• Les Roms très nombreux en France 2014?

    Les Roms très nombreux en France?

     

     

        Il est courant de lire dans les journaux, les magazines français que les Roms sont "trop" nombreux, voire qu'il nous envahiraient prochainement à force d'émigration. Qu'en est-il réellement ?

      

    Roms en Seine-Saint-Denis, 2009 (Crédit photo: boulesteix.blog.lemonde)

     

    Selon Le Monde politique en date du <time datetime="2014-01-24T16:40:43+01:00" itemprop="dateModified" style="color: rgb(0, 0, 0); font-family: Arial; font-size: 13px;">24.01.2014, </time> titré "Le grand boniment", au sujet la théorie du "Grand Remplacement" : 

    [...]

    "...les défenseurs de la théorie du « changement de peuple » n’en démordent pas. Un texte circule ainsi sur la blogosphère de droite. Intitulé « Le grand remplacement par A + B », il additionne les immigrés venus du Maghreb, d’Afrique subsaharienne et d’Asie et leurs descendants, soit plus de 6 millions de personnes. Il y ajoute « 3 à 4 millions » de descendants appartenant à la troisième génération d’immigrés, sans préciserr la source de cette information. Il y adjoint enfin, pêle-mêle, des Français et des étrangers qu’il considère comme des « allochtones extra-européens » : 800 000 Roms, 500 000 harkis, 800 000 Antillais, entre 400 000 et 800 000 « immigrés clandestins », 80 000 « migrants illégaux » et 160 000 à 195 000 naturalisés annuels… Nous voilà, selon ce texte, avec 12 à 14 millions de « non-Blancs » – soit environ 20 % de la population." [...]

    Un article par Frédéric JOIGNOT

     

    Selon Ouest-France, en date du 29/09/2013 : "une enquête du ministère du Logement recense 16 949 personnes vivant dans 394 bidonvilles. Soit près de 40 fois moins nombreux qu’en Espagne. (4 300 enfants)

    [...]

    Avec ses 20 000 Roms, la France est loin du peloton de tête. Ils seraient 750 000 en Espagne, 150 000 en Italie, 105 000 en Allemagne et 50 000 en Suède. "

    Selon le Nouvel Observateur en date du 26/09/2013 : "Il y a entre 15000 ET 20000 Roms en France, selon le Conseil de l'Europe. Selon l'association Médecins du monde, 15.000 vivent en France depuis une vingtaine d'années, un chiffre constant malgré les expulsions, car les personnes reconduites dans leur pays d'origine reviennent fréquemment.

     

    Encore une fois, une énorme différence existe entre la réalité des chiffres et les allégations on ne peut plus exagérées de certains groupes extremistes désireux d'en découdre avec les lois françaises et par là, avec notre démocratie. D. Toulmé, le 10 février 2014

     

     

     

    mis à jour dernièrement le 06/05/2014

     

     

     

     

    Liens :

    * Un sujet lié dans la même rubrique "idées reçues sur les Tsiganes dans le site internet des Fils du Vent Sans Pays : les Tsiganes se multiplieraient très vite, auraient énormément d'enfants : http://filsduvent.kazeo.com/idees-recues-et-autres-perceptions-faussees/Tellement-d-enfants-chez-le-gitans-qu-un-de-plus-ou-de-moins,a485195.html

    « Clémentine Autain outrée par le sort réservé au RomsBibliographie sur les Tsiganes jusqu'en 2004 »

  • Commentaires

    1
    Rôti de Veau
    Lundi 24 Mars 2014 à 15:23
    Il y a quand même des maladresses dans la formulation: est ce que les bidonvilles sont 40 fois plus grands en Espagne qu'en France, ou est ce qu'il y a 40 fois plus de rroms de Bulgarie/Roumanie? un Rrom qui arrive à être logé en dur (j'en connais) cesse-t-il d'être un rrom (même s'il garde la même langue)? A noter que les rroms communautaires ne peuvent être expulsés défuiniitivement : avec une cadence d'OQTF de 3 mois, un Rrom peut/pouvait être expulsé (reconduit à la frontière: à Lille ou Metz, ce n'était pas un si grand voyage...) quatre fois par an, et donc dynamiser les chiffres d'éloignement des étrangers... Un autre point qui va poser quelques menus problèmes: avec l'entrée de la Serbie dans l'UE, les mesures transitoires (qui maintiennent dans une très mauvaise situation , et peuvent être crimonogène, en interdisant aux adultes de travailler) seront appliquée avec la même inhumaine fermeté que pour les bulgares/Roumains pendant une décennie? Ou considérera-t-on qu'il s'agit d'un échec aussi grotesque qu'inhumain?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :