• Le payo des Tsiganes

     

    Payo, n'est pas tsigane

     

     

     

    Le terme Payo renvoie à la fois à l'étranger, au paysan et au sédentaire mais désigne plus largement les individus ni tsiganes, ni voyageurs. 

    C. ROBERT, 1998   [...] Il blague. Ils se savent peuple d'artistes. Alexandre [Romanès], vingt ans de luth grâce à Pierre Boulez, "fait", partout où il passe, les prisons, comme un "payo" ferait le Louvre ou les grands restaurants : "Parfois pour de toutes petites bêtises : ainsi, un jour en Roumanie, je me retrouve embêté. Surtout, dans ces cas-là, ne jamais aller à l'ambassade de France. Donc, je rencontre un député du cru, très hautain, royaliste. Il me dit : "Je vais vous aider bien que je déteste les Tsiganes."" Mais pourquoi ? "Parce que si tous les Roumains avaient été tsiganes, le communisme n'aurait jamais marché. Vous faisiez peur, vous comprenez ?"
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/10/28/alexandre-romanes-raconte-son-cirque-et-sa-vie-de-tsigane_1259771_3246.html#1VWIm17UXYdpS0wU.99           

    Et Peyo, le dessinateur belge a-t-il un rapport avec notre "payo" ?      

     

    Peyo et un schtroumf pour l'UNICEF

     

     

    Page dernièrement mise à jour le 09/03/2016

     

     

     

    Liens :

    * Alexandre Romanès sur le site des Fils du Vent sans Pays : http://filsduvent.kazeo.com/bibliotheque-au-petit-bonheur/Romanes-Alexandre,a485300.html (ce lien n'est plus actif depuis février 2016 ; veuillez taper "Romanès" dans la recherche sur le côté)

    « Guy de Larigaudie et l'importance du feuMoirans et les émeutes, la suite... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :