• L'adoption difficile chez les gens du voyage et autres Tsiganes

     

     

    L'adoption, c'est pas du gâteau pour les Voyageurs !

     

     

    Tout l'or du monde pour un bébé !

     

                   Il existe une très grande demande, un désir d'enfants puissant chez les personnes issues du voyage, Gitans ou autres.

    Les familles de Gens du voyage sont traditionnellement des familles nombreuses. En outre, la consanguinité inhérente aux moeurs quasi autarcique de certains groupes est à l'origine, entre autres inconvénients, de la stérilité.

    Les Voyageurs, mal perçus socialement, ont peu de chance de voir aboutir leurs demandes d'adoption. De là découle une grande frustration et des gens prêts à enfreindre les interdits.

     

    **********

     

    [...]
    L'adoption ? Là, ils sont unanimes : " Nous autres, gens du voyage, on peut même pas acheter un terrain ou adopter un chien à la SPA. Même la CMU [Couverture Maladie Universelle], c'est dur de l'avoir. Alors adopter un enfant... "
     
     
    Extrait de l'article de Pascale Égré pour Aujourd'hui en France en date du lundi 29 janvier 2007 sur le jugement de l'affaire de trafic des bébés bulgares
     
     
     
     

    Nane tchaven nane bacht.
    Pas de bonheur sans enfants .
    Proverbe tsigane  
     
     

    Liens :

    Le trafic d'enfants, de bébés bulgares

     

    « Gipsy-stile, A la GitaneUn violon tzigane à tête de sorcier »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :