'immobilisme, au jeu machiavélique des intérêts dénués de tous sentiments humains, des instances officielles européennes et internationales.

    Oui au combat contre les idées de Sarkozy, plus préocupés de sauvegarder et de faire perdurer les intérêts de ses amis et de sa famille que de trouver des solutions aux grands problèmes.
    Non à la légereté, au manque de volonté de prendre aux sérieux, indispensable pour être constructif, concernant les Tsiganes et autres Gens du voyage.

    Denis Toulmé
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :