• Le cirque Romanès, Voyage à lui tout seul

     

     

    Halte à Paris en ce 25 avril 2009

     

     

     

     

    J'ai profité de mon passage à Paris pour aller voir le fameux cirque tsigane Romanès. Vous qui vous posez beaucoup de questions existentielles, courrez-y. Allez prendre des cours de naturel et de simplicité.

     

    J'y ai vu, entre autres rencontres enrichissantes, trois Délia Romanes. Celle que je n'avais reconnu d'abord : humble caissière-vendeuse -et commerçante-, qui me rappelle, alors que je suis déjà à la recherche d'un distributeur de billets pour me dire de m'installer malgré tout, et elle me fait jurer de revenir payer ensuite. Vous en connaissez beaucoup des commerçants comme ça aujourd'hui ?

    La seconde Délia est l'artiste (chanteuse à la voix puissante) cheffe de troupe. En véritable poumon du spectacle, on la voit passer par toute la palette de sensations. On la sent sûre d'elle, une machinerie bien huilée.

    L'ultime Délia est la Tsigane fière et orgueilleuse qui, lors de mon retour pour honorer mes engagements ne s'est même pas intéressée à ce que je donnais pour l'entrée, ni m'a remercié pour lui acheter un disque. Une vieille maman (Mme Romanès (?), mère d'Alexandre (?)) a dû se débrouiller pour tenter de comprendre ce qui se passait. C'est comme si mon argent était maudit ou sale et que, pour rien au monde, délia n'aurait voulu le toucher.

     

    Quelqu'un a la solution ? Je pense à toi en particulier, Estelle. D. Toulmé le 27/04/09

     

    En tout cas, Délia Romanès est une femme exceptionnelle.

     

     

     

     

    "Le violoniste Yehudi Menhuin m’a dit  « jusqu’au dernier jour, je penserai à vous » " Délia Romanès

     

     

     

     

     

     

    Liens :

    * Le cirque Romanès, c'est une page dans la rubrique Spectacles tsiganes : http://filsduvent.kazeo.com/Le-Cirque-tsigane-Romanes,a485107.html

     

    * Contact : Cirque Romanes

    « Où est passée la chienne Fripouille ?Donner chez les Tsiganes, une habitude de vie »

  • Commentaires

    1
    Estelle
    Jeudi 30 Avril 2009 à 19:36
    Merci Néri, je ne l'avais pas envisagé sous cet aspect. Tu m'as éclairci sur ce qui peut se rapprocher de la vérité -on est bien d'accord qu'il n'y en a pas qu'une ;o), et c'est tant mieux !-. il y a de grandes chances que ce soit de cet ordre là . Une gène due au fait que je sois revenu comme promis. Mais, ce que je ne m'explique pas c'est ce pourquoi elle a insisté pour que j'assiste au spectacle alors que je n'avais pas de quoi régler. Tu as sans doute une idée là -dessus...

    Biz Tchoum ! de Robert Mitchum (c'est la Saint Robert)
    2
    Caillie Profil de Caillie
    Jeudi 30 Avril 2009 à 22:56
    Merci Néri, je ne l'avais pas envisagé sous cet aspect. Tu m'as éclairci sur ce qui peut se rapprocher de la vérité -on est bien d'accord qu'il n'y en a pas qu'une ;o), et c'est tant mieux !-. il y a de grandes chances que ce soit de cet ordre là. Une gène due au fait que je sois revenu comme promis. Mais, ce que je ne m'explique pas c'est ce pourquoi elle a insisté pour que j'assiste au spectacle alors que je n'avais pas de quoi régler. Tu as sans doute une idée là-dessus...

    Biz Tchoum ! de Robert Mitchum (c'est la Saint Robert)
    3
    Estelle
    Jeudi 30 Avril 2009 à 23:13
    C'est surtout que j'avais l'air d'un trappeur, comme le héros d'Into the Wild de Sean Penn. Avec mon gros sac sur le dos et le petit, vide de toute liquidité à  la main. Elle s'est dit, ce gars-là  a traversé la Sibérie pour venir nous voir. L'imbécile est encore entier. Il va s'affaler dans un coin de notre camp et faire peur aux enfants. Si ça se trouve, il vient d'acheter une provision de bouteilles d'alcool. Il va les vider dans un coin et on ne pourra plus s'en débarrasser. Il vaut mieux le faire entrer et qu'il dorme s'il le veut. On lui allumera les lumières à  la fin du spectacle. Patatrac !
    4
    Caillie Profil de Caillie
    Jeudi 30 Avril 2009 à 23:46
    C'est surtout que j'avais l'air d'un trappeur, comme le héros d'Into the Wild de Sean Penn. Avec mon gros sac sur le dos et le petit, vide de toute liquidité à la main. Elle s'est dit, ce gars-là a traversé la Sibérie pour venir nous voir. L'imbécile est encore entier. Il va s'affaler dans un coin de notre camp et faire peur aux enfants. Si ça se trouve, il vient d'acheter une provision de bouteilles d'alcool. Il va les vider dans un coin et on ne pourra plus s'en débarrasser. Il vaut mieux le faire entrer et qu'il dorme s'il le veut. On lui allumera les lumières à la fin du spectacle. Patatrac !
    5
    nerina
    Jeudi 30 Avril 2009 à 23:51
    Et ben voil?e constate que tu marches sur mes traces imaginaires !
    En tout cas oui c'est une bonne raison, tu m'aurais fait peur aussi, mais j'aurais peut ?e bu un pt'it coup avec toi !
    6
    MARGEAN2311
    Lundi 25 Mai 2009 à 22:56
    Bonjour, pas de connotation péjorative dans cette expression. Elle pourrait être ma mère si elle a 59 ans. J'en serais fier car avoir une fille telle que Délia, je la voudrais bien comme soeur...
    ;o) Merci de votre participation.
    7
    Caillie Profil de Caillie
    Mercredi 27 Mai 2009 à 00:26
    Bonjour, pas de connotation péjorative dans cette expression. Elle pourrait être ma mère si elle a 59 ans. J'en serais fier car avoir une fille telle que Délia, je la voudrais bien comme soeur...
    ;o) Merci de votre participation.
    8
    Nerina
    Jeudi 28 Mai 2009 à 16:27
    C'est surtout de la mère que tu pourrais être le petit frère...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :