• La bêtise, ça fait vendre : Soral & Co.

     

     

    GENS DU VOYAGE

     

    Les Gitans et la roulotte en boisSoral, Alain : Abécédaire De La Bêtise Ambiante  (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et vente

     

    Ah! l'angélisme des gens de gauche sur les gens du voyage ! La roulotte en bois, la danseuse aux yeux de braise, la guitare au coin du feu...

    En réalité, avec la disparition des petits métiers devenus impraticables : rémouleurs, rempailleur..., la diseuse de bonne aventure s'est transformée en voleuse de supermarché, la roulotte en G7 si pratique pour vider les habitations secondaires situées à plus de cinq cent mètres du camp, le pittoresque voleur de poule en braqueur surarmé réputé pour son goût du sang.

    Communauté nomade inintégrable à l'économie moderne, enfance la plus illetrée de France..., les Gitans cumulent toutes les qualités que nos humanistes socialistes aiment à trouver dans les minorités qu'ils défendent depuis qu'ils se sont détournés du mouvement ouvrier (et des pauvres qui cherchaient à s'intégrer par le travail).

    Grâce à leur zèle législateur, les petites communes rurales d'odieux normaux sont désormais obligées d'accueillir à leurs frais leurs vilaines caravanes, de supporter sans rien dire vols et déprédations. Les grandes villes contraintes de regarder, impuissantes, les camps permanents servir de tête de pont aux pires mafias nomades de l'Est, albanaises, roumaines... spécialisées dans la traite des Blanches et le trafic d'enfants.

    Avouez que toutes ces nuisances pour une poignée de social-traîtres déculpabilisés et un Django Reinhardt, c'est cher.

     

    Dans le livre d'Alain Soral, Abécédaire de la bêtise ambiante, Éditions Blanche, 2002

     

     

    Brrrrr ! Ca fait peur !

    Comment faire parler de soi lorsque l'on a rien à dire ? Facile ! Faire de la provocation tout en brossant bien dans le sens du poil le lectorat bien-pensant. Celui qui paye pour se regarder dans la glace et aime se trouver beau. On retrouve ici tous les poncifs éculés chers à la vieille droite des campagnes mais aussi à la banlieue aigrie franco-française.

    En résumé : une pointure de la bêtise ambiante ce Soral. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que ce monsieur s'est ralié à Le Pen et à ses idées d'un autre âge.

     

    Si vous voulez en avoir le coeur net, découvrez-le ici : http://www.dailymotion.com/search/soral/video/xrcx2_alainsoralvg1

     

    Merci à Florence B. pour sa collaboration 

    « Les Bratsch, populaires et éclectiquesLe Ninine Garcia Trio, guitares manouches »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :