• Le Vieux Tzigane

     

    Cigale

     

        Attaque un air, Tzigane, tu en as déjà bu le salaire — ne balance pas inutilement ton pied. Que valent les soucis à l'eau claire et au pain sec : allonge-les avec du vin dans la coupe morose. C'est toujours ainsi que la vie s'est écoulée : tantôt en grelottant, tantôt en brûlant à flammes. Attaque ton air ! Qui sait jusques à quand tu pourras l'attaquer ? Quand deviendra gourdin l'archet aux crins usés?... Le cœur et le verre sont remplis de peines et de vin : attaque ton air, Tzigane, et ne te soucie pas des soucis !

        Que ton sang bouille comme les flots d'un tourbillon ; que ton cerveau s'ébranle sous ton crâne; que tes yeux brillent comme les lueurs d'une comète et que tes cordes résonnent plus violentes que l'ouragan. Durement comme la chute de grêlons, la semence des hommes est anéantie ! — Attaque ton air ! qui sait jusques à quand tu pourras l'attaquer ? Quand deviendra gourdin l'archet aux crins usés?... Le cœur et le verre sont remplis de peine et de vin : attaque ton air, Tzigane et ne te soucie pas des soucis !

        Apprends sa chanson de la tempête sonore, comment elle geint, hurle, sanglote, pleure et gronde, arrache les arbres, brise les vaisseaux, étouffe la vie et tue fauves et hommes. Une guerre sévit maintenant dans l'univers, faisant trembler en terre sainte le tombeau de Dieu. — Attaque ton air ! qui sait...

     

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

     

         La planète obscure, cette terre misérable, qu'elle se roule dans son jus amer, qu'elle se purifie de tant de crimes, de boues et de la fureur des chimères. Au milieu de l'ouragan, que l'arche de Noé arrive enfin, renfermant dans son flanc un monde nouveau ! — Attaque ton air ! Qui sait jusques à quand ta pourras l'attaquer ? Quand deviendra gourdin l'archet aux crins usés ? Le cœur et le verre sont remplis de pensées et de vin : attaque ton air, Tzigane, et ne te soucie pas des soucis !

        Attaque !... Et non cependant : laisse les cordes en paix. Un jour, il y aura encore des fêtes dans ce bas monde ; quand le courroux de la tourmente sera fatigué et que la discorde aura péri sur les champs de bataille : ce sera alors que tu devras attaquer ton air avec enthousiasme, afin que les dieux eux-mêmes y trouvent du plaisir. Reprends alors ton archet et que ton front assombri s'éclaire. Que ton cœur soit rempli du vin de la joie et qu'en attaquant ton air tu ne te soucies plus des soucis du monde.

     

    Mihály VÖRÖSMARTY (1800-1855),  A vén cigány, 1854 (Le Vieux Tzigane). Traduction M. Daubresse, La Grande Revue,1906.

    Poème de sept strophes de dix vers. - Les 7e et 8e vers sont ennéasyllabiques, les autres décasyllabiques.

     

    Un poème tellement d'actualité... D. Toulmé, le 27/03/2016

     

     

    A lire et consulter, 1492, la revue internationale des arts et des lettres, numéro 1, mars 1962, qui compare différentes versions du présent texte dont celles de Cécile Nagy, jean Follain, Louis Guillaume, Marcel Béalu, Charles Le Quintrec, Michel Manoll, Jean Rousselot, Jean Dupont (pseudonyme), Anne-Marie de Backer, Robert Sabatier, Paul Chaulot, Luc Estang, et enfin de Jean Grosjean. (Sources : le document lui-même). D. Toulmé, le 14 février 2017

     

     

    Dernièrement mis à jour le 14/02/2017
     

     

    Liens :

     

    * Un poète hongrois : Vorosmarty, par M. Debresse : http://cdn.notesdumontroyal.com/document/453a.pdf (lien vérifié le 14/02/2017)


    2 commentaires
  • Kazeo racheté par Eklablog...

     

    La plateforme Kazeo achetée. Quantité de travail perdu, une fois encore...

    La plateforme Kazeo a été rachetée par Eklablog qui a procédé a des manipulations techniques sur les sites et blogs, courant février 2016, et beaucoup de dommages sont à déplorer :

     

    * Tous les liens internes kazeo ont été détruits

    Il s'agit des liens d'une page à l'autre d'un simple clic de souris qui rendait le site interactif et donc très agréable pour les visiteurs, mais certainement gênant par tous les publicitaires qui n'y trouvent pas leur compte.

    Cela veut dire qu'il ne faut pas faire un travail de profondeur sur les blogs car, à l'heure d'aujourd'hui, personne n'est garanti que ce qu'il écrit, le travail qu'il produit ne sera pas détruit demain

     

    * L'ordre et la priorité des menus ne sont plus respecté

    Tout est chamboulé et les visiteurs habitués s'ils s'y retrouvent, devront faire preuve de courage et d’opiniâtreté pour s'y retrouver.

     

    * L'historique des nombres de visites n'est plus disponible.

    En effet, le site des Fils du Vent sans Pays qui avait "sauté" le million de visite au début des années 2010, le saut dans l'internet mobile au cours des années 2013/2014 : tout a disparu. Alors, combien de visites uniques à la date d'aujourd'hui ? 3 à 4 millions assurément depuis la création du site en septembre 2005.

     

    * La page principale ou page d'accueil a été remisée à l'état de simple élément de menu

    Cela réduit le site des Fils du Vent sans Pays à un vulgaire blog anonyme, autrement moins attirant et moins dangereux pour le pouvoir en place...

    Vous avez dit nivellement par le bas ? Dans l'administration, ça s'appelle "repyramidage". Et, une fois que l'on a enlevé l'hypocrisie, cela revient à donner des prérogatives, du pouvoir à ceux que l'on choisi (a dessein bien sûr) et à reléguer vers le bas, les souterrains, les terrains vagues, les terres polluées où tout projet est impossible, la rue froide et hostile.

    Depuis la nuit des temps, les Tsiganes ont mauvaise presse et on ne se gène pas pour les rabaisser, jusque plus bas q1ue terre (gravure d'origine anglaise, Coalville Leicester 1880 Smith George )

     

     

    Cela n'est hélas pas la première fois que de telles pratiques ont lieu : jugez en par vous même :

     

    Septembre 2005 : création du site des Fils du Vent Sans Pays, Http://filsduvent.oldilog.com, site de recherche et de combat pour la mémoire des peuples Tsiganes, Gitans, Romanichels, Bohémiens et autre nomades et Gens du Voyage

    2006 : Création du forum des Voyageurs, Http://tsiganesetgitans.monforum.com pour répondre à certains besoins, notamment concernant la généalogie ainsi qu'une messagerie de rencontre.

    Les 2 entités sont complémentaires et se renvoient les informations ainsi que les visiteurs.

    2007-2009 : le site des Fils du Vent sans Pays devient très populaire auprès des Voyageurs. Le nombre de visites uniques par jour atteint 500 à 800. Le million de visiteurs uniques sera dépassé à la fin de la décennie 2000.

    Début 2009, la plateforme oldiblog.com est rachetée par Kazeo. On peut refuser ou accepter mais sans les mises à jour, oldiblog devient difficile à gérer. Le site devient Http://Filsduvent.Kazeo.com. 

    2009 : la plateforme kazeo est moins populaires qu'oldiblog. La fréquentation "tombe", fléchit plutôt autour de 400 visiteurs uniques par jour.

    D'août à décembre 2009, coupure du réseau à mon domicile. Le site n'est plus alimenté. Il est déserté par les visiteurs qui se demandent s'il n'est pas mort. Il faut que mon frère même vienne réparer l'installation car ni France Télécom, propriétaire des lignes, ni Alice mon opérateur ne daignent intervenir et se renvoient la balle...

    2010

    Juillet 2010 : le drame de Saint-Aignan sur Cher (41) 

    Le 30 juillet 2010, Nicolas Sarkozy prononçait à Grenoble un discours faisant suite à des émeutes urbaines et à des incidents mettant en cause quelques personnes d'une communauté de Gens du voyage. Il y annonçait un durcissement de la politique de sécurité et précisait vouloir traiter les "problèmes occasionnés par certains parmi les Roms et les Gens du Voyage".

    2011 : le forum Tsiganesetgitans disparait brutalement sans laisser de trace

    Janvier 2011 Création d'un Facebook Fils du Vent Sans Pays https://www.facebook.com/Fils-du-vent-sans-pays-Voyageurs-tsiganes-et-autres-gens-du-Voyage-106602056048117/, communauté de Voyageurs sur Facebook

    2012 : Tous les liens externes comme internes sont détruits par cette manipulation ce qui rend Filsduvent beaucoup moins agréable. Il parait saboté. L'oeuvre d'un dilettante. Je les répare un à un sans épargner mon temps.

    2013-2014 : Début des visites sur internet mobile et sur smartphone. Le nombre de visiteurs unique via se moyen se situe à égalité -autour de 100/jour-, avec le nombre de visiteurs par jour sur un pc.

    2013-2015 : Le nombre de visite décroit doucement sur le site. En 2015, il passe à 100 visites uniques par jour.

    2015 (fin) : Rachat de kazeo par Eklablog.

    2016 (février) : Durant 15 jours à 3 semaines, le site des Fils du Vent Sans Pays n'est disponible qu'en "lecture seule". Eklablog a décidé unilatéralement de procéder à l'enregistrement (page par page ?) des sites de kazeo. Je en peux réaliser aucune mise à jour durant ce temps.

    2016 (mars) : Les anciennes statistiques concernant le site depuis le début ont été confisquées (détruites ?). Les lien interne (kazeo) sont à nouveau brisé...

     

    Ces manipulations d'informations, par des gens dont on ne sait qui ils sont, rendent le travail sur des sites internet complètement aléatoire.Il faut beaucoup d'abnégation pour continuer dans ce sens. Merci à vous tous, merci de vos encouragements. C'est pour vous, voyageurs anonymes, que je réalise ces pages, que je mets en ligne ces informations. Vous êtes ma raison de vivre sur la toile. N'hésitez pas à vous manifester donc. Merci pour vos encouragements passés, présents et futurs. D. Toulmé le 23 mars 2016

     

    Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le 23/03/2016

     

    Liens :

     

    * La page dédiée à la mémoire du forum des Voyageurs TsiganesetGitans.monforum.com : je l'ai perdue : merci de commenter cette page si vous la retrouvez... ;o)

     

    * Statistique externe de Filsduvent.Kazeo : http://www.siteglimpse.com/filsduvent.kazeo.com (lien valide en date du 23/03/2016)


    8 commentaires
  • LES NOUVEAUX VENUS

     

    http://www.michel-alet.com/L%27Etranger.jpg

    L'étranger, Michel Alet, www.i-voix.net/

    - Étranger qui es-tu ?
    Étranger que veux-tu ?
    - Je suis celui qui vient
    D'un autre pays que le tien
    Rassure toi, homme d'ici,
    Je ne fais que passer
    J'ai un chez-moi aussi
    Et ne viens par ici
    Que pour te visiter.
    - Passe ami étranger
    Les hommes de ce pays
    Sont très hospitaliers.


    - Etranger qui es-tu ?
    Etranger que veux-tu ?
    - Je suis celui qui vient
    D'un autre pays que le tien
    D'un pays dont il ne reste rien
    Il est beau ton pays
    Homme de ce pays
    J'aimerais bien
    Pouvoir m'y établir.
    - Pars étranger
    Nous n'avons pas de parenté
    Tous les nouveaux venus
    Ici sont malvenus
    Les parts sont déjà faites
    On ne t'a aucun dû
    La loi est ainsi faite


    " Nouveaux venus "
    Qui obligez à une révision du partage
    Qui que vous soyez,vous serez malvenus
    Vous apportez l'orage.
    Déjà dans les familles, en suivant leurs instincts,
    Les tout-petits enfants s'opposent à l'arrivée
    D'un nouveau-né


    Familles nombreuses ou étrangers
    Même racine
    Même racisme
    Même égoïsme
    Qui vous rejette
    Et vers vous jette
    La mésestime

     

     

     

    Louis TUBOEUF, POEMES 6, Feuilles, 8e cahier (non daté mais dernier quart du XXe siècle)

     

     

    Très actuel ce poème de Tuboeuf. On peux y lire la fraîcheur et la justesse de vue d'un amateur de lettres "éclairé". Merci pour vos commentaires et vos idées par rapport à ce poème ou aux idées qui y sont développées. D. Toulmé le 13/03/2016


    votre commentaire