• Jean-Marie Le Pen condamné à 5 000 euros d'amende en appel pour des propos sur les Roms

    L'ancien président du FN avait qualifié la présence des Roms d'"urticante" et d'"odorante", en 2013.

    Jean-Marie Le Pen arrive au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine), le 5 octobre 2016.Jean-Marie Le Pen arrive au tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine), le 5 octobre 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)


    France Télévisions

    Mis à jour le 27/02/2017 | 15:19
    publié le 27/02/2017 | 14:47

    "Vous avez quelques soucis, paraît-il, avec quelques centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et disons odorante. Ceci n'est que le petit morceau de l'iceberg", avait notamment déclaré Jean-Marie Le Pen.

    "Des termes que je maintiens"

    "Ce sont des termes que je maintiens parce que je les ai pensés", a expliqué à la barre le père de Marine Le Pen, qui devra payer 2 000 euros de dommages et intérêts à SOS Racisme, partie civile. La Ligue des droits de l'homme, partie civile en première instance, recevra 1 000 euros.

    "Leur présence est urticante pour la population, oui, les gens se plaignent", a estimé Jean-Marie Le Pen à l'audience. "Odorante, il suffit d'avoir visité un camp de Roms pour s'en rendre compte, olfactivement parlant", a-t-il poursuivi, assurant être "payé pour dire ce que pensent les électeurs". "La haine est un sentiment qui m'est parfaitement étranger", a-t-il assuré.

    Déjà condamné au moins huit fois

    "Je ne sais pas si la haine est un sentiment présent chez M. Le Pen. Ce n'est pas ce qu'on lui reproche, ce qu'on lui reproche, ce sont des propos qui sont de nature à jeter l'opprobre sur cette communauté", lui a répondu l'avocat général.

    Jean-Marie Le Pen a été condamné à au moins huit reprises depuis le début des années 1990 pour des propos racistes ou négationnistes. Il a encore été mis en examen, le 11 février, pour provocation à la haine, après s'en être pris à Patrick Bruel. En juin 2014, dans une vidéo publiée sur le site du FN, à l'évocation du nom de l'artiste d'origine juive, il avait déclaré : "Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois !"

    Source : France-infos


    votre commentaire
  •  

     

    FEBVRE Jean-Louis

     

     

    Jean-Louis Fèbvre fut attaché parlementaire (P.82). Il aurait écrit un unique livre sur les Tsiganes.

     

     

     

    * Les fils du vent - Lé chavé la Balvayaké

     

     

     

     

    Un volume relié. Photographies de Daniel Vilfroy.

     

    Edité par La Toison d'or (N°15), Paris (1954)

    1 vol Petit in-8

    218 pages

    Jaquette papier couleurs

    Illustrations hors-texte en noir & blanc

    Cartonnage éditeur illustré (vert d'eau) et jaquette papier illustrée en couleur.

     

     


     
     
    Les Tsiganes en Amérique du Sud
    Febvre accompagne les Tsiganes sur la route et se fait des amis. Il suit la tribu Cristo à travers l'Amérique latine.
     

    Familles tsiganes :

    • les Cristo (Griegos), chaudronniers P.14
    • Les Stirio, les Shorons, les Demeter, les Tanas, les Ivanovitch, les Kwik P. 22

     

    Noms donnés aux Tsiganes de l'Amérique du Sud :

    • Rom P.14
    • Les Fils du Vent P.23
    • Chaudronniers sans patrie (la tribu Cristo)

     

    Noms donné aux émigrés Européens et autres :

    "gagé : nom donné à tout être humain qui n'appartient pas à la race Rom" (gageo ou gagi au singulier)

     

    Vocabulaire tsigane :

    • prasniko (fête) P.13
    • mol ta bashadi ta paramishi (du vin, de la musique et des légendes) P.13
    • gageo, gagé (gadjo) P.23
    • pouro (l'ancien) P.23
    • Romani Kriss (loi des Rom) P.24
    • marimé (tabou) Naï lashi, marimé ! Ce n'est pas bon, c'est tabou ! P. 27

    Famille amie :

    • Teodoro Cristo (ami de Febvre)
    • Tchompi, "chef du clan"(85 ans environ) et sa femme Laïka
    • Pablo P.25
    • Hanoushka P.26

    Légende évoquée :

    • Légende des clous de la croix... P.16 Laïka
    • Michel Kwik, avait demandé des terres au gouvernement égyptien des terres pour y fonder l'empire des Rom. P.24 Tchompi

     

    Ancêtres supposés et dénominations anciennes :

    • Les Zott (musiciens provenant d'Inde) P. 16 Chez les Arabes, Djat ou Zat. "Les Tsiganes auraient suivi les Djat" P.17
    • Le nom Tchingân, introduit par les Turcs
    • Acingani en Grèce (Atsincan Xe siècle)
    • Acigani en Valachie (1387)
    • Gitano ou Egiptiano en Espagne
    • Bohémiens ou Romanichels en Europe du Nord

     

    D'après Febvre, les premières répressions contre les Tsiganes dateraient de

    • 1492 (Espagne) P. 21 ; édit de Philippe IV du 8 mai 1633 P.21,
    • 1545, Augsbourg, Allemagne
    • 1531, Angleterre,
    • François 1er et Charles IX firent "périr tous les Tsiganes par le fer et par le feu" P.22

    Idées reçues battues en brêche :

    • les Roms ne restent jamais sans rien faire P.26 Anoushka

     

    Cette page est en cours de construction. Merci de votre compréhension.

     

     

     

    mis à jour dernièrement le 5/01/2017

     

     

     
    Liens : 
    * idées reçues concernant les Voyageurs : c'est une rubrique du site des Fils du Vent sans Pays ! : http://filsduvent.kazeo.com/Idees-recues-et-autres-perceptions-faussees-c27543182

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rue Django Reinhardt à Auxerre

     

    Une erreur sur une plaque de rue concernant notre star à tous :

    Django REINHARDT

     

     

     

    Une rue Django Reinhardt à Auxerre, où l'artiste est présenté comme "chef d'orquestre", quand il faudrait lire "orchestre" (bfmtv.com 11/2016)

    Django Reinhardt, chef d'orquestre ?

     

    Non, Django Reinhardt n'est pas descendant ou chef d'une tribu d'orques, n'en déplaise à tous les amateurs des aventures du Hobbit.

     

     

          C'est au cours de son heure de marche quotidienne qu'un lecteur de L'Yonne républicaine a remarqué une faute d'orthographe sur la plaque située à l'angle de la rue de Saint-Georges et de la rue Django-Reinhardt.

    On peut y lire « Rue Django Reinhardt, guitariste, compositeur et chef d'orquestre » au lieu de « chef d'orchestre ». Une faute qui n'a pas échappé à l''il d'un lecteur, qui l'a photographiée.

     

    La mairie n'avait pas encore eu vent de l'erreur, qui se trouve sur une plaque posée lors de la création de l'écoquartier des Brichères, il y a donc plus de trois ans. L'occasion d'en savoir plus sur la pose de ces plaques de rue. (lyonne.fr du 12/08/2015)

     

    Notre plaque est-elle corrigée aujourd'hui ? Merci à nos lecteurs d'Auxerre en particulier, de nous en donner des nouvelles. D. Toulmé le 23/11/2016

     

    Liens :

    * La page consacrée à Django Reinhardt sur Filsduvent.kazeo.com : http://filsduvent.kazeo.com/django-le-vrai-django-reinhardt-a121152482

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires