• MAXIMOFF, Matéo

     

    Matéo Maximoff   

                1917(?)-1999

     

     

    Biographie

     

           Écrivain de la famille des Kalderash, il vécut en France. Né à Barcelone (Espagne), il vivait en France où ses aïeuls, chaudronniers de Russie, étaient venus vers la fin du XIXe siècle. Il a écrit en rom (dialecte kalderash) et en français. Sa première oeuvre éditée, Les Ursitory (Les Parques), fut traduite en 14 langues. Parmi ses autres oeuvres citons : Le Prix de la libertéLa Septième Fille, Condamnés à survivre, Ce monde qui n'est pas le mien, Savina. Il travailla aussi sur la traduction en dialecte kalderash du Nouveau Testament, parue en 1994.

     

     

    * Savina, Ed. Wallâda, 1986

    Prix International des Neuf Muses.



    Le récit d'une « Kris », ou tribunal tsigane. Une histoire d'amour et de mort, à la manière de celles que l'on conte à la veillée. On y découvre un monde aux lois rigides qu'il en coûte de transgresser. Ces baladins sont des tragiques.

     

     

    ***********

     

    * Routes sans roulottes, récit, chez l'Auteur, 1993.

     

    Un récit autobiobraphique où l'auteur livre la première partie de ses mémoires : l'histoire de sa famille depuis environ 1810 (la 2nde partie se situe dans le roman autobiographique Dites-le avec des pleurs, chez l'Auteur, 1990). Sa venue au monde dont la date est incertaine, sa jeunesse itinérante et tourmentée (mort de sa mère lorsqu'il avait 8 ans, puis celle de son père quelques années plus tard), les retrouvailles avec la famille manouche de sa mère constitue la première partie de l'ouvrage, la seconde étant consacrée aux évènements de la 2nde Guerre Mondiale (exode et internement) pour se terminer par le retour à Paris en 1944 et la publication du 1er roman chez Flammarion.

     

    Extraits :

    Sur l'esclavage des Tziganes

    Devenir le roi des Tziganes

     

    **********

     

     

    * Le prix de la liberté, Ed. Wallâda, 1996

        



        L'action se déroule dans les provinces roumaines vers la fin de cinq siècles d'esclavage (1860). Isvan va conduire une partie de sa tribu dans les montagnes pour participer à la révolte rendue fameuse par les Haïdouks ou bandits d'honneur. Porte-parole de l'auteur dont les ancêtres ont vécu ce drame historique sur les grands domaines des boyards, le jeune héros entraîne les siens dans une épopée haute en couleurs, s'affronte aux paysans, à l'armée. Entre passion et revanche, un conte fascinant où même les ours aideront les Roms à reconquérir leur liberté.

     

     

     

    **********

     

    * Les Ursitory, Flammarion, 1946 (réédition Concordia)

     

    L'édition en langue allemande de l'ouvrage (2001)

     

            Son premier ouvrage (roman) et aussi le plus connu (nom roumain de fées comparables aux Parques) ; la rédaction en remonte à sa captivité pendant l'occupation nazie en France.

     

    L'histoire reprend une ancienne légende selon laquelle les Ursitory (les anges du destin) déterminent l'avenir d'un enfant à sa naissance.(Anouk Maximoff)

     

    ***********

     

    Dernière mise à jour : le 10/04/2008

     

     

    Liens  :

    Éditions Wallâda (éditeur de M. Maximoff)

    Contes dits par Nouka Maximoff, digne héritière de son père

    Les carnets de route de Matéo Maximoff relus par Gérard Gartner

    « Souris c'est pour la photoEdito, historique pour 2005 (les débuts) »

  • Commentaires

    1
    visiteur_nouka
    Vendredi 3 Novembre 2006 à 09:41
    A part Savina et Le prix de la liberté édités par Wallâda, tous les livres de Matéo sont épuisés. Toutefois, on peut se les procurer chez sa fille Nouka : nouka.maximoff@cegetel.net ou sur priceminister.com ? Les titres : Les Ursitory ? La septième fille ? Condamné à survivre ? La poupée de Mameliga ? Vinguerka ? Dites-le avec des pleurs ?Ce monde qui n?est pas le mien ? Routes sans roulottes ? Les Gens du Voyage.
    2
    Caillie
    Jeudi 4 Janvier 2007 à 18:17
    La biographie de Matéo Maximoff tant attendue est enfin sortie. Le titre : Matéo maximoff : carnet de voyage. L'auteur : Gérard Gartner. Où se le procurer ? Pour le moment je ne sais pas mais vous pouvez me contacter, je vous le trouverai. Une présentation officielle du livre aura lieu aux "Etudes Tsiganes" à Paris, le 22 février 2007

    Sources : Nouka Maximoff
    3
    Caillie
    Mercredi 7 Mars 2007 à 21:38
    La biographie de Matéo Maximoff par Gérard GARTNER est disponible chez l'auteur :
    Les Ormeaux de Baran
    46700 DURAVEL

    Pour plus de détail, se rendre sur cette page :

    http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1214173

    Allez à la rencontre de Matéo, le Rom kalderash
    4
    monica
    Dimanche 3 Juillet 2011 à 21:09
    Bonsoir, j'aimerais bien trouver les "Ursitory", mais, au prix affiché, j'ai pas les moyens, dommage : le fric le fric et relefric... "Le prix de la Liberté" m'intéresse aussi... Mais tjs pareil... Quand on a pas le sou et qu'on veut comprendre, comment on fait ? (je suis issue d'une famille qui s'est mélangée + ou - avec des circassiens qui passaient dans nos villages du médoc, à la fin du 19ème ou au début du vingtième... Il s'agit de "'secrets de familles", mais depuis tant d'années j'aimerais bien comprendre pourquoi tour à tour on m'a traitée de gitane ou d'asiatique... Vous comprenez vous ? Ah mince y vous faut aussi un code de sécurité ? On est cernés, c'est branque ! Cordialement. M. DUGENET
    5
    Noelle
    Vendredi 9 Novembre 2012 à 12:05
    Bonjour Anouck te rappelle tu de moi Noelle ta copine d 'enfance j 'aimerais crrespondr avec toi  je te fais de gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :