• Sarkozy et le violon, une longue histoire

     

     

    Hongrois rêver (suite)

     

     

     

     <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Dans son livre «  Des bohémiens et de leur musique en Hongrie » , traduit en France en 1859 et reproduit par les Editions d’Aujourd’hui, Franz Liszt évoquait la figure d’un célèbre violoniste nommé Bihary et de ses musiciens tziganes : «  Tous ces artistes moururent à Pesth, du vivant encore de Bihary. Il n’y eut guère que Jean Sarkozy, qu’il engagea en 1815, qui lui survécut, traînant encore à Pesth une misérable existence. Sa bande n’était d’ordinaire composée que de quatre virtuoses à archet et d’un cymbalier. »

          Un ancêtre de Nicolas Sarkozy de Nagy-Bosca ? Avec la prochaine bande à Sarko, le programme est connu : la France au violon !

     <o:p></o:p>

    Article paru dans Le Canard Enchaîné, hebdomadaire en date du 9/05/2007

     

     

    Photo : franz-liszt.jpg

    Franz Liszt (1811-1886)

     

     

    <o:p></o:p> 

    Liens :<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Autre article tiré du Canard Enchaîné sur le site Filsduvent.oldiblog ( injure raciste ) : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1234005

    « La nuit porte conseilAires d'accueil pour les Gens du voyage en Ile-de-france »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :