• Tontons flingueurs et tchache au surin

    Entendu dans le film "Les tontons flingueurs",

     

     

    "La bave de crapaud n'empêche pas la caravane de passer"

     

    Torode, le roi crapaud - Dragon Quest 8 - jeuxvideo.com

    Torode, le roi crapaud dans Dragon Quest 8, peut baver...

     

     

    ... Le film devenu culte de Georges Lautner (1963)

    Avec, Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre, Francis Blanche, Claude Rich, Robert Dalban, etc.

    dialogues de Michel Audiard

    d'après l'ouvrage d'Albert Simonin Grisbi or not grisbi

     

     

    Il s'agit d'une version moins connue de l'adage "La bave de crapaud n'atteint pas la blanche colombe", du simple "Les chiens aboient, la caravane passe ou bien, "Cause toujours tu m'intéresse" d'une autre manière. Façon de signifier un désaccord flagrant et la volonté de passer outre avec mépris ou pas d'ailleurs. D. Toulmé, le 9 février 2022

    Cette page a été mise à jour dernièrement le 10 février 2022

     

     

    Liens :

    * Les paroles célèbres du vieux persan à l'adresse de ceux qui parlent beaucoup : http://filsduvent.kazeo.com/Aux-sédentaires-qui-parlent-beaucoup-a121152494

    * L'onglet concernant les films du Voyage ou ayant des Voyageurs comme acteurs principaux sur le site des Fils du Vent Sans Pays : http://filsduvent.kazeo.com/Cinémathèque-vidéothèque-c27543206. Feuilletez, feuilletez !

     

    * Le Wikipédia de Les Tontons flingueurshttps://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Tontons_flingueurs

    * L'expression plus connue concernant "La bave de crapaud" : https://www.expressio.fr/expressions/la-bave-du-crapaud-n-atteint-pas-la-blanche-colombe

    « Negrita à Blois le samedi 12 février 2022Cheval Bijou à Montlouis-sur-Loire (37, France) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :