• Violences policières, le hainième épisode

     

     

    VIOLENCE POLICIERE

     

    Intervention policière violente dans un camp rom

    NOUVELOBS.COM | 09.01.2007 | 10:15

     

    Le maire et le député de Saint-Denis demandent une enquête. Les policiers auraient imité "l'exemple immonde des soldats américains à la prison d'Abou Ghraib".

     
    Plusieurs dizaines de policiers ont fait irruption vendredi matin dans le campement du Hanul, avenue du président Wilson, où ils seraient intervenus "avec une violence inouïe" sur un camp rom à Saint-Denis, selon l'association d'aide aux enfants roumains Parada, qui demande dans un communiqué, avec le maire de Saint-Denis et le député communiste Patrick Braouzec "que soit immédiatement ouverte une enquête sur les exactions commises" et réclame "des sanctions".
    "Les policiers ont éventré les caravanes, jeté leurs contenu dehors, brisé les vitres, sorti de force leurs occupants en les traînant par terre ou en les menaçant - y compris des enfants - avec leurs armes", poursuit Parada.

    Des photos "le pied sur leurs 'trophées' humains

    Selon l'association, "des policiers -dopés par l'exemple immonde des soldats américains à la prison d'Abou Ghraib ? - se sont pris mutuellement en photo le pied sur leurs 'trophées' humains jetés à terre". Elle dénonce "un pas franchi dans l'abjection" et organise une conférence de presse mardi matin avec la mairie sur les lieux.
    Selon une source policière, l'opération a été menée par des effectifs de la police judiciaire (PJ) de Seine-Saint-Denis, et non des policiers locaux.
     
    La Présidente

     

    Esméralda Romanez
     
     
     
    Un mèl d'Esméralda qui me tient au courant de ce qui se passe dans la galaxie rom en France. Merci Esmé.    C'est unis et de concert que l'on fera bouger les choses !
     
     
     
     

    KO Cannes, photos de...

    Violences policières à Marseille lors de l'occupation du cinéma "Le Star" par des chomeurs, précaires et intermittents. Sans négociation, sans sommation la police évacue le cinéma avec une violence démesurée.

    Centre de Média Indépendant de Marseille

     

     

     

    Les suites de l'affaire :

    La direction régionale de la police judiciaire porte plainte

     

    SAINT-DENIS (AFP) - Pistolets braqués "sur la tempe d'enfants", policier posant pour une photo "le pied sur un homme à terre": des roms de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) se sont plaints, soutenus par des élus, d'une intervention policière "violente" et "humiliante" dans leur camp vendredi.

    Cette opération de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis a déclenché l'indignation des élus du secteur, dont le député communiste Patrick Braouezec qui a annoncé son intention de saisir la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS).

    De son côté, la police judiciaire a annoncé mardi son intention de déposer plainte mercredi pour "diffamation" auprès du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) à la suite de ces affirmations.

    Lundi, ce parquet avait précisé que les éléments qui lui ont été communiqués par la police "ne faisaient état d'aucune difficulté particulière" lors de l'opération de la PJ qui enquêtait sur "un enlèvement". "Le parquet n'a à l'heure actuelle pas été avisé d'autres éléments qui justifieraient l'ouverture d'une enquête", a-t-on précisé de source judiciaire.

    "Si ce que racontent ces personnes s'est réellement passé, on n'est plus dans une police de la République, c'est inadmissible", a commenté mardi M. Braouezec depuis le campement du Hanul. Ce bidonville de vieilles caravanes et cabanons de bois installé depuis plusieurs années sous l'autoroute A 86, près du Stade de France, abrite entre 100 et 250 personnes, selon les périodes.

    "Avec de tels comportements que rien ne justifie, on ajoute de l'indignité à l'extrême précarité de ces habitants", a déclaré le maire de Saint-Denis, Didier Paillard (PCF), dont les services ont recueilli vendredi et samedi des témoignages d'habitants affirmant avoir été "traités comme des animaux".

    [...]

    Extrait de l'article de Sylvie HUSSON dans  Yahoo! France actualité, en date du 9/01/2007

     

    Yahoo! Actualités

     

    Liens :

    * L'association Parada d'aide aux enfants roumains qui a demandé (conjointement avec le maire de Saint-Denis, Didier Paillard (PCF) et le député de Seine-Saint-Denis, Patrick Braouezec (PCF)) l'ouverture d'une enquête : http://parada.france.free.fr

    * Le site d'Esméralda Romanez, déléguée France au Forum européen des Rroms et Gens du voyage et Présidente de l’association Samudaripen d’Arles : http://gensduvoyage.oldiblog.com/

     

    « Les Tsiganes et le monde par PirandelloSIMENON, Georges »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :