• Louis la Brocante et les Gitans

    Louis la Brocante est une série télévisée française créée par Jacques Rouzet et Pierre Sisser et diffusée depuis le 24 janvier 1998 sur France 3.

    Titre original : "Louis et Les Gitans" (N° 13) 2002

     

     

    Leny Escudero et Victor Lanoux

          

          Louis vient de faire l'affaire du mois grâce à l'achat de quelques vieilles planches dans un château, propriété de Monsieur Maréchal, qui montées se révèlent être un coffre de grande valeur, époque Renaissance. Une famille de Gitans, dont le chef, Pablo, est un vieil ami de Louis, s'installe au village.  Dans un climat général de défiance à l'égard des Roms, le château est cambriolé. Immédiatement, les soupçons se portent sur Pablo, qui clâme son innocence. Les Gitans sont tenus pour responsables du vol. A Louis de prouver l'innocence de son ami Pablo et de ne pas être accusé à son tour. Par ailleurs, à la veille du cambriolage, Martha, la fille de Pablo, et Julien, le fils Maréchal, sont surpris par Louis en plein ébats amoureux. Les deux jeunes gens lui font promettre de ne rien dire...

    Réalisé par : Michel Favart

    Ecrit par : Pierre Leccia

    Acteurs : 
    Leny Escudero (Pablo Cuelvez), Louise Monot (Martha), François-Xavier Noah (Julien), Nadia Barentin (La mère supérieure), Armand Chagot (Raymond), Valérie Gil (Moivin), Jean-Marc Avocat (Jérôme Maréchal), Franck Adrien (Fred), Bernard Villanueva (Marcel Lacaille), Joëlle Sevilla (Gloria), John Fernie (le patron du bar)

     

     Détail vu sur http://www.allocine.fr/series/ et Wikipédia

     

    * Echoes of France (La Marseillaise) par Django Reinhardt clôt le téléfilm.

     

     Performance de Victor Lanoux grimé en grand-père Gitan. (Luis Romanes)

    On peut, dans cet épisode, entendre parler du Tcheno ou Tcherno (?), le "mauvais oeil". Pablo ne parle pas des policiers mes des clisté. On sait que "blouma" signifie fleur en français.

    Mots glânés à l'écoute de Pablo/escudero : "On a rien, pas d'argent, pas de pays... Mais on a la liberté !"

    Bonne tentative de vulgarisation des relations tsiganes/gadje n'étaient la pauvreté grossière des caractéres et de l'intrigue. Heureusement, tout n'est pas si simple. D. Toulmé le 2/08/2010

     

    Page dernièrement mise à jour le 2/08/2010

     

     

     

    Liens :

    * La page dédiée à Django Reinhardt sur le site des Fils du Vent sans Pays : http://filsduvent.kazeo.com/L-art-tsigane/Django-le-vrai-Django-REINHARDT,a1744427.html

     

    * le site officiel de Leny (ou Leni) Escudero : http://lenyescudero.fr/

    « La Marseillaise de Django pour Gallabru et PerrinIls menacent la France !!! Les Gens du Voyage plus forts que jamais »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :