• MARSEILLE

    Un jeune chauffard
    fauche 4 collégiens


    Quatre adolescents ont été fauchés par un chauffard de 15 ans qui conduisait une voiture volée. Deux des quatre jeunes sont grièvement blessés.

    Quatre collégiens ont été fauchés par un un adolescent de 15 ans qui conduisait à grande vitesse une voiture volée lundi à 12h30 lundi 22 mai devant le collège Massenet, situé dans le XIVe arrondissement de Marseille, a-t-on appris de source policière. Le véhicule volé, une Clio grise volée, remontait le boulevard devant le collège à l'heure de la sortie. Il a heurté dans des circonstances qui n'ont pas encore été entièrement définies quatre jeunes gens qui venaient de quitter l'établissement.
    Deux d'entre eux, un garçon et une fille, élèves de 4e, ont été très sérieusement blessés par le choc. Si la jeune fille est hors de danger, selon les Hôpitaux de Marseille, le garçon est toujours en réanimation dans un état critique. Deux autres collégiens, apparemment du même âge, ont été fauchés mais leurs blessures n'inspiraient aucune inquiétude.

    Le jeune prend la fuite

    Le jeune chauffard, membre de la communauté des gens du voyage et connu des services de police, avait volé le véhicule dans la matinée. L'adolescent a pris la fuite après avoir percuté les collégiens, mais devait heurter, quelques instants plus tard, un autre véhicule dans la cité La Simiane.

    Il décide alors d'abandonner son véhicule et tente de s'échapper à pied.
    En début d'après-midi, les policiers marseillais l'interpellaient dans une autre cité à proximité, la cité Consolat. Le jeune garçon correspondait parfaitement au signalement donné par les témoins de la scène: petite taille, T-shirt blanc et casquette vissée sur le crâne. Il a été placé en garde à vue à la sûreté départementale de Marseille et est actuellement entendu par les enquêteurs. (Avec AP)

     

    **********

    Le jeune homme encourt 7 à 10 ans d'emprisonnement à la perpetuité au pire.

    Interrogé sur le profil de l'accusé, le procureur a déclaré qu'il s'agissait "d'un illettré, totalement descolarisé et de grande fragilité psychologique".

     

    source : La nouvelle République du Centre-Ouest du 24/05/2006

     


    votre commentaire
  • jeudi 11 mai 2006, 11h52
    Un enfant tué, un autre blessé dans la Manche après avoir joué avec un fusil de chasse

    SAINT-LO (AP) - Un petit garçon de neuf ans est décédé et un autre, plus jeune, a été grièvement blessé après avoir, semble-t-il, joué avec un fusil de chasse jeudi matin dans une caravane à Saint-Sébastien-de-Raids près de Periers (Manche), a-t-on appris auprès des gendarmes.

    Les faits se sont déroulés vers 8h du matin dans un campement de gens du voyage. Le plus jeune garçon, grièvement blessé, a été transféré à l'hôpital de Saint-Lo.

    Le parquet de Coutances devait tenir une conférence de presse à 17h. AP

    Article paru sur Yahoo! Actualités

     

    Des premières informations avaient indiqué dans la matinée que les deux frères avaient été atteints par l'arme qu'ils manipulaient. La justice a ordonné ainsi qu'une autopsie de la victime et une expertise de l'arme pour déterminer si elle pouvait être maniée par un enfant de 3 ans.

    AFP - 11/05/06

     

    Face à ce drame qui n'est pas l'apanage des Gens du voyage, certains diront qu'il est inévitable que cela se produise tant les enfants sont malicieux, surtout lorsqu'ils sont livrés à eux-même.

    Je pense personellement qu'il est possible, avec des mesures simples, de réduire de manière considérable ce risque :

    Ne pas acheter d'armes. Ne pas tolérer d'armes dans les foyers. Il est beaucoup plus facile pour un enfant de trouver une arme dans une caravane que dans une maison.


    votre commentaire
  •  

    Une exposition a eu lieu aujourd'hui à la Maison de l'Europe sur la situation des Roms migrants qui ont choisi la France comme terre d'accueil.

    35, rue des Francs-Bourgeois (4e) PARIS


    votre commentaire
  •  

     

    INTERNEMENT DES TSIGANES : LA MÉMOIRE QUI GENE

    Début février 2006, un mémorial pour les Tsiganes a été inauguré en Camargue.

    "Des centaines de personnes émues ont asisté le jeudi 2 février à l'inauguration d'un mémorial pour les Tsiganes internés dans le camp français de Saliers (commune de Saint-Martin-de-Crau), entre 1942 et 1946".

    Article tiré du quotidien la Nouvelle République du Centre-Ouest en date du 6/02/2006

    **********

    Liens :

    Voir la rubrique Samudaripen


    votre commentaire
  •  

    FIESTA TSIGANE !!!!!

    Rona Hartner

       La tornade brune venue de Roumanie sait tout faire : jouer la comédie, danser, peindre... et chanter ! Sur scène, cette princesse des Balkans, actrice fétiche des films de Tony Gatlif, est tout aussi phénoménale. Un live suivi d'une fiesta dynamitée par le délirant DJ Tagada, un des meilleurs spécialistes parisiens des sonorités tsiganes.

    Le 4 février, 21 heure, L'Alimentation générale

    BAR-RESTAURANT

    64, rue Jean-Pierre Timbaud, 11e

    Métro : Oberkampf, Parmentier

    01-43-55-42-50 (5 euros)

    Sources :


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique