• Nouveau drame de la précarité chez les Roms

    Un Rom meurt dans l'incendie d'un bidonville à Saint-Denis

     

     

    Les deux hommes hospitalisés seraient âgés de 20 et 31 ans. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour déterminer les causes du sinistre, survenu à 2 h 30 du matin.

    Un incendie apparemment accidentel a frappé un camp de Roms à Saint-Denis dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme de 25 ans est mort et deux personnes ont été gravement blessées. Une bougie pourrait être à l'origine du sinistre.Ce bidonville, situé rue André-Campra, abriterait environ trois cents Roumains et Bulgares depuis plus d'un an. Vingt-cinq cabanes auraient été détruites, les constructions en bois étant serrées les unes contre les autres. « La précarité du lieu le rend dangereux », explique une assistante sociale de l'association Coup de main, qui tente depuis dimanche de venir en aide aux occupants et qui traduit leurs propos. Les Roms n'ont pas pu éteindre le feu, faute de point d'eau à proximité.La préfecture a annoncé hier soir avoir demandé aux services de l'Etat d'organiser le logement d'urgence des Roms en vue, à terme, de leur « entrée dans des logements sociaux pérennes ».

    M. H.

    ©2006 20 minutes (quotidien gratuit)


    20 Minutes, éditions du 12/03/2007 - 22h49  (dernière mise à jour : 13/03/2007 - 00h16)

    « Vekovitch, Divna / Kradjitch, VoukA Paris, un home pour sans-abri avec chien »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :