• S'isoler pour se retrouver

     

     

     

    Le sentier qui sous l'herbe s'efface et qui m'instruit de mon sort

    S'achève aussitôt ou se perd à l'entrée d'un village qui dort !

     

     

    In, Guide du Val de Loire mystérieux - Indre et Loir-et-Cher, par François Caradec et Jean-Robert Masson, Presses Pocket éditeur, 1975. (Page 43, voyage des Jacquaires)

     

     

    Ca fleure bon la noisette...

    « Le festival Django Reinhardt de Samois-sur-SeineGuitares à la verticale chez les Kings »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :