• FERNEY, Alice

     

     

    Alice FERNEY

     

     

    Elle est née en 1961 le 21 novembre le même jour que Voltaire ce qui explique son pseudo "Ferney" en hommage au philosophe qui passa la fin de sa vie à Ferney en Suisse.

    Alice Ferney vit à Paris et enseigne à Orléans. Elle est l'auteur de Le ventre de la fée (Actes Sud, 1993), L'élégance des veuves (Actes Sud, 1995 ; Babel, 1997 ; J'ai lu, 2001) et La conversation amoureuse (Actes Sud, 2000). Elle a obtenu le prix Culture et Bibliothèques 1997 pour tous pour Grâce et dénuement (Actes Sud, 1997 ; Babel, 2000).

     

     

    * Grâce et denuement, Actes Sud, 1997. Collection "Un endroit où aller"

     Grâce et dénuement est le fruit de la compilation d'ouvrages consacrés à la vie des gitans, de coupures de presse et de témoignages sur les bibliothèques de la rue.

    L'édition poche de Flammarion, collection GF

     

    Présentation de l'éditeur
    Eux, c'est une famille de Gitans installés illégalement sur un terrain vague de la banlieue parisienne - ils n'ont rien d'autre que " leur caravane et leur sang ". Elle, c'est une bibliothécaire douce et généreuse, une " gadjé ", qui a l'amour des livres. Le roman raconte leur rencontre inattendue, lorsque la jeune femme décide d'initier les enfants du camp au plaisir de la lecture. Le dossier de l'édition offre une synthèse sur la réalité des Gitans (leur histoire et leur place dans la société). Il présente aussi le destin littéraire de ce peuple, symbole de liberté.

    Quatrième de couverture
    Dans un décor de banlieue, une libraire est saisie d'un désir presque fou : celui d'initier à la lecture des enfants gitans privés de scolarité. Elle se heurte d'abord à la méfiance, à la raillerie et au mépris qu'inspirent les gadjé. Mais elle finit par amadouer les petits illettrés, en même temps qu'elle entrevoit le destin d'une famille sur laquelle règne une veuve mère de cinq fils. Dans ce troisième roman, récompensé par le prix " Culture et bibliothèques pour tous ", Alice Ferney excelle à faire entendre les voix intérieures de ses personnages, leurs sentiments inavoués, leurs désirs brimés, leurs solitaires affrontements avec la fatalité. -- Ce texte fait référence à l'édition poche.

    Amazon.fr

    Un titre qui repose sur une antithèse introduit un bel ouvrage

    Hé oui deux mots dont l'association est inattendue et qui pourtant nous projettent directement sur Eux.

    Grâce pour leur domaine moral et leurs qualités humaines
    Dénuement pour leur manque de tout en terme matériel


    Eux c'est une famille de Gitans installés illégalement sur un terrain vague, une friche de la banlieue parisienne, ils n'ont rien d'autre que leur caravane et leur sang.

    Elle, c'est Esther une bibliothécaire douce et généreuse qui a l'amour des livres.Elle a décidé d'initier à la magie de la lectures les enfants que l'école n'accueille pas.

    Les personnages du camp sont en voie de sédentarisation...On rencontre Angeline et son rêve de jeune femme venant de l'Est qui est aujourd'hui "l'ancêtre" de la tribu, elle n'a pourtant que 57 ans.

    La tribu est organisée autour de valeurs, la vie collective est régit par un patriarche et la puissance vitale est incarnée par les enfants.

    Le roman raconte cette rencontre inattendue lorsque la jeune femme décide d'initier les enfants du camp au plaisir de la lecture.

    Tous les oppose, Esther travaille, les gitans non, elle a une vie stable mais eux subissent les expulsions

    La Première approche est difficile pour entrer dans le clan et pour approcher les enfants elle se doit d'apprivoiser Angeline.

    Pour Eux , Esther est la "gadjé" celle qui n'est pas des leurs

    Le livre est ainsi l'instrument de leur rencontre

     

    Intéressant résumé vu dans Http://www.ciao.fr

     


    Alice Ferney, Hôtel des Mathurins (Paris, 8e), avril 2008
    Mis à jour dernièrement le 7/02/2009

     

     

    Liens :

    * Revenir à l'accueil du site Filsduvent.kazeo.com : Http://filsduvent.kazeo.com

    * La "pageperso" d'alice Ferney sur Orange.fr : http://pagesperso-orange.fr/mondalire/ferney.htm

    « Voyageurs 37, en Touraine ceux du VoyageSanséverino à la guitare manouche »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :