• L'enfant nu d'Esméralda ROMANEZ

     

    L'ENFANT NU   

    Enfant cherchant dans les ordures      

     

    Au terrain vague des Tsiganes

     

    Où papillonne l'enfant nu,

    Aux marches froides des ghettos,

    Aux usines où l'on enchaîne

    Hommes et femmes pour la soupe,

    Aux fonds des prisons politiques,

    A la caserne " troisième âge "

    Où l'on exil le vieillard,

    A la réserve des indiens

    Crevant au coeur d'un peuple " neuf "

    Indifférents " civilisés ",

    Aux trottoirs noirs des rues des ports,

    Aux piloris nauséabonds

    Où pourrissent des innoncents,

    A la braderie de l'amour,

    Aux cris des chambres de torture,

    Aux vieux bordels de Thaïllande

    Où se consument des enfances,

    A la merde des bouges noirs,

    A la longue désespérance

    De la putain de quatorze ans,

    Il me faudrait gueuler l'espoir... !

    Dans le bleu tendre du matin,

    Au terrain vague des Tsiganes

    Où papillonne l'enfant nu,

    J'entends un orchestre d'oiseaux

    ... Ecoute ami, entends la vie,

    Elle serait belle...

    Respecte là !

    Esméralda ROMANEZ

    Http://gensduvoyage.oldiblog.com

    « Vilhelm Covaci, Rrom à la vie voléeMariage qui détonne chez les Roms de Roumanie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :