• Oh ! Total, je te hais ! Erika et pollution, malfaiteurs au pouvoir

     

     

     

    Oh ! Total, je te hais !

    (Des voleurs sans pays ni loi)

     

    mise à jour 04/2012

     

     

     

     

    Greenpeace constate les dégâts après la fuite de Total

    Metrofrance.fr Mis à jour 02-04-2012 18:09

    Un navire de l'ONG mesure la pollution près de la plateforme d'Elgin, en mer du Nord, alors que Total s'active pour colmater la fuite

     

    Il y a bien une nappe d'hydrocarbures étendue autour de la plateforme Total d'Elgin, en mer du Nord. C'est ce qu'a constaté l'équipage du Reine Juliana, envoyé lundi par Greenpeace à l'endroit où s'est produite une fuite de gaz la semaine dernière. Cantonnés à l'extérieur de la zone d'exclusion, à 3,7 miles de la plateforme, des scientifiques ont réalisé des prélèvements d'air et d'eau de mer pour vérifier l'impact de l'accident sur l'environnement. Si la torchère s'est éteinte samedi, écartant un risque immédiat d'explosion, 200 000 m3 de gaz s'échappent chaque jour de la plateforme.

    Analyses en laboratoire
    "Nous regardons s'il n'y a pas dans l'eau de sulfure d'hydrogène, très toxique pour la flore et la faune, et de méthane dans l'air, qui provoque un danger respiratoire, explique Anne Valette, chargée de campagne de Greenpeace France. Total assure qu'il n'y a pas de danger pour l'environnement. Nous allons analyser ces prélèvements en laboratoire pour le savoir."Les résultats ne seront pas disponibles avant la fin de la semaine.

    "Triste ironie"
    L'équipe dispose aussi de caméras infrarouges pour identifier le point d'échappement de la fuite de gaz et la quantité qui se déverse, mais n'est pas sûre de pouvoir s'en servir, à cause de l'éloignement de la plateforme. "La triste ironie, c'est que Total présente cette plateforme comme une référence mondiale de technicité. Même avec du bon matériel, une expérience depuis les années 70 et des conditions climatiques clémentes, des incidents arrivent et les secours mettent du temps, constate Anne Valette. Or 37 compagnies s'apprètent à aller forer en Arctique. La bas, sous la glace, les fuites peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois."

    Un million de dollars par jour pour Total
    La priorité de Total est de réparer la fuite. L'entreprise a demandé l'avis de l'Autorité de sûreté britannique avant d'envoyer une équipe sur place pour réaliser un état des lieux. Deux scénarios sont envisagés pour colmater le puits : le boucher en injectant des boues de forage à partir d'une barge mobile (avec une équipe sur la plateforme) ou creuser deux puits de secours pour détourner le gaz.
    Le directeur financier de Total, Patrick de la Chevardière, a indiqué lundi que l'intervention coûtait "un million de dollars par jour" au groupe.

     

     

    **********

     

     

    Pour l'« Erika », le verdict arrivera à quai en 2008

     

    Le tribunal correctionnel de Paris rendra son jugement sur le naufrage de l'Erika le 16 janvier 2008, a annoncé hier le président Jean-Baptiste Parlos, à l'issue de quatre mois de débats. Quinze personnes physiques et morales sont poursuivies dans cette affaire. Parmi les accusés, la société Total, qui risque une amende de 375 000 € d'amende pour « pollution » maritime « par imprudence et négligence ». Le procès, qui a débuté le 12 février dernier, a vu défiler 49 experts et témoins pendant les quelque 230 heures d'audience.


    ©2007 20 minutes
    20 Minutes, éditions du 14/06/2007
     
     

     

    Il faudra s’armer de patience pour connaître le responsable du naufrage de l’Erika. Le tribunal correctionnel de Paris a fait savoir mercredi qu’il rendra son jugement le 16 janvier 2008, soit sept mois de réflexion.

    Procès fleuve

    Quinze personnes, physiques et morales, dont l'affréteur Total, sont poursuivies dans ce procès fleuve qui doit déterminer les responsabilités dans le naufrage qui avait provoqué une marée noire souillant 400 km de côtes françaises, en décembre 1999.

    Outre Total, le propriétaire du navire Giuseppe Savarese, le gestionnaire Antonio Pollara, la société de classification Rina, le capitaine indien Karun Mathur et des membres des secours sont poursuivis pour mise en danger d'autrui et/ou pollution et/ou abstention volontaire de combattre un sinistre.

    Le procès, débuté le 12 février, a vu défiler 49 experts et témoins pour quelque 230 heures d'audience, ajoutant une quarantaine de volumes aux 119 déjà accumulés par sept ans d'enquête.


    Avec AFP
    20Minutes.fr, éditions du 13/06/2007

     

    Erika: Total en ligne de mire

     

    Thomas Coex AFP/Archives ¦ Total, prévenu en tant que personne morale, nie toute responsabilité. Son représentant légal, Alain-Marc Irissou, a refusé de voir dans la catastrophe la conséquence de "négligences" : "ce bateau était affecté d'un vice caché. Il n'est pas normal qu'un navire, même âgé de 24 ans, se brise en deux, même par vent de force neuf ou dix, une nuit de décembre", a-t-il assuré.

     

    Combien Total devra-t-il payer de dommages après le naufrage de l'’Erika ? Alors que 15 prévenus sont sur le banc des accusés pour le procès qui s’est ouvert il y a trois mois, les parties civiles s’accordent sur un point : Total est le principal fautif.
     
    «Voici venir le temps des victimes», a lancé Me Alexandre Varaut, défenseur de la Vendée et d'une trentaine de communes sinistrées par la marée noire de décembre 1999. Me Varaut s'est surtout attaché à démontrer «la responsabilité de Total comme affréteur», ce que la
    compagnie réfute. Pour elle, la sécurité du navire, qui allait avoir 25 ans, incombait à la société de classification, seule habilitée à délivrer les certificats de navigabilité.
     
    Une histoire de corrosion

     
    Total, a expliqué l'avocat, a tort d'affirmer qu'il ne pouvait pas contrôler les structures du pétrolier lors de son vetting, l'inspection annuelle effectuée par les compagnies pétrolières.
    «La corrosion, ça se voit. Tout cela était compréhensible pour un inspecteur attentif», a-t-il lancé, bientôt relayé par le défenseur du Morbihan, Me Xavier Delplanque, pour qui «la corrosion, c'est un défaut apparent».
     
    Et Me Varaut de rappeler que le PDG de Total d'alors, Thierry Desmarest, avait affirmé devant l'Assemblée nationale ne pas vouloir se dérober devant ses responsabilités. «Comment demander la relaxe quand on a reconnu sa faute? Total doit prendre garde au prix de ce reniement qui pourrait être bien plus lourd que les dommages qu'il cherche à mégoter aux victimes», a lancé Me Varaut.
     

    Des millions d’euros de dommages
     
    Un «mégotage» qui se compte tout de même en dizaine de millions d'euros. Dans leurs conclusions écrites remises au tribunal, les deux avocats réclament chacun 10 millions d'euros pour le département qu'ils défendent, au titre du «dommage écologique», une notion encore inconnue dans le droit français, censée prendre en compte le traumatisme lié au drame, selon l’AFP.
     
    A cela s’ajoute deux millions d’euros, réclamés par chaque commune défendue par Me Varaut au prix du préjudice écologique et moral de la catastrophe.
    Pour Me Desplanque, le préjudice environnemental se chiffre à 2 millions d’euros pour Quiberon et 1,5 million d’euros pour Houat.
    selon Reuters, L'Etat demande à lui seul 153 millions d'euros de dommages et intérêts et a déposé à l'appui de cette demande 250.000 pièces justificatives, stockées sur 11 CD-Roms.
    Les plaidoiries des parties civiles se poursuivent mardi. Après les plaidoiries des parties civiles, le parquet doit prendre ses réquisitions le 4 juin. Total pourrait faire plaider plusieurs avocats. Le jugement doit ensuite être rendu fin 2007 ou début 2008

    <script>document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;</script>


    Sa. C. avec AFP


    20Minutes.fr, éditions du 21/05/2007

     

     

    Total a fauté pour ne pas assumer la puissance d'un grand groupe, les immenses bénéfices qui sont les siens et son corollaire les grands risques qu'il fait courir à la biodiversité et à l'homme plus ou moins directement. Total n'assume pas : - Ses choix de prendre des sous-traitant verreux, payés à bas coût - Lorsqu'on a fait une bêtise, il ne faut pas avoir la réaction d'un enfant et nier. Il faut en assumer la(les) responsabilité(s) et payer, aider, collaborer autant que faire se peut. Total n'est pas grand. Total n'aime que l'argent. Total, je te hais !

     

     

    Christophe de Margerie (Le JDD)

    LIBERATION.FR : jeudi 22 mars 2007

               Le patron de Total, Christophe de Margerie, a été mis en examen jeudi par le juge financier Philippe Courroye pour "corruption" dans une affaire concernant un marché gazier en Iran signé en 1997.

    Le juge Courroye instruit ce dossier depuis un peu plus de trois mois.

    Placé en garde à vue mercredi matin vers 9 heures, Christophe de Margerie avait été transféré au pôle financier du Tribunal de Paris vers 11h30.

    Au cours de sa garde à vue, il a été interrogé sur le contrat signé par Total avec la société pétrolière nationale iranienne NIOC pour l’exploitation d’un champ gazier off shore appelé South Pars.

    Dans cette affaire, des fonds, dont la trace a été retrouvée en Suisse, auraient été versés de façon illicite par des dirigeants du pétrolier français à des décideurs iraniens, entre 1996 et 2003, en vue de s’assurer l’obtention du marché gazier iranien.

    Près de 100 millions de francs suisses (60 millions d’euros) auraient transité sur deux comptes en Suisse appartenant à un intermédiaire présumé. Une partie de ces fonds, 9,5 millions d’euros, a été bloquée par les autorités helvétiques.

    Christophe de Margerie, 55 ans, était directeur Moyen-Orient à l’époque des faits.

    © Libération

     

     

     

    Total: la CGT dénonce les contrats suisses de salariés en France

     

    21/11/2006

     

     

    La CGT-Total a dénoncé mardi l'emploi sous "contrat suisse" de plusieurs centaines de salariés du groupe pétrolier travaillant en France, après l'annonce par Europe 1 d'une plainte de l'Urssaf contre le groupe pétrolier.

    La direction de Total, interrogée par Europe 1, a reconnu mardi être "en discussion avec la Sécurité sociale (pour) trouver une solution qui permette à la France de rester attractive pour des cadres de haut niveau qui ont beaucoup d'activités à l'étranger."

    Selon la CGT, "Total emploie plus de 900 salariés sous contrat suisse via une filiale de main d'oeuvre basée à Genève avec pour conséquences le non versement des cotisations sociales".

    Charles Foulard, son délégué central a précisé à l'AFP que "373 travaillent en France notamment au siège de La Défense".

    Pour la CGT qui "exige leur passage en contrat français" le manque à gagner pour l'Urssaf "est de l'ordre de 25 millions d'euros par an."

    Total a reconnu que "ce système" de cadres domiciliés en Suisse alors qu'ils travaillent en France "existe depuis 25 ans en toute transparence et en toute connaissance de cause avec l'administration française".

    La Suisse "a des conventions de Sécurité sociale avec à peu près l'ensemble des pays du monde et cela permet à des cadres étrangers d'avoir une couverture sociale, quel que soit leur pays d'affectation, c'est donc parfaitement transparent et pas du tout pour éviter de payer des cotisations de sécurité sociale en France" a affirmé sur Europe 1, Jean-Jacques Guilbaud, DRH de Total.

     

    Une information 

     


     

    Fou de bassan mazouté

     

     

          Ceux sont certainement les premiers à critiquer les sans-logis, les nomades, les gitans, les Rroms, les Roumains mendiants et pick-pockets, etc.

     

    Ils sont parmi les plus grands polueurs que la Terre ait compté s'appropriant le pétrole au mépris des peuples indigènes. Rappelez-vous la catastrophe de l'Érika qui a sinistré la Bretagne durablement

     

    Ils se permettent de nous parler d'écologie dans leur nouvelle publicité en 2006

     

    Quand on vous dit que l'argent peut tout, ce ne sont pas que des paroles en l'air.

     

    Alors, moi je dis non à ces brigands de grands chemins

     

    Pour vous, ma haine est inépuisable

     

    Puissiez-vous vous éteindre englué dans votre pétrole comme les milliers d'animaux que vous avez fait périr

     

     

    Liens :

    http://www.novethic.fr/novethic/site/dossier/index.jsp?id=10932   Le media en ligne du développement durable

    http://membres.lycos.fr/mercitotal/? Site mécontent parmi tant d'autres

    http://www.amisdelaterre.org/article.php3?id_article=1258 Les amis de la terre désespérés

    http://www.ouest-france.fr/dossiershtm/naufrage-erika/140202.htm Le dossier Ouest-France

    « Mona Metbach, une vie en roulotteTrès net regain d'intérêt pour les Tsiganes dans les années 30 »

  • Commentaires

    6
    Caillie Profil de Caillie
    Lundi 2 Avril 2012 à 21:17
    Les bandits de grands chemins ont pignon sur rue. Et que fait la justice de Sarkozy pendant ce temps ?
    5
    Caillie Profil de Caillie
    Lundi 20 Juillet 2009 à 00:30
    A Feu(à tort) Fille de l'eau,
    Au dessus des lois, planent les urubus, vautours sans pays qui n'ont qu'une passion, celle de l'argent. Les moutons se mettent sous leur protection, blancs ou noirs. On n'en a pas fini avec la corruption.
    La méchanceté n'a pas à voir directement avec la haine. De la haine naît la colère qui peut engendrer et nourrir la méchanceté.
    J'aurais toujours de la colère à ton égard, mais de la méchanceté jamais assez !! ;o)
    4
    Feu Fille de l'eau
    Samedi 18 Juillet 2009 à 12:17
    A Feu(à tort) Fille de l'eau,
    Au dessus des lois, planent les urubus, vautours sans pays qui n'ont qu'une passion, celle de l'argent. Les moutons se mettent sous leur protection, blancs ou noirs. On n'en a pas fini avec la corruption.
    La méchanceté n'a pas à voir directement avec la haine. De la haine naît la colère qui peut engendrer et nourrir la méchanceté.
    J'aurais toujours de la colère à ton égard, mais de la méchanceté jamais assez !! ;o)
    3
    Caillie Profil de Caillie
    Jeudi 16 Juillet 2009 à 22:15
    Non, Total n'est pas l'ami des hommes. Total n'aime que l'argent et corrompt et tue les hommes, malgr?es d?nses faramineuses pour se racheter une conduite la fin de semaine, ?a messe ou ailleurs.
    Et les puissants sont en cheville...
    ;o(
    2
    Caillie Profil de Caillie
    Jeudi 12 Février 2009 à 19:19
    Dans une soci? civilis? accepter que quelques personnes gagnent autant gr? ?n concours de circonstance n'est pas glorieux. Cela ne sert ni la d?cratie, ni le progr?humain.
    Il para?que cela va servir ?r? des emplois. Heureusement que les dirigeants des groupes p?olier sont des philanthropes, on est tranquilis?
    ;o( D. Toulm?
    1
    visiteur_Krlmarx
    Dimanche 15 Avril 2007 à 12:55
    Il faudra bien qu'on leur fasse la peau un jour à tous ces ennemis de la Terre et de l'humanité par voix de conséquence.

    Bravo pour ce combat !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :