• Journée nationale des Gens du Voyage en décembre

     

     Mis à jour 11-12-2008 08:07

    "Il faut reconnaitre la caravane comme un logement à part entière"

    A l'occasion de la troisième journée nationale des gens du voyage, le sénateur Pierre Hérisson et Laetitia Francoz d'Ideal Connaissances, ont répondu aux questions des metronautes.

    Pierre Hérisson

    Pierre Hérisson

    Photo : DR

     
     
     
    <script type="text/javascript"></script>
     

    Jo33 : Bonjour. Qu'entendez-vous par gens du voyage?
    Une population qui a fait le choix d'un mode de vie non sédentaire en vivant en habitation mobile.

    Nathy : Pourquoi une journée sur les gens du voyage, quel est l'intérêt?
    Réunir les acteurs concernés afin de dégager ensemble des bonnes pratiques.

    Slot : Quelle est la proportion de gens du voyage qui sont Français et étrangers ?
    Il faut impérativement différencier ces deux populations. Les gens du voyage sont des citoyens français ; les Roms relèvent quant à eux du droit communautaire.

    Eva : Que dit votre rapport? A t'il été reçu?
    Mon rapport a été remis à Mme la Ministre de l'intérieur en juin dernier. Il s'agit d'une étude faisant un bilan sur le stationnement des gens du voyage et proposant un certain nombre de préconisations pour permettre une meilleure application de la loi de 2000.

    Pomedapis: Quelles sont les bonnes pratiques?
    Tout d'abord une approche pragmatique de ce dossier. Un bon diagnostic des besoins et une réponse adaptée aux nécessités locales. C'est là que le Réseau gens du voyage animé par Idéal est un précieux soutien !

    Nikos : Quelles sont les principales difficultés qu'ils rencontrent?
    Les gens du voyage rencontrent malheureusement des difficultés dans l'accès aux droits qu'il s'agisse de la scolarisation, de l'accès aux assurances et aux crédits, au droit de vote...

    Joubert : Comment expliquer que les discriminations persistent à l'égard des gens du voyage?
    Sujet délicat... pour lequel le législateur pourrait apporter une amélioration à travers l'intégration totale dans le droit commun ! Mais il convient aussi de modifier l'image souvent négative des gens du voyage dans l'entendement collectif.

    Jo33 : D'ou vient cette stigmatisation ?
    C'est la différence de mode de vie avant tout.

    Claire77 : Quelles sont les devoirs de l'état en leur faveur?
    Les mêmes que pour chacun de ses concitoyens !!

    Fanny : Comment vivent-ils au quotidien?
    Comme tout le monde sauf qu'ils ont fait le choix de vivre en caravane.

    Kate: Ce mode de vie, c'est une tradition? Comment cela s'explique-t-il?
    C'est effectivement une tradition, une culture qui leur est chère.

    Rromrrom : Pourquoi la plupart des Roms qu'on voit en France en sont-ils réduits à mendier? Ils n'ont pas accès au marché du travail?
    Désolé, je le rappelle, nous ne parlons pas des Roms mais des gens du voyage. Les roms ont accès au marché du travail dans la mesure où ils ont des titres de séjour en règle.

    Tracy: Que faut-il changer à la législation actuelle?
    Renforcer le droit commun ! Et reconnaitre la caravane comme un logement à part entière !

    Alberto: Les gens du voyage sont nomades. Quelles autres caractéristiques?
    Ils ont une culture très vivante, on connait notamment le jazz manouche... la famille tient une place prépondérante dans leur vie quotidienne... et ils mangent du hérisson ! Mort de rire.

    Bounty: La discrimination est elle due au seul fait qu'ils n'aient pas d'adresse? Ne sont ils pas aussi toujours perçus comme des voleurs de poule au même tire que les roms?
    Je pense que la domiciliation est effectivement un grand problème. Il conviendrait qu'ils puissent obtenir une adresse qui ne laisse pas "filtrer" un rattachement administratif. Et c'est vrai qu'ils ont du mal à faire évoluer leur image.

    Alexis : D'où vous vient ce souci pour les gens du voyage?
    Dans le cadre de ma fonction de maire, confronté au quotidien à cette question, j'ai souhaité m'y engager au niveau national.
    Quant à Idéal, soucieux de répondre aux besoins des collectivités qui doivent gérer ce dossier, nous avons souhaité mettre en place un réseau d'échanges, de savoirs et de savoir-faire depuis plus de 7 ans.

    Jeannot: Parmi les gens du voyage, on compte les roms, les gitans, les manouches?
    Certains sont aussi des roms, oui, mais de nationalité française !

    Lolita: Comment faire évoluer les mentalités?
    C'est aux gens du voyage eux mêmes d'y travailler mais les élus en facilitant leur accueil y concourent également !

    Joe: Les obligations d'accueil de la part des mairies sont elles respectées?
    Les schémas départementaux ne sont malheureusement pas tous réalisés... c'est bien l'objet de notre rencontre de demain ! Inciter les récalcitrants !

    Velib : Les gens du voyage vont ils être aussi fichés en France à l'image de l'Italie?
    Ils ont l'obligation de détenir un carnet de circulation mais rien à voir avec la situation italienne !

    Fadel: Combien de communes ne respectent pas cette obligation? Ou y a-t-il le plus de problème?
    Difficile à dire... quoiqu'il en soit, dans les zones où le foncier est rare, il est évidemment plus difficile de construire des aires ; comme en Ile-de-France par exemple.

    XX: Qu'est ce que ces carnets de circulation? A qui est-il destiné? N'est ce pas là aussi une forme de flicage?
    Il s'agit d'un document que les gens du voyage doivent présenter en cas de besoin. Certains y sont vraiment attachés car il constitue un signe d'appartenance... d'autres s'en passeraient bien.

    Rika : Quel est le niveau de vie moyen d'une famille ? S'ils sont nomades, quel travail exercent t'ils?
    On trouve surtout des commerçants qui font les marchés, des artisans...

    Merci à vous tous pour votre intérêt à cette question et merci à Idéal pour son implication. Si cela vous intéresse vous pouvez consulter le rapport sur mon blog : http:pierreherisson.typepad.fr et vous connecter au site d'IDEAL CONNAISSANCES : www.idealconnaissances.com

     
     
     
     
     

    <script type="text/javascript"></script>

     

    Commentaires (3)


    DELAGE Jean-Pierre:

    Deux questions :

    D'accord pour le respects des Droits que vous évoquez et pas seulement celui des "gens du voyages".
    Par contre pour l'autre coté des choses, quid des devoirs, tel celui de payer une taxe d'habitation puisque le fait d'habiter en caravane n'empêche pas les "gens du voyage" de bénéficier des équipements publics.
    Par ailleurs, comment faites et ferez vous pour contrôler les revenus des "habitants" des caravanes résidence dont le luxe de certaines laisse envieux beaucoup de sédentaires contraint au métro-boulot-dodo pour loger petitement dans des logements parfois vétustes et...payer les taxes d'habitation.

    Bien à vous

    J.P.DELAGE


    tokoy:

    On croit rêver...des personnes qui sont organisées pour ne pas travailler, qui se font soigner gratuitement avec l'AME, qui ont des caravanes à 50 000 euros payées on ne sait comment (demandez à un RMIste de sortir 50 000 euros...). Nous payons des impots pour les accueillir dans les communes... on nous dit qu'ils sont artisans..ouiiii...bien sûr...pourriez vous alors sortir les stattistiques de ce qu'ils paient aux URSSAF ? quand on sait qu'un artisan paie 3000 euros chaque année, minimum à cet organisme...vous voulez nous faire croire qu'il le paie aussi ? qu'ils déclarent ? tiennent une compta ?? et en plus une journée pour eux ? ils doivent bien se fiche de nous et ils ont raison...on est trop bete et on en redemande...

     
    nature vivante:


    Le hérisson est un animal protégé et sont interdits : sa capture, destruction, mutilation, naturalisation etc.

    La destruction d'espèce protégée ne peuvent rester impunies.

    votre article est léger sur d'autres points.

     

     Rigolo que ce soit Pierre Hérisson qui soit un spécialiste des voyageurs (Président de la Commission nationale consultative des gens du voyage et accessoirement membre du groupe UMP). On le croquerait ce niglo ! Mais, sans doute aurions-nous quelques maux d'estomac. D. Toulmé




     

    Dernièrement mis à jour le 5/10/2010

     



    Liens :

    * Qu'est-ce qu'un Rom dans la rubrique vocabulaire ? : http://filsduvent.kazeo.com/?page=article&ida=485282

    *  Le niglo, hérisson des Tsiganes : http://filsduvent.kazeo.com/C-est-la-vie/Le-niglo-herisson-des-Tsiganes,a485047.html

    « Joakim Eskildsen, un photographe à la rencontre des TsiganesLes Roms en Suisse : c'est pas gagné pour les Droits de l'Homme »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :