• Les bonbons résineux du père Dépret

    "L'air des Vosges" (Marque déposée)

    Produit créé par Mr H. Dépret de Bouchain "Exigez son portrait sur chaque boîte".

     

    Bonbons Résineux du Père Depret - les bonbons du Pere DEPRET

    La présentation actuelle du paquet

    Miel de Sapin   

    Autres conditionnements et publicités

     

     

    Proscitec  Proscitec  ANCIENNE BOITE BONBON Du Pere Depret De Bouchain - EUR 10,00 ...

    Présentations plus anciennes

     

    Voici comment se présente l'accueil du site (en date du 12 avril 2020): 

    les véritables bonbons résineux du Père DÉPRET de Bouchain - France

    Artisan Confiseur depuis 1926

    Nous sommes une entreprise artisanale et familiale qui a été créée en1922 par Monsieur Henri DEPRET Nous fabriquons les "véritables bonbons résineux du Père DEPRET" de Bouchain. Ces bonbons sont vendus sur les foires et marchés de France et de Belgique.

    Tous nos bonbons sont fabriqués de manière artisanale et naturelle, sans colorant, sans conservateur.

     

    pour commander nos produits :
     
     
     

     Ou encore :

    Les bonbons du Père Depres sont excellents et dégagent bien les bronches, ( surtout ceux à la sève des Vosges ). Pour preuve, les différentes contrefaçons dont a été victime le fabricant. Les envois sont rapides et les colis sont bien protégés... (une critique de 12/2019)

     

     

     

     

    Alors, voilà l'histoire : 

    En fin d'été 2018, je suis à la braderie de Vendôme, lieu couru s'il en est. Je suis accosté par un jeune homme qui me propose des bonbons des Vosges. Il me dit être gitan et que la vente de ses bonbons est agrée par la société du père Dépret pour les aider à vivre (ou autre chose mais je vois aujourd'hui qu'on parle de cirque et je me demande si cette personne n'a pas, alors évoqué l'aide pour nourrir les animaux. Et en effet, je constate qu'il est en possession de multiples boîtes identiques à la première plus haut.

    Déjà, je suis impressionné favorablement qu'il s'annonce ainsi, de lui-même, "gitan".

    Je ne connais d'aucune manière ces bonbons aussi, je regarde la boite, un packaging "daté" : design années 50/60, sans date de péremption, indiqué "L'air des Vosges" mais fabriqué par les établissement H. Dépret à Bouchain, dans le 59 (Nord-Pas-de-Calais), donc pas dans les Vosges, absence de mention du nombre de bonbons à l'intérieur, comme de la mention "bio", si c'est un produit "naturel", sans date de fabrication, etc. Bref, beaucoup de choses troubles, qui me font penser que le jeune homme, 15-18 ans), risque de ne pas en vendre beaucoup et même de se faire interpeller par la maréchaussée...

    "- Bon, je vais t'en prendre", dis-je. Il voulait que je prenne un pack de 10 ou 15 boites. Je lui demande combien coûte la boite. 5 ou 10 €, ma mémoire me fait défaut. C'est bien cher, lui dis-je. Il y en a combien à l'intérieur ? L'autre : "Ah! je ne sais pas !" Je voyais bien que lui, n'en mangerait jamais et que c'était peut-être son unique moyen de subsistance. Moi : il faut te renseigner mon ami ! Comment tu veux vendre tes bonbons si tu ne connais pas ? Je pensais en moi au sketch de Coluche, relatif à son père... Sinon, je vais être le seul à t'en prendre de la journée. Oui d'accord, me répondit-il.

    Ça me parait bien cher mais, bon, je vais trouver à l'offrir. Je prends 3 boîtes. Merci

     

    Rendu à la maison, j'oublie un peu les bonbons d'autant que la saison ne s'y prêtait pas. Mais intrigué... 

    Un jour, en hiver, je débouche une boite et goûte : ils sont particulièrement bons ces bonbons, forts et d'un subtil mélange de miel et de pin.

     

    **********

     

    Quelques temps plus tard, je discute avec une collègue originaire du Nord et je lui offre un bonbon du père Dépret. Sa réaction a été directe : c'est les bonbons de Gitan. Apparemment, mon "remède" était connu !

    Comment tu connais ces bonbons. Ah ! C'est traditionnellement de bonbons vendus sur les fêtes foraines ! me rétorque-t-elle.

     

    **********

    En faisant aujourd'hui quelques recherches sur l'internet, s'il y a un lien, il est ténu :

    Bien sûr, le lien le plus vraisemblable est le monde forain et ses baraques à bonbons.

    Cédric Dépret pratique la danse gitane (à grande échelle !) et donne des cours. https://www.youtube.com/watch?v=MjgdZF-W3NE A t-il un lien avec la fabrique de bonbons ?

     

    Mais qu'il y a aussi et surtout, des abus :

    "Des gens souvent âgés venir avec une carriquelle d’à peine un mètre de côté, sommée d’un parasol, vendre des bonbons des Vosges pour soi-disant nourrir les animaux d’un cirque." sur un site breton (2017): https://www.breizh-info.com/2017/08/16/75608/acheter-bonbons-a-prix-dor-cirques-marches-attention-arnaque/

    On évoque alors, la vente à la sauvette.

    Sur le site de Jenolekolo (2015), c'est une "Anim'arnaque", mais en préférant à la fin, la méthode Balkany ! ? http://jenolekolo.over-blog.com/2015/08/anim-arnaque.html

    On évoque ici le nom de "ALPHONSE GATUINGT, société immatriculée depuis 2006"

    On est plus précis sur le site RTL Infos (12/2019) : https://www.rtl.be/info/vous/temoignages/l-arnaque-du-cirque-nevada-des-escrocs-utilisent-des-bebes-animaux-sur-les-marches-pour-revendre-des-bonbons-1182667.aspx

    Ici est évoqué le cirque Nevada "Et le plus ancien témoignage retrouvé pour la Belgique les localise en 2005 à Bruxelles." Et, en effet, il est possible de trouver un témoignage de 2007 sur le même sujet : http://utopyxl.over-blog.com/article-5523895.html

    Et puis, la maltraitance des animaux revient souvent...

     

    © Facebook Alain Gomez: Noirchain, août 2019

     

    Mais alors, des questions se posent. La société du Père Dépret est-elle au courant de telles pratiques ? Est-elle associée au "cirque Nevada", complice ? Se protègent-ils derrière le fat qu'il y aurait des "contrefaçons" ? Les produits sans date (de péremptions) sont-ils des contrefaçons ? pourquoi n'y a-til pas en ligne d'information sur ce lien éventuel ? La marque de bonbons n'a jamais porté plainte ?

     

     

    Du coup, j'ai écrit à la société pour en savoir plus. Voilà la teneur de ma missive :

    Bonjour, je me permets de vous écrire au sujet de Gitans qui vendraient des bonbons de votre marque sur les marchés et braderies.
    Je voudraient savoir, si comme l'un me l'a dit, vous soutenez leurs actions auprès des animaux, etc. Je voudrais savoir si les bonbons qu'ils vendent sont forcément des contrefaçNous avons pris connaissance avec attention de votre mail.merci de nous indiquer dans quelle département vous résidez et comment les personnes que vous désignez vendent nos produits ? sur les marchés, les foires ?dans l'attente d'un complément d'informationHarry DEPRETons ou si vous avez un contrat avec eux. Enfin, pourquoi n'y a t-il pas de témoignage de votre part pour mettre en garde davantage, si c'est le cas, de produits qui seraient vendus en toute illégalité et à votre désavantage, notamment concernant votre image.

    Merci d'avance de votre réponse. (https://www.lesbonbonsdepret.com/contact.html)

     

    Et voici les réponses : 

    Dim 12/04/2020 18:26 Nous avons pris connaissance avec attention de votre mail.merci de nous indiquer dans quelle département vous résidez et comment les personnes que vous désignez vendent nos produits ? sur les marchés, les foires ?dans l'attente d'un complément d'informationHarry DEPRET

    Moi : Re-bonjour,
    Il s'agit d'un achat à la braderie de Vendôme, au mois de septembre 2019.Me concernant, les paquets que j'ai acquis étaient a priori, des bonbons véritables. Néanmoins, j'ai été surpris qu'il n'y ait aucune date sur l'emballage, aucune mention du nombre de bonbons, ou encore que ce type de bonbons dits "des Vosges", soient fabriqués dans le Nord-Pas-de-Calais.Avez-vous missionné certains groupes gitans ou forains pour diffuser vos bonbons ? Merci

    Lun 13/04/2020 11:28 il n'y a pas de date de limite de consommation - cela est tout à fait conforme à la législation.en ce qui concerne les GITANS, je ne ferais aucun commentaire. Ces personnes ont comme les juifs étaient victimes des nazis et nombreux sont ceux qui ont été exterminés dans des camps de concentrations.cordialementHarry DEPRET

    Nous nous en contenterons donc ! D. Toulmé, le 22 avril 2020

     

    **********

     

    Quelle est la réalité du lien qui uni les Gitans au commerce de ces bonbons ? Merci de vos réponses. Miam! Parce que, tout de même, c'est bon ! D. Toulmé le 12 avril 2020

     

     

    Dernière mise à jour : le 22/04/2020

     

    Liens :

    * Métiers des Gitans, Bohémiens, Tziganes et autres Gens du Voyage : http://filsduvent.kazeo.com/Métiers-exerces-revenus-des-gens-du-voyage-a121150582

     

    * Le site de vente des bonbons du père Dépret : https://www.LesbonbonsDepret.com/la-boutique-en-ligne.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    12 commentaires
  •  

    Les Vezos, nomades des maisons-voiles

    Madagascar  

    Vezo, prédateurs nomades de la mer

    Photographie copyright Routard.com, 2020

     

    Un dossier de Benjamin Larry et Frans Lanting dans le magazine Terre Sauvage n°42, 1990.

    "Nul ne sait d'où viennent ces "gitans de la mer"."

    "Ils sont les seuls à conserver l'usage de la laaka, la pirogue à balancier inconnue de l'Afrique."

    [...] "les seuls encore parmi les Malgaches à vivre exclusivement de la pêche".

    Pour les Vezo, , la maladie, les accidents ou une collecte insuffisante témoignent d'un manquement aux normes traditionnelles dictées par les ancêtres..."

    "Dès leur plus jeune âge, les Vezo font connaissance avec le vent, avec la mer."

     

     

    Une terre presque idyllique même si on met en garde la population vezo d'alors, de se méfier des crédits offerts par les banquiers indiens ou la tentation toujours plus grande d'aller pêcher les gros poissons au-delà des récifs de basse-eau. Qu'en est-il 30 ans après ? D. Toulmé, le 10/04/2020

     

    Cette page aurait pu se situer dans la rubrique "Bonheurs en voyage" ! Sans problème.

     

     

    Mis à jour dernièrement le 13/04/2020

     

     

    Liens :

    * La rubrique "Bonheur en voyage" sur le site des Fils du Vent sans Pays : http://filsduvent.kazeo.com/bonheurs-en-voyage-c27543234

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

    Serge ROUSSEAU-VELLONES

    1922-2009

    Journaliste, illustrateur, publicitaire, ami des tziganes, résistant, écrivain, photographe, etc.

     

    Serge ROUSSEAU-VELLONES, photographe des vanniers nomades

    Famille Gonzales à Amboise, 1975

     

    Il faudra bien lui rendre hommage !

    Serge ROUSSEAU- VELLONES, publicitaire

    Kiki en septembre 1967

     

    * Fils de Pierre VELLONES [1889-1939]. Peintre et compositeur de son vrai nom Pierre Édouard Léon ROUSSEAU.

    "Affecté au 117e régiment d'infanterie de ligne en 1914, il sert en tant que médecin auxiliaire et connaît les dures conditions du front. En traversant le village de Velosnes, il est conquis par l’absolue poésie du site meusan et adopte son pseudonyme de compositeur. Cette musique qu’il bénit tous les jours lui permet de garder confiance en une période de doutes et de réorientation. Florent Schmitt, dont il prend conseil, l’encourage judicieusement à persévérer."

    Vu sur Wikipédia en date du 9/04/2020

     

     

    Amazon.fr: Serge Vellones: Livres, Biographie, écrits, livres ...Gouache aquarellée originale représentant un voilier sur page in-4, avec envoi aut. sign. de son vrai nom (Pierre Rousseau).

    Gouache aquarellée originale représentant un voilier sur page in-4, avec envoi authentifié signé de son vrai nom (Pierre Rousseau).

     

    **********

     

    * Serge Rousseau-Vellones participa au second conflit mondial (WW2). Il entra en Résistance dans l'Indre au sein du "bataillon Carol" puis libéra la poche de Saint-Nazaire avec le 17e B.C.P.

     

    Marguerite a des cheveux d'or

    Le Journal de guerre de Serge Rousseau-Vellones vient de paraître, réalisé par son petit fils

    Auteur : Louis Dupleix (Licence de droit d'auteur standard)

    Parution : février 2020

     

    **********

     

    * Journaliste à ICI-PARIS, pigiste pour La Nouvelle République ou les Études Tsiganes

     

    **********

     

     

    * Inhumé au cimetière du Montparnasse à Paris

     

    **********

     

    Famille Helfrich, Amboise, 1966

     

     

    J'ai eu à ma disposition, prêté par un de ses fils, un stock de photographies et négatifs de Serge Rousseau-Vellones. Je les ai numérisé entièrement (5 années de travail ! Plus de mille clichés). Je me suis décidé à les rendre mais aucun moyen de recontacter ce fils. J'ai alors contacté la FNASAT-Études Tsiganes à Paris qui m'a dit avoir déjà récupéré une partie du fonds, et nous avons conclus qu'ils les récupèrent et les gardent. 

    J'ai en revanche, conservé mon travail de scan qui me permet de faire vivre la mémoire des "amis vanniers nomades" de Serge Rousseau-Vellones à travers des projections dans la région. D. Toulmé, le 9 avril 2020.

     

     Dernièrement mise à jour : le 30/06/2020

     

    Liens :

    * La projection de photographies de Serge ROUSSEAU-VELLONES qui est prévue pour 2020 : http://filsduvent.kazeo.com/spectacles-tsiganes-gitans-etc-c27543178/1

    Le Facebook de l'événement : https://www.facebook.com/events/673162613453883/

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire