• Fainéantise du Tsigane

     

    Les Tsiganes réputés pour leur indolence et leur désoeuvrement

     

     

     

    *  "Non loin de son palace [ironique ?] une marmaille plutôt bruyante s'agitait, cela sous les yeux encore mal ouverts de quelques-uns de ses sujets mâles, ceux-ci, comme à l'habitude, s'apprêtant à... ne rien faire.", page 120

    dans Hakkini Bougouri - Nomadisme (1930), par Alphonse-Louis LALLY

     

    * Dans un conte nommé Un Tzigane qui s'engage pour la moisson , le personnage principal fait preuve d'intelligence mais aussi d'un manque de courage notoire.

     

    Mais encore le paroxysme:

     

        Pour les Nazis, les Tsiganes étaient des fainéants, «associaux», improductifs. Les Tsiganes déportés dans le ghetto de Lodz furent parmi les premiers tués par camions à gaz dans le camp de Chelmno en Pologne. Les nazis en déportèrent aussi au camp d'Auschwitz-Birkenau, où beaucoup périrent dans les chambres à gaz.

     

     

    Liens :

    * Le désoeuvrement chez les Tsiganes, histoire et actualité

    * Lire l'article complémentaire et imbriqué sur la notion de temps libre ou de loisirs chez les Gitans

    * Pour en savoir plus sur le génocide tsigane, aller dans la rubrique SAMUDARIPEN, extermination des Tsiganes pendant la 2nde Guerre Mondiale

    « Gadjo, GadjéUne femme SE MEURT - Du SOUTIEN svp »

  • Commentaires

    1
    HH
    Jeudi 2 Décembre 2010 à 13:26
    les tziganes ne sont absolument pas des fainéants, c'est juste qu'ils n'aiment pas trop se faire exploiter , on se refait pas et vive la liberté
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :