• JAYAT, Sandra

     

     

    Sandra Jayat

      

    JAYAT (Lucienne dite Sandra),
    Artiste peintre,
    Ecrivain.
    Née le 13 mai 1930 à Moulins (Allier) .

    Fille de Jean Jayat et de Mme, née Marthe Ritter.

    Études : Autodidacte.

    Carrière :
    Artiste peintre (depuis 1961) : nombreuses expositions à Paris, notamment :
    -aux galeries Ades (1971-73, 1975, 1977)
    - Castiglione-Vendôme (1978-81),
    - au musée Antoine Bourdelle (1992),
    - à la Maison des sciences de l'Homme (1995),
    - au Carrousel du Louvre et à la Fondation Rothschild (1996),
    - au Forum des Halles (1997),
    - à la galerie Fürstenberg à Paris (2001);

    à l'étranger :
    - en Belgique, à la Kunsgalerij Tolhuis Schelle à Anvers (depuis 1984), à Linéa Ghent au Palais des expositions de Belgique (1986),
    - en Italie; rétrospectives au musée d'Art sacré de Venise (1991), à l'Institut franco-allemand à Aix-la-Chapelle (2001);
    - au musée d'Art moderne de Chine à Pekin (1994),
    - au musée Neprajzi (Hongrie) (1995),
    - à Artexpo et au Jacob Javits Center à New-York (Etats-Unis) (1998);

    participation à divers salons de peinture :
    - le Salon international d'art contemporain d'Anvers (1985)
    - la Biennale des beaux-arts de Paris (1987, 1989);

    nombreuses lithographies éditées; illustrations de livres et de pochettes de disques, décors de télévision (1984),

    - réalisation du timbre-poste les Gens du voyage (1992);
    - Membre de la Société nationale des beaux-arts (depuis 1983) et de la Société des gens de lettres (depuis 1984).

    Œuvres :

    - poèmes : Herbes manouches (1961),
    Lunes nomades (1963),
    Moudravi où va l'amitié (1966),
    Je ne suis pas née pour suivre (poèmes et peintures, 1983),
    la Pastorale des gitans (poème chanté, 1976);
    - contes : Kourako (1972),
    les Deux lunes de Savyo (1972),
    le Roseau d'argent (1973);

    - romans : la Longue route d'une zingarina (1978),
    El romanes (1986),
    les Racines du temps (1998)
    Décorée en tant que Chevalier de la Légion d'honneur.

    Distinction Diverses :
    - Grand prix de la littérature enfantine à Paris (1972),
    - Médaille d'or de la Fondation internationale des écrivains, poètes, peintres et journalistes à Rome (Italie) (1976),
    - Grand prix du livre à Stockholm (Suède) (1978),
    - prix international de peinture Toulouse-Lautrec à Paris (1978),
    - Médaille d'or de l'Institut supérieur international des études humanistes à Rome (1980),
    - Palette d'or à Rome (1989),
    - Médaille de vermeil de la Ville de Paris (1992),
    - Plaque d'or européenne pour les libres sciences à Rome (1993)

    S'intéresse à la danse .
    Sport : marche.

    Coordonnées :
    Prof. : Bernart Wolstraat 24-31, 2000 Antwerpen, Anvers, Anvers, Belgique


    Biographie mise à jour le 19/09/2003


    Source : WHO'S WHO IN FRANCE

     

    * La longue route d'une Zingarina, Bordas, 1993

     

       Stellina, quinze ans, ne peut accepter le mariage arrangé que lui impose la coutume tzigane. Choisissant la liberté, elle quitte sa tribu, un matin à l'aube...

      

    L'oeuvre dans la version Bordas, 1978

      

        " Poésie, éducation à la tolérane et générosité constituent les heureux ingrédients de ce beau roman... un roman somptueux et simple dépourvu d'un gongorisme - affectation du langage - parfois à la mode où le bonheur de l'écriture se conjugue à l'humanisme le plus profond ".
    JEAN-LOUIS BRUN

       " Il y a chez Sandra JAYAT cet accent inimitable qui distingue les poètes de "nature" des poètes "fabriqués"...
    C'est ce qu'il y a d'inexplicable en elle qui en fait un grand poète. "
    PHILIPPE SOUPAULT

    CETTE EXALTATION RESTE VRAISEMBLABLE DANS UN PAROXYSME DE PASSION ET DE REBONDISSEMENTS. Il faut lire ici encore l'épopée du Gitano comme le terme ultime de l'expérience surréaliste portée au point extrême de l'incandescence verbale que revendiquait BRETON.
    JEAN PERROT
    (critique sur l'ouvrage de Sandra Jayat "El Romanes")

    " Si cette Tzigane a posé ses bagages définitivement, elle continue son chemin avec son pinceau pour les arts plastiques ou son stylo pour l'écriture."

    C. GRENTE (Site artactif.com le 28/07/2008)

     

    Il est possible de travailler sur cette oeuvre après l'avoir mis sur papier. Génial !

    Rendez-vous ici : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=articles&rub=251132

     

    **********

     

    Consécration en 1992 pour Sandra Jayat. Elle fait graver un timbre-poste représentant une de ses oeuvres peinte "Les gens du voyage" et ce timbre est plébiscité

    .

     

    Tarot manouche universel du XXIe siècle de Sandra Jayat

     

     

    img241/6628/sjayat2kn8.jpg

     L'oeuvre protéiforme de S. Jayat.

     

    * Herbes manouches - Poèmes, La Colombe - Éditions du Vieux Colombier, 1961

    Illustré par Pablo Coronado
    Jean Cocteau
    Le Ba Dang
    Antonio Uria Monzon
    Gaston Watkin

      

    Préface de Jacques B. Cayeux :

      

     

    Table des poèmes :

      

     

    Poèmes extraits de l'ouvrage : Django et Mon Gitan

     

     

     

     

    "Elle crache le feu
    Et avec ses pieds elle l'éteint
    "

    Jean Cocteau

     

    **********

    Page dernièrement mis à jour le 16/09/2009
    « Vaux de Foletier, François deGipsy at heart, by Dark-Lonewolf (Canadian) »

  • Commentaires

    1
    Caillie Profil de Caillie
    Lundi 15 Décembre 2014 à 22:42
    La dernière exposition connue de Sandra Jayat date de 2011. Depuis, la plupart des gens y compris des proches, n'ont plus de nouvelle de Sandra.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :