•  

     

    Latcho  Divano

    Festival autour de la culture tzigane

    du 1er au 13 avril 2008

     

     

     

    Cinéma Les Variétés

    37, rue Vincent Scotto 13001 Marseille 04 91 53 27 82 / Cul de Sac 30, boulevard de la Libération 13004 Marseille 09 54 66 79 72

    Espace

    culture
    42, la Canebière 13001 Marseille 04 96 11 04 60 / Espace-Centre de ressources 22, rue Mathieu Stilatti 13003 Marseille 04 95 04 30 98

    La Machine à Coudre

    6, rue Jean Roque 13001 Marseille 04 91 55 62 65 / Les Danaïdes 6, Square Stalingrad 13001 Marseille 08 26 10 10 98

    eculture 42, la Canebière 13001 Marseille 04 96 11 04 60 / Espace-Centre de ressources 22, rue Mathieu Stilatti 13003 Marseille 04 95 04 30 98

    La Machine à Coudre

    6, rue Jean Roque 13001 Marseille 04 91 55 62 65 / Les Danaïdes 6, Square Stalingrad 13001 Marseille 08 26 10 10 98

     

    Contact : 09 52 72 89 28 - latchodivano@yahoo.fr

     

     

    La fanfare Vagabontu

     

     

    Programme complet :

     

     

    Mardi 1er avril

    18h00

    Ouverture du festival - Installation Le Grand Cyclopède, Images L. Janner et N. Martin Badaboum théâtre

    Lecturbulences

    de Jocelyne Monier (comédienne)

    Mercredi 2 avril

    10h30

    Installation Campagne Fenouil de Jean-François Marc CASNAV-CRDP

    14h30

    Spectacle Paramici Roms (dès 5 ans) Atelier de création théâtrale de l’Université de Provence Badaboum théâtre

    19h

    Conférence Ces étrangers de l’intérieur de Christophe Robert CRDP

    Jeudi 3 avril

    14h30

    Spectacle Paramici Roms (dès 5 ans) Atelier de création théâtrale de l’Université de Provence Badaboum théâtre

    20h30

    Documentaire Mamaliga de Nicolas Martin Cinéma l’Alhambra

    Vendredi 4 avril

    20h30

    Mascarade de la Fanfare Vagabontu et Concert de Nadara Cité de la Musique

    14h30/20h

    Spectacle Paramici Roms (dès 5 ans) Atelier de création théâtrale de l’Université de Provence Badaboum théâtre

    Samedi 5 avril

    14h30/20h

    Spectacle Paramici Roms (dès 5 ans) Atelier de création théâtrale de l’Université de Provence Badaboum théâtre

    18h30

    Expo photos Vernissage de Raffaella Cafarella Résonances Cul de sac

    Dimanche 6 avril

    11h30

    Inauguration du Centre de ressources tsiganes Espace

    Expo photos

    Vernissage de Eric Roset et Concert de Luna Blanca Espace

    14h30

    Cinéma Le livre des records de Shutka (Gadjo Délire) de Aleksandar Manic Cinéma le César

    Lundi 7 avril

    14h30

    Spectacle Laci-le-Fer et le cheveu d’or (dès 4 ans) Badaboum théâtre

    18h30

    Expo photos Vernissage de Richard Melka Les Souffleurs et Laurence Janner Cinéma les Variétés

    20h00

    Cinéma Latcho Drom de Tony Gatlif Cinéma les Variétés

    Mardi 8 avril ROMANO DIVES : JOURNÉE INTERNATIONALE DES ROMS

    14h30

    Spectacle Laci-le-Fer et le cheveu d’or (dès 4 ans) Badaboum théâtre

    16h30

    Emission publique suivie du Concert de la Fanfare Vagabontu à 18h Les Danaïdes

    18h30

    Expo photos Vernissage de Laurence Janner Espaceculture

    20h/22h30

    DJ Soumnakaï et VJ Digi Champi Les Danaïdes

    21h

    Concert Luna Blanca (Rumba gitana) Les Danaïdes

    Non stop

    Expo Opre Roma de Médecins du Monde + Installation Le Grand Cyclopède Les Danaïdes

    Mercredi 9 avril

    9h30/17h

    Conférences : Les tsiganes, une culture qui se tisse en couleur sur toutes les trames Bibliothèque l’Alcazar

    Lecturbulences

    de Jocelyne Monier (comédienne) Bibliothèque l’Alcazar

    14h30

    Spectacle Laci-le-Fer et le cheveu d’or (dès 4 ans) Badaboum théâtre

    Jeudi 10 avril

    10h30/14h30

    Spectacle Laci-le-Fer et le cheveu d’or (dès 4 ans) Badaboum théâtre

    16h

    Cinéma Le Cheval venu de la mer de Mike Newell + goûters (jeune public) Cinéma les Variétés

    19h

    Soirée Documentaires Caravane 55, France 2007, Montreurs d’ours tsiganes, La ballade du serpent Cinéma les Variétés

    22h

    Concert Antonio Negro La Machine à coudre

    Vendredi 11 avril

    10h30/14h30

    Spectacle Laci-le-Fer et le cheveu d’or (dès 4 ans) Badaboum théâtre

    19h

    Expo photos Vernissage Latcho Divano La Machine à coudre

    22h

    Concert de la Fanfare Vagabontu La Machine à coudre

    Samedi 12 avril

    19h30

    Spectacle de l’atelier cirque de l’Addap 13, mise en scène Guillaume Cornet Badaboum théâtre

    22h

    Concert de la Fanfare Vagabontu La Machine à coudre

    Dimanche 13 avril

    15h

    Spectacle de l’atelier cirque de l’Association Jeunes Errants et Clôture du festival Badaboum théâtre

    Licence N° 1-137496 / photo Laurence Janner / graphisme Edith Amsellem

     

    Liens :

    * En savoir plus sur le festival Latcho Divano 2008 : http://www.fra.webcity.fr/theatre_marseille/festival-latcho-divano_230920/Profil-Eve 

    le programme : http://www.fra.webcity.fr/theatre_marseille/festival-latcho-divano_230920/ProgrammationEvenement

    De nouveau le programme (très) complet : http://www.pacamomes.com/Festival/fetes/manifestations/Festival-Latcho-Divano.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Quizz sur les Gens du voyage

     

    Un petit test de connaissances

    http://e-qcm.net/quizz/1826058922/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    20minutes et 20minutes.fr, des médias sous haute surveillance !

     

                 Fini le temps où 20 minutes était un petit journal confidentiel, gratuit et sympathique. Aujourd'hui, il dispose d'une vraie puissance. Il joue dans la cour des grands. Et quand on est grand, c'est très souvent qu'on a que faire des petits. On les écrase du pieds comme naguère une cigarette. On les ignore avec le plus grand mépris sauf quand ils peuvent être utilisés à des fins électorales ou alors lorsque des sommes d'argent importantes sont en jeu.

    Au début, je m'étais inscrit pour réagir en direct sur leur site ergonomique, agréable. Et ça marchait ! J'avais bien constaté que les lecteurs, via leurs commentaires, n'étaient pas des poètes ou des idéalistes. Mais, bon an mal an, quelques commentaires réussissaient à subsister... quelque temps ! En effet, un système permet par internaute interposé de suprimer le commentaire qui ne plaît pas. Cette missive est donc bien en danger puisqu'elle doit affronter la censure des aministateurs du site, des internautes, ainsi que les affres du temps.

    Un jour, j'ai constaté que je ne pouvais plus réagir en direct, sans en avoir été averti. Y avait-il un problème avec mon adresse email ? J'ai écrit plusieurs fois où j'avais la possibilité (pas beaucoup d'adresses sur ce site !) en demandant le pourquoi du comment, sans réponse à ce jour.

    J'ai donc décidé temporairement de boycoter ce site puisqu'il m'avait radié sans cause apparente et sans volonté de dialoguer plus que le bout de sa lorgnette.

    Tout de même, je me suis dit, il doit y avoir possibilité de commenter des articles. J'en ai donc écrit dans le pavé des "personnes non-enregistrées" et les ai envoyés. Bien entendu, pas d'affichages immédiats, pas de possibilité de contrôler. Le jour même, pas de commentaire. Je me suis dit "c'est perdre du temps pour la peau, ça ne mène à rien ". C'est quelque temps plus tard, par hasard, que j'ai constater la présence de -certains- de mes commentaires sous les articles en question. Je me suis alors dit en moi-même "Voilà, tu es dans une seconde catégorie, citoyen de seconde zone, il faudra t'y faire !"

    Désormais donc, je fais une copie de mes messages à droite à gauche, pour qu'ils ne sombrent pas dans le néant du virtuel.

     

    En conclusion, sous des dehors populaires et agréables, 20minutes est une instrument des nantis ne nous-y trompons pas !

     

     

    JPG - 202.3 ko

    Voyageurs en Andorre à la fin du XIXe siècle : l'information a de tout temps été fugace

     

    Liens :

    * Sujets sur les Roms ou Tsiganes sauvés des eaux fangeuses, des sables mouvants de 20minutes.fr dans les news du site, Roms ou tsiganes : il faut faire des recherches à l'aide Google ou de tout autre moteur de recherche.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Des Rroms expulsés manu militari à Paris

     

     

    Familles expulsées rue d'Aubagne 

    Une cinquantaine de personnes ont été expulsées hier matin par la police d'un immeuble qu'elles squattaient dans la rue d'Aubagne (1er), a-t-on appris auprès des associations Rencontres tsiganes et de la Ligue des droits de l'Homme. La préfecture confirmait hier que l'opération avait eu lieu sur ordre du préfet délégué à l'égalité des chances, Pierre N'Gahane. Elle ferait suite à une décision de justice.

    Selon Rencontres tsiganes, les familles expulsées seraient en majorité des Roms de nationalité roumaine et donc citoyens européens. « Aucun service social n'était présent lors de cette opération. Ces familles vont aller grossir les rangs des SDF dans les rues de Marseille », s'indignent les deux associations.

     

    F.L. - ©2007 20 minutes


    20 Minutes, éditions du 18/12/2007 - 07h12

     

    Des Roms que l'on déplace, c'est du chagrin et de l'injustice ressentis

    (Reportage de M6info.fr, Indésirables Roms du Rhône, 28/07/2007)

     

    Liens :

    * La Ligue des Droits de l'Homme : http://www.ldh-france.org/

    * Le site des Rencontres Tsiganes : http://www.rencontrestsiganes.asso.fr/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Des Roms manifestent à Paris contre les expulsions

      

     

                       D'habitude, ils ne se manifestent pas. Mais samedi, des Roms de Saint-Denis, Saint-Ouen (93), Bagnolet et Gonesse (95) s'étaient donné rendez-vous à Paris pour dénoncer les expulsions de ces derniers mois et demander le droit au travail. En tout, ils étaient près de trois cents. A défaut d'être reçus au ministère de l'Immigration, ils ont laissé une demande d'entretien. « C'est important qu'on vienne à Paris manifester car c'est ici que les décisions sont prises, il faut que l'on se rende visibles, la dernière fois qu'on était venus c'était en 2004 », explique George, une des Roms du campement de Bagnolet. Sur une pancarte, on pouvait lire « Roms des bidonvilles sans droits en Europe ». D'après les manifestants, six cents Roms bulgares ou roumains ont été expulsés de France depuis le mois de septembre.

     

    ©2007 20 minutes

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique