• Hijo de la luna de Mecano

     

     

    Hijo de la Luna(1)

    Mecano

     

     

    Tonto el que no entienda
    Cuenta una leyenda
    Que una hembra gitana
    Conjuro a la Luna hasta el amanecer
    Llorando pedía
    Al llegar el día
    Desposar un calé


    Tendras a tu hombre piel morena
    Desde el cielo hablo la Luna llena
    Pero a cambio quiero
    El hijo primero
    Que le engendres a él
    Que quíen su hijo inmola
    Para no estar sola
    Poco le iba a querer

    {Refrain:}
    Luna quieres ser madre
    Y no encuentras querer
    Que te haga mujer
    Dime Luna de plata
    Que pretendes hacer
    Con un niño de piel
    Hijo de la Luna

    De padre canela nació un niño
    Blanco como el lomo de un armiño
    Con los ojos grises
    En vez de aceituna
    Niño albino de Luna
    Maldita su estampa
    Este hijo es de un payo
    Y yo no me lo cayo

    {au Refrain}

    Gitano al creerse deshonrado
    Se fue a su mujer cuchillo en mano:
    ¿De quién es el hijo?
    Me has engañao fijo
    Y de muerte la hirio
    Luego se hizo al monte
    Con el niño en brazos
    Y allí le abandono

    {au Refrain}

    Y en las noches que haya Luna llena
    Será porque el niño esté de buenas
    Y si el niño llora
    Menguará la Luna
    Para hacerle una cuna
    Y si el niño llora
    Menguará la luna
    Para hacerle una cuna

    Idiot qui ne comprend pas
    La légende qui comme ça
    Dis qu'une gitane
    Implora la lune
    Jusqu'au lever du jour
    Pleurant elle demandait
    Un gitan qui voudrait
    L'épouser par amour

    Tu auras ton homme, femme brune,
    Du ciel répondit la pleine lune,
    Mais il faut me donner
    Ton enfant le premier
    Dès qu'il te sera né
    Celle qui pour un homme
    Son enfant immole,
    Bien peu l'aurait aimé.

    {Refrain:}
    Lune tu veux être mère
    Tu ne trouves pas l'amour
    Qui exauce ta prière
    Dis moi lune d'argent
    Toi qui n'as pas de bras
    Comment bercer l'enfant
    Hijo de la luna.

    D'un gitan cannelle
    Naquit l'enfant
    Tout comme l'hermine,
    Il était blanc,
    Ses prunelles grises
    Pas couleur olive
    Fils albinos de lune
    Maudit sois tu, bâtard!
    T'es le fils d'un gadjo
    T'es le fils d'un blafard.

    {au Refrain}

    Le gitan se croyant déshonoré
    Couteau en main sa femme alla trouver,
    L'enfant n'est pas de moi,
    Tu m'as trompé, je vois!
    A mort il la blessa
    Et l'enfant dans ses bras
    La colline il monta,
    Là haut l'abandonna...

    {au Refrain}

    Et les soirs où l'enfant joue et sourit,
    De joie aussi la lune s'arrondit
    Et lorsque l'enfant pleure
    Elle décroît pour lui faire
    Un berceau de lumière
    Et lorsque l'enfant pleure
    Elle décroît pour lui faire
    Un berceau de lumière

    (1) Littéralement Fils de la lune

    Mecano, (José Maria Cano), "Entre El Cielo Y El Suelo", 1986

    (autre interprète : Belle Perez, Ana Torroja (chanteuse de Mecano), etc.)

     

     

     

    Ici, la version arangée de Psy4 De La Rime, Enfants de la lune (sur la version d'Ana Torroja (Mecano))

    (Psy4 De La Rime- Block Party (2004))

     

     

    Liens :

    * Sur les liens particuliers qui unissent les voyageurs à la nature : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=730993

    « The sea fever, la fièvre océane de MasefieldPICHON, Philippe »

  • Commentaires

    1
    visiteur_choumicha
    Mercredi 23 Janvier 2008 à 15:41
    J' adord cette chanson !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :