• Ensisheim dans la foulée de Sarkozy

     

    Ensisheim dans la foulée de Sarkozy

     

       Lorsqu'on a entendu les paroles de Sarkozy au sujet des populations on peut expliquer le geste  inconsidéré de cet édile. "Protégé par le chef qui montre l'exemple, on peut et on doit faire ce qu'il dit" a du penser le pauvre homme.

    En attendant, les faits sont là : en France, un représentant du peuple a délibérément brûlé des biens d'un camp de nomade, sans valeur pour lui. Mais qu'est-ce qu'il connait de la valeur des choses pour ces Roumains ?

    D'autre foyers incendiaires naissent peut-être en ce moment même, tout près de chez nous. Des jeunes vont saisir cet exemple pour l'interpréter à leur manière et des pauvres gens en feront les frais...

    Cela donne une piètre idée de la France, jadis citée en exemple pour son modèle social tourné vers le progrés.

    Cela risque encore d'attiser les tensions entre populations sensibles, parfois excédées par une économie qu'ils ne comprennent pas, qui les a laissé sur le bord du chemin.

    Ces actes seront, je l'espère punis par la loi d'un châtiment à la mesure du préjudice. Et Sarkozy devrait, à cette occasion, être cité comme responsable partiel et subir lui aussi une peine si l'on veut que cette société progresse vers un monde plus juste. De surcroît lorsqu'on est représentant du peuple, on se doit de respecter les être humains et les lois.

    **********

    Liens :

    Réaction intéressantes dans ce forum

    « Marianne insultée par le maire pyromaneCirque à la fondation Cartier du Petit Théâtre Baraque »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :