• Patachons, sympathiques et nomades

      

     

    " Mener une vie de patachon "

     

     

    Equivaut à mener une vie de débauche. 
     

     

    Origine :

    La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle.

    De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait et pratiquant sans vergogne des activités que sa femme, s'il en avait une, n'aurait pas aimé le voir faire.
    Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée.

     Sur le site www.expressio.fr ) =  (03/2013)

     

    En jargon cheminot, un patachon était un train de marchandise non prioritaire. (Wikipédia 03/2013) 

     

     

    Le patachon était donc un nomade à sa façon, sans attache. Peu estimé dans la société, il est à l'origine de cette expression, puisqu'il était alors considéré comme un exemple à ne pas suivre. (sur Directmatin.fr du 28 mars 2013)

     

     

    Le sens de cette expession a évolué et j'ai le souvenir d'envier dans mon imagination ces "patachons" qui pouvaient se permettre de ne rien faire ou de travailler lorsqu'ils en avaient envie, plus ou moins.

    Ils sont évidemment proches de nos amis Tsigane et, nul doute qu'ils n'aient eût ensemble quelques connivences...

    Vos témoignages...

    Denis Toulmé, le 28 mars 2013

    « Les Maasaï, anciens pasteurs et guerriers nomades en AfriqueSaint-Victor (Paul de) et ses Bohémiens »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :