• Tsiganes, gens du voyage - Analyses pour une action adaptée - Cossée, Robert, Llopis

     

    Recherche Sociale n°155 : Tsiganes, "Gens du voyage" - Analyses pour une action adaptée

    (Juillet-septembre 2000)

    Collège d'auteurs dont : Claire Cossée, Christophe Robert, Rosa Llopis, mais aussi Martine Girault, Philippe Lerda, Jean- Pierre Liégeois, Stéphane Maggi

     

     

        Après les dernières lois sur l'habitat des gens du voyages (juin 2000), ce livre aide à comprendre la problèmatique et les difficultés de mise en pratique de ces lois.

    **********

    "Les Gitans n'aiment pas qu'on les appelle les "gens du voyage" car cela englobe trop de groupes aux moeurs éloignés. Ils lui préfèrent le terme voyageurs, plus en accord avec leur vision des choses."

    **********

    "Nous savons par l'intermédiaire des médias qui relatent régulièrement des situations de conflit, que l'incompréhension et le rejet, la crainte et la défiance, dominent et précèdent les relations sociales au quotidien entre Tsiganes et Gadjé."

    page 9

    Christophe Robert

    *********

    Chez les Gitans espagnols

    "Les Gitans sont généralement très religieux", page 87

    "Le temps libre ou de loisirs n'existe pas", car ces concepts n'ont pas de sens chez les Gitans. Page 86

    Rosa Llopis

    Liens :

    Voir les articles concernant

    le stationnement, les "biens illégitimes" des Tsiganes, les métiers exercés, revenus, comment sont perçus les gitans

    « Nouveau site : Bienvenue à Rencontres Tsiganes en PACAGadjo, Gadjé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :