• La Rue Kétanou joue Almarita

    Interprete : LA RUE KETANOU

    2002


    Almarita

     


    Elles sont peut être les folles de Nevers ou de Séville
    Des bracelets qui farandolent, des boucles d'oreille qui sourient
    A une robe de gitane, une gitane que l'on rencontre.
    Sur un scène à macadam, une histoire que l'on raconte
    La musique c'est elle, et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane


    Elles chantent pour tous les printemps
    Tant de vie et ces gros temps
    Mais elles ne peuvent y rester
    L'âme gitane ne fait que passer
    Elles se suicident 100 fois par jour
    Pour dire "on n'brade pas l'Algérie ou bien l'amour
    Ces choses là ne repoussent pas"
    La musique, c'est elle et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane

    Elle porte des marques du voyage
    Et savent très bien nous y faire croire
    Rien qu'à les regarder danser
    Cherche pas à comprendre, t'as qu'à y aller
    Ni femme de marin ni putain
    Je sais qu'elles repartiront
    Des joies de gens dans une main
    Et une valise pleine de chansons
    Où la musique, c'est elle et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane

    Il y en a qui travaillent comme des fous
    Pour se payer des clous
    A clouer sur leur feuille de vie
    Mais la mort est sans bagage
    Moi de tout cela je ne veux rien
    Les poches vides et le coeur plein d'amour
    Qu'une gitane m'a laissé
    La musique, c'est elle et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante
    Elles sont peut être les folles de Nevers ou de Séville
    Des bracelets qui farandolent, des boucles d'oreille qui sourient
    A une robe de gitane, une gitane que l'on rencontre.
    Sur un scène à macadam, une histoire que l'on raconte
    La musique c'est elle, et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane


    Elles chantent pour tous les printemps
    Tant de vie et ces gros temps
    Mais elles ne peuvent y rester
    L'âme gitane ne fait que passer
    Elles se suicident 100 fois par jour
    Pour dire "on n'brade pas l'Algérie ou bien l'amour
    Ces choses là ne repoussent pas"
    La musique, c'est elle et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane

    Elle porte des marques du voyage
    Et savent très bien nous y faire croire
    Rien qu'à les regarder danser
    Cherche pas à comprendre, t'as qu'à y aller
    Ni femme de marin ni putain
    Je sais qu'elles repartiront
    Des joies de gens dans une main
    Et une valise pleine de chansons
    Où la musique, c'est elle et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane

    Il y en a qui travaillent comme des fous
    Pour se payer des clous
    A clouer sur leur feuille de vie
    Mais la mort est sans bagage
    Moi de tout cela je ne veux rien
    Les poches vides et le coeur plein d'amour
    Qu'une gitane m'a laissé
    La musique, c'est elle et la fête fait son entrée

    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante pour les gitans
    Et que ton coeur vole au vent, ton âme en caravane
    Almarita danse, chante

     



    Je l'ai entendu pour la première fois hier à la radio, cette chanson, et j'ai eu la chance de retenir quelques mots pour finalement la retrouver. Superbe ode, l'une des plus belles qui eût été conçue à n'en pas douter, sur les Gitans. D. Toulmé, le 13/10/2008

     

     

    Liens :

    * Les Gitans de Francis Cabrel, le prochain article de la rubrique : http://filsduvent.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=2035820

    « Khamsa par Karim DRIDILa Nouvelle République soigne les sédentaires ses lecteurs, en doutiez-vous ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :