• Leconte de Lisle, remonté contre les montreurs

    Montreurs d'ours dans Lecture pour tous (1908)

     

     

    Les montreurs

     

     

    Tel qu'un morne animal, meurtri, plein de poussière,
    La chaîne au cou, hurlant au chaud soleil d'été,
    Promène qui voudra son cœur ensanglanté
    Sur ton pavé cynique, ô plèbe carnassière !

    Pour mettre un feu stérile en ton oeil hébété,
    Pour mendier ton rire ou ta pitié grossière,
    Déchire qui voudra la robe de lumière
    De la pudeur divine et de la volupté.

    Dans mon orgueil muet, dans ma tombe sans gloire,
    Dussé-je m'engloutir pour l'éternité noire,
    Je ne te vendrai pas mon ivresse ou mon mal,

    Je ne livrerai pas ma vie à tes huées,
    Je ne danserai pas sur ton tréteau banal
    Avec tes histrions et tes prostituées.

     

     

     

    In, Poèmes barbares, Charles-Marie Leconte de Lisle 1818-1894

     

     

     


     

    Liens :

    * Le poème suivant est en musique et signé la Rue Kétanou : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=2039375

    « La Nouvelle République soigne les sédentaires ses lecteurs, en doutiez-vous ?Les Tsiganes à travers les siècles »

  • Commentaires

    3
    Caillie Profil de Caillie
    Lundi 2 Mars 2009 à 09:33
    Pour le petit texte merci Lélin.
    Trop de fils du vent héritiers de la guerre et des pleurs. Boycott des idées et des acteurs bellicistes !

    http://filsduvent.kazeo.com/?page=article&ida=485630

    DT
    2
    N. djamaskro
    Samedi 28 Février 2009 à 12:54
    petite pr?sion ce texte n'est pas de moi, et la partie ?ite en romani est un dialecte (parler) manouche italien " tchib romani" qui n'est pas ?onfondre avec le dialecte manouche fran?s et allemand " sintetikes, romanes, roumnes " d'o? titre " petit texte sinto " ?it par un sinto d'Italie.

    tchoum L?n.................
    1
    N. djamaskro
    Samedi 28 Février 2009 à 01:19
    petit texte sinto.

    les enfants de la guerre;


    kat?o kur?n tchav?
    kat?o kur?n Tchav?tumen rov?
    kane vartar? le merim?re
    tumar?ak?ard? trach
    tumar?ssu?tumar?ov?nya
    hi sar kal?ar?ikn?re
    mard?ren le stild?re.


    Hitler, Saddam, Buch
    but l? ta but?r vav?l? ov?nur y?narval?n
    kavo ke v?
    te lel vek tumaro djivib? an sa le kore fen div?ta fen rati
    hi o narval?n fen o beng,
    o kr? fen o velto

    m?le Sinti ta le Rom
    na hi-men i zor
    na hi-men barv?penya
    na hi-men barht
    fur kav?ay
    mar?ssu?i-le say? sar tumar?ssu?sar le assu?fen tumar??ta fen tumar?ay?
    katar o kur?n
    hatsyam tum?jame gar
    ta prindjar?a tumar?uy?dik?a tumar?ak?chun?a tumar?ov?nya

    katar o kur?n
    tchoror?ikn?i doch
    tum? tchav?en y?chik bibarhtali,
    tum?han mar?chav?

    enfant de de la guerre
    vous pleurez
    en attendant les bombes
    vos yeux pleins de peur
    vos larmes
    vos hurlements
    ils sont comme ceux de nos enfants
    tu?dans les champs d'extermination.

    Hitler, Saddam, Bush
    beaucoup de noms, et encore beaucoup d'autres noms
    mais une seule folie
    ce qui viendra
    ?ous enlever la vie
    ?outes les heures du jour et de la nuit
    elle est la folie du diable,
    le roi du monde

    Nous, Sinti et Rom
    nous n'avons pas la force
    nous n'avons pas de tr?rs
    nous n'avons pas de fortune pour ceci
    nos larmes sont ?les
    ?os larmes aux larmes
    de vos p?s et de vos m?s

    enfants de la guerre
    nous ne vous avons jamais rencontr?
    mais nous connaissons vos figures
    nous voyons vos yeux
    nous entendons vos plaintes

    enfants de la guerre
    pauvres petits sans faute
    vous, fils d'une terre malchanceuse,
    vous ?s nos fils
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :