• Réactions face au émigrés Seniorplanet.fr

    Extrait de forum de discussion

    seniorplanet.fr

     

    ervan, 

    Je n'ai pas dit que les méthodes de Poutine et ses alliés étaient la solution.

    C'est le contraire.

    Non seulement, je n'approuve pas la barbarie que ce petit peuple tchéchène subit et je souhaite que le silence des nations occidentales soit enfin rompu.

    Quant aux génocides des autres états ex satellites ou riverains, nous héritons chaque jour de leurs déchets.

    Je ne suis pas étonné de leur condition de vie dans les bidonvilles qu'ils construisent en France lorsque l'on voit la misérabilité qui sévit dans ces pays dits indépendants.

    Ecrit par: chemil 07/09/2004 à 12:51

     

    dire que nous héritons de leurs déchets, en parlant de ce ces pays, me semble déplacé en considérant que ce sont aussi des êtres humains.Il est vrai que la notion de droit à la vie peut être reconsidèrée à tout moment et par quiconque surtout s'il est né riche,en bonne santé,et dans un pays nanti. Ne jamais oublier que nos conditions de vie peuvent très vite basculer en fonction des décisions de n'importe quel abruti prenant le pouvoir par la force , et que nous pourrions nous trouver dans cette situation.Si les bidonvilles sont leurs derniers refuges,ne leur jetons pas la pierre pour autant. j'espère Chemil, que nous sommes sur la même longueur d'ondes ! humainement, erevan Cépapir.

    Ecrit par: erevan cépapir 07/09/2004 à 15:33

     

    Chemil !! 

    Quant aux génocides des autres états ex satellites ou riverains, nous héritons chaque jour de leurs déchets 

    tes mots ont dépassé ta pensée . 

    Car ce que j'ai lu de toi jusqu'à présent (plus spécifiquement ce que tu évoquais pour la dernière guerre) n'autorise pas ce genre de phrase.  

    Ce qu'Erevan Cepapir a mis ci-dessus traduit bien ce que je pense.  

    Jusqu'au bout de ma vie je saurai que tout peut basculer très rapidement.  

    J'ai été réfugiée ! jeune ! mais j'ai entendu ce mot à mon encontre avec le geste joint à la parole.  

    Récemment dans un livre sur cette période je suis intervenue parce que l'on parlait de mon père ainsi : un réfugié de L... a créé un maquis.  

    60 ans après on ne s'était pas donné la peine de le nommer ..... dans cette dure région encore séparatiste . Un réfugié , un sous homme en quelque sorte  

    Dans ces "déchets" tu as peut être un futur prix Nobel !  

    Ecrit par: perlaine56 07/09/2004 à 15:54

     

    Perlaine,

    Je comprends ta réaction et je me dois , sinon de rectifier  de m'en expliquer. 

    Le mot déchet s'adresse à une certaine catégorie de " réfugiés " qui sèment actuellement dans notre région un climat malsain et mes écrits le démontrent.  

    Mon attitude change devant ce flux migratoire qui arrive dans un pays de cocagne où ils pourront exercer en toute impunité ce pourquoi leur pays les chassent. 

    La vérité est qu'ils sont bannis de leur pays et qu'ils sont indésirables, alors comme il n' y a pas de sas à nos frontières, la vermine se mélange à la misère et le secours catholique protége tout ce beau monde.

    Nous assistons quotidiennement à un défilé de cloportes avinés, agressifs qui viennent dans notre enclos vomir leur excédent de vodka.

    Ecrit par: chemil  07/09/2004 à 18:49

     

    Pris la main dans le sac avec le produit de leur vol, ils produisent leur carte d'Ukrainien ou de moldave qui les immuniserait de toute poursuite.

    Chassés le Lundi, ils reviennent plus nombreux le lendemain.

    Aux portes des  bidonvilles, ce ne sont pas des épaves qui stationnent, mais de la marque germanique. 

    Certains des appréhendés prétendent être hébergés par le Secours Catholique qui en fait doit délivrer un papier photocopié à des centaines d'exemplaires mais ignore ce que devient leur protégé. 

    Aux produits de leur "marché" s'ajoutent nos généreuses subventions. 

    A chaque carrefour est déposé un vrai mendiant transformé en faux mutilé, la canne anglaise sert à plusieurs et on change de jambe estropiée les jours impairs. 

    Le matin, partent au " travail " les femmes ou les soeurs ou tput simplement celles que le réseau amène de l'Est.

    Elles se multiplient dans les bois environnants, travaillant " sans filet" contaminant un plus grand nombre d' adeptes  à ce coup périlleux. 

    La liste est longue de ces parasites qui n'ont rien à voir avec le mot REFUGIE de notre enfance.

    En 40 , nous sommes partis (3 enfants) en éxode avec ma mère, elle n'a pas véccu de rapines avant de retrouver notre père.

    Je parle d'une situation ACTUELLE et que je vis. 

    Bien sur que que c'est choquant d'utiliser ces termes, mais je redis que  cette catégorie ne fait pas honneur à leur statut et que je ne suis pas étonné que le pays d'origine refoule ces individus. 

    Encore une fois, Perlaine, je parle peut-être à chaud, mais Dimanche soir j'ai eu ma chemise déchirée , des voisins sont partis en hurlant et la Police reconnait que l'arrestation ne retiendra que ivresse sur la voie publique, soit une nuit en cellule de dégrisement.

    Tous les W.E, c'est le même cirque dans le quartier et je  maintiens mes termes à l'égard de ces parasites.

    Je doute que l'un d'entre eux ait les honneurs de certains de leurs aînés sinon dans la série faussaire, proxénétisme, banditisme.

    Désolé , Perlaine, mais j'ai vraiment..............les boules !
    Ecrit par: chemil  07/09/2004 à 18:49 

     

    je viens de te lire et je te remercie d'avoir bien voulu expliquer plus avant ton message.  

    cela va te surprendre , on va retirer le mot que tu as mis dans un moment de ras le bol mais ton ras le bol je le comprends je sais de quoi tu parles  

    Je l'ai vu il y a 15 ans et j'imagine que cela ne doit pas s'être amélioré depuis. C'est cela qui est désolant.  

    ayant été en Roumanie et ayant entendu des roumains nous parler de leurs problèmes je m'attendais bien à ce que la plupart de ces marginaux viennent en France . J'ignorais pourles moldaves et les autres. 

    J'ai déjà expliqué l'assassinat d'un jeune homme allant travailler à la défense et égorgé à Chatou (RER) pour avoir refusé de donner une pièce. 

    Tu habites dans quel secteur ?  

    Du côté d'Argenteuil existait une zône insalubre . Il y a des gosses Chemil

    on ne peut pas critiquer ceux qui tentent de les aider.

    Ecrit par: perlaine56 07/09/2004 à 19:12

     

    Perlaine,

    Je sais qu'il y a des gosses dans ces bidonvilles, mais je vais te surprendre , c'est un no man's land. 

    Les enfants, comme les jeunes femmes, servent aux mendiants, installés près des boutiques.

    Le môme dans les bras n'appartient pas à la mère du moment, il sert d'appât aux gogos. 

    On ne peut mettre ma générosité en doute, mais je n'accepte pas ce système.

    J'ai appris à mon fils à donner. L'hiver nous allions à Paris distribuer vêtements chauds, duvets, aux clochards, sans distinction et de notre propre initiative. 

    Ce problème est dans le 91, il est empirique depuis cinq années environ mais de plus en plus envahissant depuis deux ans.

    Cette année, c'est la catastrophe.  

    Il y a eu un sujet sur les gens du voyage où j'ai apporté mes connaissances, continuant à fréquenter certaines familles. 

    J'ai surpris le Maire d'une commune voisine hier matin à qui je me plaignais des récentes mésaventures, la chemise déchirée c'est rien, mais les menaces avec le geste du couteau qui court sous la gorge me rappelle certains souvenirs et je n'accepte pas. 

    Si la police est impuissante tant qu'il n' y a pas de blessé, j'ai donc forcé la porte du cabinet du premier magistrat de la ville qui m'a promis d'intervenir. 

    Il me rétorquait avoir réglè le problème des gens du voyage et que celui de nos squatters allait suivre.  

    Pousuivre les gitans est possible et les tribunaux en sont témoins mais on est plus discret sur le sort des "réfugiés", il vaut mieux parler des sauvageons des cités dont certains (46) sont venus en Juillet et Août partager nos journées. 

    Perlaine, j'emploie le mot "REFUGIE" car c'est l'intitulé de la carte présentée comme sauf-conduit par ces délinquants d'un nouveau genre. 

    Cette migration n'est pas récente, mais la constitution des réseaux établis en Essonne permet aujourd'hui d'utiliser ces " soldats " à des fins condamnables. 

    Perlaine, je ne vais pas monopoliser le sujet sur les moldaves, si vous êtes vraiment intéressée , MP me permettra de vous en dire plus.

    Je reste à votre disposition. 

    Ecrit par: chemil  07/09/2004 à 19:50 

     

    en tous les cas vos mots sonnent vrais

    et je suis désolée pour vous, pour eux et pour nous .

    J'espère que d'autres que moi liront vos lignes et en tireront les conséquences.

    Nous avons ici beaucoup de gens du voyage puisque nous sommes au bout de la France et proches de l'Espagne mais tout se passe bien.  

    bonsoir Chemil

    Ecrit par: perlaine56 07/09/2004 à 20:57

     

    Je n'ai lu que les derniers messages, donc je vais peut etre tomber mal à propos. Je vous prie de m'en excuser.

    Comme vous savez, je vis à Rome, ville absolument envahie par les gens du voyage...qui ne voyagent pas. Ceux là posent quelques problèmes, mais en fait pas trop. C'est dommage, surtout pour les enfants, et il y a un certain temps j'avais mis un post pour une petite Nadia que l'on avait espéré aider.

    Mais je vis , maintenant, dans un quartier habité beaucoup par des roumains. Ce ne sont pas des gens du voyage. Ce sont des réfugiés ? Certainement, mais dont le comportement est absolument irréprochable

    Nous en connaissons certains d'un peu plus près. Leur gentillesse, leur éducation et leur propreté sont un plaisir. Leur discrétion aussi.

    Je ne vais pas me prolonger, mais ceux que je connais sont des gens qui ont envie de travailler. Je crois que ce sont des personnes arrivées assez récemment. Il y en a aussi d'autres, de plus longue date et un peu moins honnetes.

    Mais c'est comme pour tout le monde, il y a des différences. Je tenais seulement à vous faire connaitre un autre aspect peut etre ?

    Bien amicalement

    Ecrit par: juliette!!! 07/09/2004 à 21:15

     

    A coté d'où j'habite des " Gens du voyage " essentiellement des roumains squattent de vieilles barraques dont ils se font chasser régulérement : défaut d'hygiéne, briciolage d'installations electriques, sur celles de particuliers qui payent la note. Et je ne parle pas du nombre de mendiants presque devant chaque boutique ..... Il y a des bagarres en permanence

    Ecrit par: deniseF 07/09/2004 à 21:49

     

    Alors je réitère. Denise!!! Si je parle de roumains qui vivent normalement, d'une façon agréable, qui sont gentils, c'est vraiment parceque je sais de quoi je parle. C'est vrai, il y a les autres...Ils genent un peu, mais si peu. Ils vident les poubelles, ils laissent un peu de désordre. En réalité, cela ne gène personne.

    S'il vous plait, pour ceux que j'aime bien, ne confondez pas tous les roumains!!! C'est presque du racisme et ce n'est certainement pas ce que tu souhaites Denise.

    Il y a les mendiants, oui, mais il y a aussi les autres. Ce sont mes voisins dans l'ensemble. Je n'ai absolument pas à m'en plaindre

    Avec toute mon amitié

    Ecrit par: juliette!!! 07/09/2004 à 22:33

     

    Juliette je suis contente pour toi,que tu sois tombée sur la créme  

    Je t'assure que chez moi c'est pas marrant !!!!  

    J'ai entendui aujourd'hui qu'il y avait des manifs à Moscou contre les derniers attentats ???

    Ecrit par: deniseF 07/09/2004 à 22:41

     

    Mais en faisant une différence entre les roumains Juliette c'est vous qui

    donnez l'impression de faire une pointe de racisme.  

    Les roumains d'origine rohm sont des roumains , l'ennui est qu'ils ont été les laissés pour compte d'un pays en grande difficulté , en fait les parias

    de parias . Pas de soins, pas d'école , pas d'emploi et ont acquis , de ce fait, une façon de survivre qui n'est pas facile à oublier et qu'ils appliquent

    où ils vont.  

    Ils se sont regroupés dans certains endroits et survivent dans des taudis

    où certaines associations les aident quand elles sont acceptées.  

    Il est évident qu'ils s'intégreront un jour mais en attendant ceux qui les vivent au quotidien doivent être écoutés et entendus afin qu'ils n'aillent

    pas grossir les rangs de révoltés de tous bords , situation qui m'est apparue dangereuse dans le pays où vous résidez.  

    Ecrit par: perlaine56 07/09/2004 à 23:28

     

    Denise,

    Bonsoir, je ne sais plus si c'est vous ou Juvisienne qui aviez initié un sujet sur les gens du voyage en mars ou avril.

    Je vous avais répondu , suite au descriptif qu'il n'était pas certain que ce soient de Gens du voyage en plaidant la cause de ceux-ci et vous invitant à visiter quelques campements sans prévenir.

    Seule Laeticia avait répondu.

    Les échanges de ce jour avec Perlaine ciblent une population bien repertoriée , que Juvisienne doit rencontrer aussi et que les faits divers quotidiens alimentent. 

    Perlaine,

    J'ai possédé pendant douze années un statut d'immigré et garde en souvenir mes permis de travail.  

    Il est vrai que les portes d'entrée ne sont pas si perméables qu'en France, mais touristes et résidents sont tenus de respecter us et coutumes locales. 

    J'ai connu des voyageurs Français en Indonésie  qui terminaient leur voyage via les Indes et qui souhaitaient poser leur sac dans ce pays.

    Pour survivre et obtenir un permis de séjour, il fallait justifier d'un domicile et d'un job. 

    Chez moi, sont passés bien des gars qui par leur conduite irréprochable ont su se faire aimer. Leur savoir a été rémunéré et ainsi vivre décemment.  

    Quant à l'Arabie, tu ne viens pas en touriste, c'est un autre mode de vie, très dur car assujetti à la religion, mais il faut s'y plier ou rester chez soi.

    Une faute se paie cash, car on te retire le passeport à l'arrivée et te le rends au départ.

    Pour une longue mission, tu étais 10 mois sans rentrer, le temps d'en faire des c...

    C'est la prison, la bastonnade, l'amende et le retour.

    Tout manquement aux Lois locales est sévèrement réprimé et si votre travail n'est pas satisfaisant vous êtes priés de reprendre l'avion. 

    Je voulais insister, Perlaine, le fait d'être immigré ne donne pas le droit de se conduire en soudard dans le pays d'accueil. 

    Ne crois pas que je veuille un tel châtiment aux délinquants, mais l'expulsion OUI.

    Si on veut être accepté, que l'arrivant accepte nos règles et je suis ferme dans mes convictions. 

    Ce qui me fait mal, c'est que cette plaie ne semble pas se résorber. Ces bonnes Associations de soutien savent conseiller adroitement ces gens qui accueillis comme de véritables réfugiés révèlent leur vraie nature quelques semaines plus tard lorsque la jonction est faite avec l'état major clandestin sur le sol Français.

    L'économie souterraine de nos banlieues n'a rien à voir avec celle des Moldaves ou Roumains.  

    Juliette, je l'ai déjà dit, je ne parle que de ce que j'ai connu ou vécu. Mes courts passages en Italie ne sont marqués que par les vols à la tire.

    Il parait que c'est une profession chez vous, c'est peut-être pour cela qu'entre voleurs vos Roumains se conduisent bien.

    A moins qu'ils soient à l'école italienne pour apprendre à vider nos horodateurs ! 

    Ecrit par: chemil  07/09/2004 à 23:49

     

    Merci au site  d'exister et longue vie...

     

    « La Tchétchénie oubliée, ferment de xénophobieFeu les lois françaises par Michel Habig »

  • Commentaires

    1
    Nérina
    Dimanche 4 Octobre 2009 à 00:29
    En réponse à ce même genre de propos sur un autre forum :


    Les ignorants qu'ils soient Gadjé Gitans Manouches ou Tziganes, peut importe, n’ont d’origine que la crétinerie !

    Il n'y a pas de juste milieu, ça se saurait, si le monde tournait rond il ne serait pas si tordu. Partant du principe que nous sommes tous différents dans notre espace, un tel débat basé uniquement sur la haine de l'autre devient langage de sourd et ne mène à rien sauf à ce que l'on savait déjà, l'humain est l'animal le plus con de la terre.

    Peut-on nier l'évidence à savoir que la situation sociale d'un peuple qui n'a subit que l'exclusion a bien plus de chance de sombrer dans le banditisme ?

    Comment survivre dans un pays ou vous êtes nés, ou vous résidez, mais où à cause d'un choix de vie, d'une autre couleur de peau, on vous infirme de votre titre de citoyen ?

    Je ne cautionne pas les larcins commis par qui que ce soit, mais que ça ne devienne pas non plus un prétexte aux pensées déjà bien extrémiste des plaignants qui n'y verrons là qu'une occasion à saisir pour enfoncer le pieu.

    En 2005 une famille d'un logement social en face de chez moi, à été expulsé pour violence quotidienne et dégradation du mobilier urbain et c'est avec un grand plaisir que j'ai signé cette pétition. Pourtant c'était des gadjé qui aimaient crier qu'ils étaient yéniches ! Rien a voir avec les rroms toutes ethnies confondues.

    Parfois aussi on reste greffés sur une première mauvaise expérience et comme le fait d'être intellectuellement limité n'arrange pas les choses, l'engrenage est presque aussitôt inévitable, et ce, des deux côtés ! C'est grave docteur ? Ce qui est grave c'est de constater qu'il faille se justifier de sa bonne foi et de sa bonne morale, pour convaincre l'autre que l'on est quelqu'un de bien !

    Mais alors c'est quoi quelqu'un de bien ? Ce "bien" qui sonne à mes humbles oreilles comme étant une personne ouverte aux autres, balayant ses propres ordures avant d'enjamber celles des autres ?

    La richesse d'un peuple vient de ses différences, aucune n'en vaut plus qu'une autre.
    Mais si juste un moment on prenait le temps d'y songer, de se mettre à la place de celui qu'on catalogue et qui subit de plein fouet toutes nos frustrations, alors peut être que cette richesse prendrait tout son sens...

    Je sais de quoi je parle, car je suis manouche. Je n'en tire aucune fierté car il n'y a pas lieu d'être fière d'une origine, c'est selon moi de l'arrogance, signe de faiblesse.
    On est ce que l'on est comme on est, avec ce qui est beau et moins beau et surtout on essaye de ne pas faire chier le monde au nom de ses origines. C'est déjà un premier respect à s'accorder ! ! !

    Difficile de contenter ici chaque personne par des réponses qui paraissent clairs pour les uns, mais sont toutes aussi abstraites pour d’autres.

    Je ne peux que constater l’incompréhension qui émane de nos deux communauté.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :