• Thomas Ferenczi se venge de Laurent Greilsamer

     

    C'est à qui parlera le plus des Rroms dans le quotitien Le Monde. Révolution de palais ?

     

     

                         Après l'article de lundi 1er août 2006 concernant les droits des Gens du voyage par rapport à ceux des SDF, c'est aujourd'hui au tour de Thomas Ferenczi, ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé de lettres classiques, qui fit carrière au Monde(depuis 1971) et depuis janvier 2003 correspondant à Bruxelles pour le grand quotidien, d'évoquer les Tsiganes. Il pointe du doigt les membres de partis d'extrême droite faisant partie de certains gouvernements en Europe (Pologne et Slovaquie) que tolère les gouvernements des autres pays.

     

        A Bratislava, le nouveau premier ministre [de la Slovaquie], le social-démocrate Robert Fico, a confié trois portefeuilles à des élus du Parti national slovaque, dont le chef, l'ultranationaliste Jan Slota, s'est illustré par des déclarations racistes contre les Hongrois et les Tsiganes, ainsi que par des hommages au dictateur pronazi Jozef Tiso, qui dirigea le pays de 1939 à 1945.

    Extrait de la Chronique de Thomas Ferenczi parue dans le quotidien Le Monde en date du vendredi 4 août 2006.

    Dans cet article, le chroniqueur évoque ensuite la mansuétude dont font preuve les états européens à l'égard des gouvernements en question, alors que les mêmes avaient appliqué un boycotage diplomatique vis à vis de l'Autriche voilà six ans...

    Thomas FERENCZI

     

    OUI Thomas, continue

    OUI Laurent, continue

    NON, on ne veut pas de racistes révisionistes au pouvoir en Europe, ni nulle part d'ailleurs

     

    **********

    L'extrait de la chronique de Laurent Greilsamer  parue dans le quotidien Le Monde en date du mardi 1er août 2006.parue dans le quotidien Le Monde en date du mardi 1er août 2006.

    « Là-bas, pas si loin vers l'EstUn Tzigane qui s'engage pour la moisson »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :