• Les enfants de Don Quichotte, ça nous mène où ?

     
    Les Enfants de Don Quichotte élargissent leur champ d'actions à toute la France
     
    LEMONDE.FR avec AFP | 29.12.06 | 09h00  •  Mis à jour le 29.12.06 | 09h02


    ugustin Legrand, président de l'association Les Enfants de Don Quichotte, a indiqué, jeudi 28 décembre, que son mouvement citoyen de solidarité avec les sans-domicile-fixe allait s'étendre dans les jours à venir à plusieurs villes de France, avec l'installation de tentes notamment à Lyon, Lille, Toulouse ou Rennes.

    <script language=JavaScript>OAS_AD('Middle1');</script> <script src="http://pubs.lemonde.fr/RealMedia/ads/cap.cgi?c=mia2&dv=1&e=1d&s=1"></script>
     
    Jeudi soir, une vingtaine de tentes ont été montées à Orléans, devant un cinéma du centre-ville, par des militants de l'association. Il s'agit, selon Augustin Legrand, venu soutenir l'opération orléanaise, de la "première opération du genre en province"  depuis l'installation de 200 tentes le long ducanal Saint-Martin à Paris, le 19 décembre. Ce comédien, âgé de 31 ans, a indiqué qu'une opération du même type avait lieu simultanément à Aix-en-Provence. "Toutes les villes où nous avons des militants sont susceptibles d'accueillir ce genre d'opérations dans les jours à venir".

    Pendant ce temps, à Paris, associations, hommes politiques et simples citoyens viennent gonfler les rangs des signataires de la "charte du canal Saint-Martin". François Hollande, premier secrétaire du PS, Christine Boutin, députée UMP conseillère de Nicolas Sarkozy, ou encore l'association Emmaüs sont les derniers à avoir annoncé jeudi leur adhésion à la charte des Enfants de Don Quichotte.

    Ces signataires rejoignent le maire de Paris, Bertrand Delanoë, le Secours catholique, Droit au logement (DAL) ou la Fondation de l'abbé Pierre, qui l'ont signée ces derniers jours. Le mouvement a également "très bon espoir"  que l'association ATD-Quart Monde paraphe le texte.

    PRÈS DE 5 000 ADHÉRENTS À LA CHARTE

    La "charte du canal Saint-Martin" propose notamment d'ouvrir les structures d'hébergement 24 heures sur 24, 365 jours par an et d'humaniser les conditions d'accueil. Elle demande, en outre, de créer immédiatement une offre de logements temporaires, de créer plus de logements sociaux et de rendre le droit au logement opposable devant les tribunaux sur tout le territoire. Le site Internet de l'association dénombrait 4 913 adhérents vendredi matin 29 décembre à 8 heures.

    François Bayrou, président de l'UDF, actuellement en voyage à la Réunion, a annoncé qu'il "soutenait" la démarche des Enfants de Don Quichotte et allait les rencontrer la semaine prochaine pour évoquer les détails de la charte et notamment la "question complexe" de la réquisition des logements vides. Il s'agit en effet d'un des rares points à faire l'objet de réserves, notamment de la part de l'avocat Arno Klarsfeld, chargé par Nicolas Sarkozy d'une mission sur le droit à l'hébergement, qui a cependant estimé mercredi que, dans l'ensemble, la charte était "raisonnable et faisable".


     

    Liens :

    Dans mon blog, il était question depuis un moment d'aider des sans-domiciles, dans Une femme se meurt sous nos yeux, j'ai tenté moi-aussi de faire prendre conscience du problème, sans grand échos alors sur le Net ! Et surtout pas de Don Quichotte et de ses enfants.

    Alors, oui j'adhère à Don quichotte, mais avec amertume...

    Ca a tellement le goût d'une soupe électorale que la prudence est de mise, dans l'expectative.

    Alors, oui à Quichotte mais oui regardons une femme qui se meurt, sans politique et sans élection en jeu...

    « Martinson chante pour la TziganeCaroline Devos prend parti pour des Gens du voyage malmenés »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :