• Le montreur d'ours à disparu

     

    Le montreur d'ours

      

    Ce métier pratiqué par les Gens du voyage et Tsiganes convenait au mode de vie itinérant et était source de revenus substanciels.

      

    JPEG - 33.3 ko

    Montreur d'ours (Photo A. Buchert)

     

       Les trois derniers ours dansants de Bulgarie viennent d'être retirés à leurs propriétaires, pour être transférés dans un réserve naturelle. Micho, Svetla et Mila, âgés de 17 à 19 ans, appartenaient à une famille rom, qui les exhibait lors de spectacles, et a été dédommagée de 2500 à 5000 € par individu, l'argent provenant d'associations de protection des animaux. Il ne reste maintenant plus d'ours dansant dans l'Union européenne, même s'il en existe encore en Russie, en Ukraine ou Serbie.

    Article provenant du quotidien Aujourd'hui en France en date du 18/06/2007

     

     

    Photographie à Lélex (Ain, début du XXe siècle) (Collection Gérard GROSPIRON)

      

    Publié le 17/06/2009 08:07 | LaDepeche.fr

    Mystère autour d'un ours trouvé mort dans la banlieue parisienne


    DDM
    <script type="text/javascript" defer="65535"></script>

    Un ours en état de décomposition avancée, un sac-poubelle sur la tête, a été découvert dimanche en fin d'après midi par une passante à Cormeilles-en-Parisis, à seulement une quinzaine de kilomètres de Paris. La police municipale s'est rendue sur place et s'est chargée du transport de l'animal vers une société spécialisée. Il semblerait que l'ours se soit échappé d'un cirque, selon la police de Bezons qui s'occupe de l'enquête. Pour Alain Reynes, directeur de l'association ADET-Pays de l'ours, l'hypothèse est tout à fait probable, les cirques étant des structures moins contrôlées que les zoos. Mais cette version ne fait pas l'unanimité, vu l'importante logistique que supposent la possession et l'entretien d'un ours. Dans tous les cas, pour le directeur de l'association œuvrant pour la protection des ours, il est fondamental de savoir « d'où il vient et comment il s'est retrouvé là. Quel que soit l'animal, la découverte est regrettable. Le fait que ce soit un ours nous rapproche de l'affaire mais cela ne change rien au problème des conditions dans lesquelles l'animal a été retrouvé», a-t-il précisé en évoquant le sac plastique qui se trouvait sur la tête de la bête . Pour l'heure, la seule certitude est que la saison s'ouvre sur des fêtes médiévales où travaillent, entre autres, des montreurs d'ours. La dernière fête de ce genre remonte à la mi-mai à Pontoise. Néanmoins, aucun lien n'a encore été établi. Les causes de cette étrange découverte demeurent inconnues à ce jour.

     

     

     

    Pas tout à fait disparu donc, ce métier des Voyageurs ! D. Toulmé

     

     

    Page mise à jour dernièrement le 17/06/2009

     

     

    Liens :

    La poésie et le montreur d'ours de Bouton : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1022886

    « Anathèmes tsiganes, des lièvresLe projet “Compagnie des Nouveaux Ferailleurs” »

  • Commentaires

    1
    visiteur_Marie
    Samedi 12 Avril 2008 à 20:22
    Bonjour, bravo pour ce blog très riche, on s'y perd un peu mais c'est l'occasion de belles découvertes, comme ces photos que je ne cherchais pas du reste...
    J'aimerai savoir si je peux les utiliser pour une future note sur mon blog?
    Merci
    Le blog : http://preenbulles.hautetfort.com/
    La catégorie "poussière d'étoile"
    2
    Caillie
    Mardi 15 Avril 2008 à 00:48
    C'est volontairement que l'on s'y perd. L'esprit nomade, c'est montrer des choses qui n'existent pas et cacher pour se protéger des choses susceptibles de nuire. ;-) Mais, le Voyageur laisse des signes à qui sait regarder et s'interroger.
    Ces photographies sont utilisées exclusivement en illustration de l'article. Elles n'ont pas vocation à servir pour un but commercial...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :