•  

    M. Ziegler est-il un Tzigane ou descendant ?

     

     

     

    M. Ziegler, vannier en Une de l'Aguiaine

     

    Une photographie de J-Claude Foulbert en une de ce magazine d'ethnologie

     

    En dehors de cette photographie, il n'est pas fait mention, à ma connaissance, dans ce magazine, des vanniers, des panniers et encore moins des Tziganes.

     

    Liens :

    * Certaines familles, certains personnages tziganes sont mis en valeur parfois sans qu'on sache -le temps faisant son oeuvre-, la raison, le pourquoi. Mais il est possible d'en deviner ou imaginer les sources : la galerie photographique du site les recense de manière non exhaustive : http://filsduvent.kazeo.com/familles-a-la-une-gallery103960

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L'albatros, éternel errant

     

     

    Le goéland, cet autre éternel errant

     

    " ... J'allais souvent vers l'océan Atlantique pour quémander quelques sardines aux pêcheurs béninois jusqu'au jour où je crus apercevoir un albatros, cet oiseau maladroit portait des ailes alourdies par l'errance perpétuelle au-dessus de la rage des vagues..."

    In, Verre Cassé, un roman multiprimé d'Alain Mabanckou, 2005. (Page 212 de l'édition de poche en collection point-Seuil, 2006)

     

     

    L'albatros, cet autre éternel errant

     

     

     Dernièrement mis à jour le 28 juillet 2022

     

     

     

    Liens : 

    * D'autres oiseaux sur le site des Fils du Vent sans Pays :

    L'alouette, symbole de la liberté : http://filsduvent.kazeo.com/alouette-tsigane-gentille-alouette-a121150558

    Le corbeau d'Alexandre Romanès : http://filsduvent.kazeo.com/Alexandre-Romanes-Bouglione-prend-de-la-hauteur-a121152578

    Sandra Jayat, l'oiseau libre, poésie tzigane : http://filsduvent.kazeo.com/Sandra-Jayat-l-oiseau-libre-a121151820

     Gitans voleurs de poules, mythe et réalités : http://filsduvent.kazeo.com/Gitans-voleurs-de-poules-a121151024

     

    * Idée reçue : les roms seraient des Tziganes voyageurs. Non, ce ne sont, en majorité, pas des errants : http://filsduvent.kazeo.com/La-légende-des-nomades-a121151040

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  Le triangle sacré de la Camargue

     

     

        Il semble que ce soit au milieu du XVe siècle que les Tziganes découvrirent la Camargue, trouvant en ces espaces un cadre à la mesure de leurs errances. Dès lors, ils commencèrent à participer aux pèlerinages annuels. Les reliques de Sara l'Egyptienne furent placées dans la crypte. Et, durant la nuit du 24 au 25 mai, les gitans venaient prier devant la châsse de la sainte, à la lumière des centaines de cierges ; nuit de dévotion au cours de laquelle s'amoncelaient, autour de la statue de Sara, fleurs et ex-voto, ceux-ci étant d'ailleurs des plus divers : morceaux de vêtements ayant appartenus à des malades, lettresvde reconnaissance ou suppliques, petits tableaux... (l'église  en possède une collection étonnante); mais ce rite a été supprimé en 1955.

      Les pèlerinages n'ont cependant rien perdu de leur authenticité. La liturgie n'a pas changé : descente des châsses, après les vêpres du 24 mai, dans un climat de ferveur extrême, lent défilé vers la mer, où l'on  pratique l'immersion de la statue de Sara (une cérémonie introduite en 1935 à l'instigation du marquis de Baroncelli-Javon); puis le lendemain, la célèbre procession (la barque portant les deux saintes, escortée par les gardians à cheval, ayant en croupe une arlésienne, est promenée à travers la ville) et la bénédiction de la mer. La fête succède alors au rituel : jeux équestres et taurins font plusieurs durant vivre Saintes-Maries-de-la-Mer dans la liesse.

     

     

    Texte issu du reportage" Les saintes Maries dans le fascicule/magazine Terres et eaux mêlées, le triangle sacré de la Camargue", éditeur Larousse ou Atlas : je n'ai pas retrouvé de trace de l'éditeur, dans les années 1980

     

    Photo 2 - FEUILLE N°4937 SAINTES-MARIES-DE-LA-MER, 48 TIMBRES NON ADHESIFS DE 2016

    Caractéristiques avancées Timbre Saintes-Maries-de-la-Mer Date d'émission 30/03/2015 Auteur BEAUJARD Sophie Nombre de timbre par feuille 48 Technique d'impression Taille-douce Dimensions 40,85 x 30 mm Mentions légales Création de S. Beaujard d'ap. photo C. MOIRENC / hemis.fr. Gravure de C. Jumelet

     

     

    Liens :

    * Le pèlerinage annuel à Sainte-Sara aux Saintes-Maries-de-la-Mer : http://filsduvent.kazeo.com/comme-tous-les-ans-les-gitans-se-rassemblent-aux-saintes-maries-de-la--a121151138

    * Sainte Sara ou Sarah sur le site des Fils du Vent Sans Pays : http://filsduvent.kazeo.com/Sainte-Sara-a121151118

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires